Cathedrale-de-Chartres.jpg

La Prière de M. l'Abbé Bulteau « Ô bénigne Dame de Chartres, nous voulons mettre en Vous, après Dieu, toute notre espérance » :

« Serait-ce sans dessein, aimable Mère, gracieuse Tutelle de Chartres, que Vous auriez donné à notre ville, depuis plus de dix-huit siècles, tant de marques d'une tendre affection ? Je ne le saurais croire. Vous avez eu un but, celui de nous convaincre que Vous preniez à jamais notre ville sous Votre protection invincible. Nos désirs se rencontrent avec Votre amour. Si Vous êtes assez Bonne pour vouloir en tout temps Vous montrer notre Force et notre Tutelle, nous sommes, nous, trop heureux de recevoir Vos faveurs. Nous applaudissons à ce que nos pères ont fait, nous voulons suivre leurs traces et Vous continuer leurs pieux hommages. Nous voulons mettre en Vous, après Dieu, toute notre espérance, Vous conjurant, ô bénigne Dame de Chartres, d'agréer, avec l'offrande de nos cœurs, cette nouvelle protestation de dévouement. Recevez donc nos vœux, auguste Souveraine, souriez à nos désirs, entérinez nos suppliques et exaucez nos prières ».

Ainsi soit-il.


Abbé Marcel-Joseph Bulteau (†1882) - « Manuel du Pèlerin à Notre-Dame de Chartres », Neuvaine à Notre-Dame de Chartres pages 183-184.


Voir également de l’Abbé Marcel-Joseph Bulteau :
La Prière de M. l'Abbé Bulteau « Ô bénigne Dame de Chartres, nous voulons mettre en Vous, après Dieu, toute notre espérance »
La Prière de l'Abbé Bulteau pour la France « Ô sainte et puissante Dame de Chartres, accordez-nous la victoire et la paix pour la France »