Eucharistie.jpg

La Prière de l’Abbé Réguis « Ô Seigneur, que je me présente à votre Table sacrée, non pas pour y manger ma condamnation, mais pour y recevoir le gage de la Vie éternelle » :

« Béni soyez-Vous, ô mon bon Sauveur, de m'avoir éclairé en me remplissant d'une frayeur salutaire. Donnez-moi donc cet Amour qui couvre la multitude des péchés, qui efface les plus grands crimes. Que la crainte de Vos jugements, mais par-dessus tout, votre Amour, excite en moi un repentir capable d'attirer sur ma pauvre âme toute la grandeur de vos Miséricordes. Que cet Amour, ce divin Amour fonde la glace de mon cœur, et fasse couler mes larmes, qu'elles se mêlent avec votre Sang adorable pour laver mes iniquités, afin que je me présente à votre Table sacrée, non pas pour y manger ma condamnation, mais pour y recevoir le gage de la Vie éternelle ».

Ainsi soit-il.


Abbé François-Léon Réguis (1725-1789) - « La Voix du Pasteur ou Discours familiers d'un Curé à ses Paroissiens pour tous les Dimanches de l'année », Tome I, p. 329, chez Claude Bleuet Libraire (1803)


Voir également de M. l’Abbé François-Léon Réguis :
La Prière de M. l’Abbé Réguis « Répandez votre Bénédiction, ô mon Dieu, sur tous ceux de mes Paroissiens qui sont engagés dans le Mariage »
La Prière de l’Abbé Réguis « Ô Seigneur, que je me présente à votre Table sacrée, non pas pour y manger ma condamnation, mais pour y recevoir le gage de la Vie éternelle »