Crucifixion.jpg

La Prière de l’abbé de Lattaignant « Ainsi qu'un Lion rugissant, le démon séduisant veille et rode sans cesse » :

« Ainsi qu'un Lion rugissant,
Le démon séduisant
Veille et rode sans cesse.
C'est souvent d'un moment,
Oui, d'un moment, d'une faiblesse,
Que notre éternité dépend.

Voyageons sans nous arrêter
Et sans vouloir goûter
Des plaisirs sur la route.
Ils durent un moment ;
Mais quel moment,
Puisqu'il en coûte
Un si rude et si long tourment !

Que le monde offre d'agrément,
Et qu'il parait charmant,
Dans le cours du bel âge !
Mais au dernier moment,
Dieu ! Quel moment !
Qu'on envisage
Ce monde bien différemment !

Le bon larron, en expirant,
Offre à Jésus mourant
Son supplice et sa peine ;
Il saisit le moment ;
Dieu ! Quel moment !
Jésus l’emmène
Avec Lui dans le firmament.

Songeons à la mort tous les jours,
Et que ce soit toujours
Ce penser qui nous guide.
Non, ce n'est qu'un moment :
Mais quel moment !
Puisqu'il décide
Ce qu'on est éternellement ».

Ainsi soit-il.


M. l’abbé Gabriel-Charles de Lattaignant (1697-1779) - « Poésies », pages 325-328, chez Duchesne, 1756

Gabriel-Charles-de-Lattaignant.jpg