La Prière de Synésius de Cyrène « Chantons le Fils de l’épouse qui demeure sans tache » :

« Chantons le Fils de l’épouse qui demeure sans tache, qui ne connut pas de charnelles épousailles. Les vouloirs ineffables du Père ont décrété la naissance du Christ, le sein auguste d’une vierge Lui donna son vêtement de chair. Il est venu au milieu des hommes apporter la source de Lumière. Ta naissance inexprimable a précédé l’origine des siècles. Tu es la source de la Lumière, le Rayon qui brille avec le Père. Tu dissipes l’opacité de la matière, Tu illumines l’âme des saints. C’est Toi qui as créé le monde, les orbes et les astres, qui as enraciné le centre de la terre. C’est par Toi que le soleil, l’intarissable source de la clarté du jour, fait galoper les chevaux de son char, et que la lune au grand œil de taureau chasse l’obscurité des nuits. De Toi, fontaine inépuisable, jaillit la splendeur de la vie, de ton sein a coulé le breuvage d’éternité. De ton sein sont nées aussi la lumière, l’intelligence et l’âme. Concède à ton poète une existence pure, puisque vers Toi je fais monter mon chant et que je glorifie ta divine Racine, la plus haute que le Père ait acquise, et l’Esprit qui siège avec Vous. Amen. »

Synésius de Cyrène (370-414)

Synesius-de-Cyrene.jpg

Voir également de Synésius de Cyrène :
La Prière de Synésius de Cyrène « Christ, Seigneur, Sauveur des hommes »
La Prière de Synésius de Cyrène « Chantons le Fils de l’épouse qui demeure sans tache »
L’Hymne de Synésius de Cyrène « Souviens-Toi, ô Christ, du malheureux coupable qui composa ces hymnes »
L’Hymne de Synésius de Cyrène « Ô bienheureuse Trinité, c’est à Toi que je chante ces hymnes »
La Prière sur la Sagesse de Synésius de Cyrène « Ô mon âme, que la Sagesse soit ma compagne »