La Prière de Sainte Catherine de Gênes « J’implore votre Secours, ô mon Sauveur, pour ne point succomber aux pièges de l’ennemi » :

« Ô Jésus, plein d’une tendre sollicitude pour Vos disciples, Vous leur dites de veiller et de prier, afin de ne point tomber dans la tentation. J’implore votre Secours, ô mon Sauveur ! Car je crains de trouver, dans les choses de la terre, une occasion de péché, et de succomber aux pièges de l’ennemi, sous le vain prétexte de satisfaire aux besoins légitimes de mon corps, d’où je serais bientôt conduit à confondre ce qui est saint avec ce qui ne l’est pas. Mes désirs, qui, sans votre secours, sont si capricieux et si mobiles, sont bien facilement souillés par le péché ; et sans une grande attention de ma part, la partie spirituelle de mon être se matérialiserait bientôt, en s’attachant à la terre : car dès que ma pensée se penche vers les choses du monde, elle se détourne des biens célestes ; et bien facilement alors la pureté de mon âme peut se troubler, et ma volonté, qui doit Vous être entièrement consacrée, peut aisément contracter quelques souillures. Secourez-moi donc, ô mon Dieu ! En acceptant comme Votre propriété tout mon être, que je Vous abandonne en ce moment. Faisons un échange, ô mon Jésus ! Prenez en Vos mains mon être si misérable, pour le plonger dans l’océan de votre Amour; et donnez-moi, en retour, Votre sainte et divine Charité, qui éteigne en moi tout autre amour, qui m’anéantisse pleinement en moi-même, pour ne me laisser d’être qu’en Vous. Et alors avec la vigilance et une prière continuelle, je ne succomberai plus à aucune tentation. Ainsi soit-il. »

Sainte Catherine de Gênes (1447-1510)

Catherine-de-Genes.jpg

Voir également de Sainte Catherine de Gênes :
La Prière de Sainte Catherine de Gênes « Ô mon Amour doux Jésus »
La Prière de Sainte Catherine de Gênes « Je veux, ô mon Jésus, que tout se fasse en Vous et pour Vous »
La Prière de Sainte Catherine de Gênes « Ô Seigneur, comment pouvez-Vous me souffrir ? »
La Prière de Sainte Catherine de Gênes « J’implore votre Secours, ô mon Sauveur, pour ne point succomber aux pièges de l’ennemi »