La Prière de Jean Lansperge « Ayez une vénération et une dévotion toute particulière pour ma sainte Mère et Son très aimable Cœur » :

« Je vous exhorte, ô âmes fidèles ! d'avoir une vénération et une dévotion toute particulière pour ma sainte Mère, de L'honorer souvent par des saintes et ferventes salutations, et d'imiter soigneusement la sainteté de Sa vie et de Ses vertus ; car je L'ai donnée au monde pour vous être un Exemple, un Modèle et une Règle d'innocence, de pureté et de sainteté, pour être votre Refuge et votre Secours en toutes choses, pour être votre Protection et votre Sauvegarde, et pour être un Asile et un Lieu de franchise à tous ceux qui sont dans la tribulation et dans la désolation ; Asile que tout le monde peut aborder sans aucune crainte, n'ayant rien de difficile ni de rebutant, mais étant plein de douceur et de bénignité ; c'est pourquoi je Lui ai donné un Cœur si rempli de piété, de miséricorde, de clémence et de débonnaireté, que jamais Elle ne rejette personne, ni ne refuse Son assistance à qui que ce soit ; mais le Sein de Sa piété est toujours ouvert à tous, de sorte qu’Elle ne souffre point qu'aucun de ceux qui s'adressent à Elle s'en retourne triste et sans consolation ; je L'ai rendue si gracieuse, si aimable, si charitable, si douce et si pleine de suavité à tous les pécheurs, même aux plus, désespérés et endurcis, que je m'en sers comme d'un hameçon et d'un appât qui est très propre pour prendre ces sortes d’âmes ; car j'attire à moi les grands pécheurs et les cœurs les plus durs, qui rompent d'ordinaire les autres filets et qui résistent à tous les autres moyens de leur salut, par la vénération et la dévotion de ma très sainte Mère, que je rends très douce et très aimable à leurs cœurs, les excitant à L'honorer et à L'invoquer avec confiance, afin de les disposer par ce moyen à recevoir de plus grandes lumières et des grâces plus abondantes jusqu'à ce qu'ils parviennent à une véritable conversion et à une meilleure vie ; recommandez-vous donc à Elle tous les jours, afin que par ce moyen vous vous rendiez dignes de plus en plus de ma Grâce et de mon Amitié ; car, quand, je Lui ai recommandé et donné tous mes enfants en la personne de Saint Jean, spécialement les pécheurs, pour être Ses enfants, je Lui ai mis entre les mains les Trésors de mes Grâces et de mes Miséricordes afin de les leur départir, et Elle n'ignore pas cela ; de là vient qu’Elle apporte un soin si vigilant et une si grande diligence à exercer l'office de Mère au regard d'eux, pour empêcher qu'aucun ne périsse, qu’Elle n'omet aucun de tous les moyens qu’Elle peut employer pour me les ramener et pour les réconcilier avec moi. Certainement je ne pouvais pas choisir une personne plus propre, plus puissante et plus affectionnée pour une affaire de telle importance. Non, tous ceux qui sont dans l'affliction, dans la désolation et qui gémissent sous la tyrannie du péché ne pouvaient pas rencontrer une Médiatrice qui les reçût avec tant de bénignité pour me les présenter et qui me parlât pour eux plus efficacement que cette très bonne Vierge dont le Cœur est rempli d'une humilité, d'une miséricorde, d'une mansuétude, d'un amour, d'une piété et d'une douceur inconcevable, et qui avec cela étant ma très chère Mère, m'est infiniment agréable et est Toute-Puissante auprès de moi. Hélas ! Hélas ! Dans quel abîme d'erreur et dans quel gouffre de malheur et de perdition se précipitent ceux qui méprisent cette Trésorière de mes Grâces, qui ne La veulent pas reconnaître pour leur Avocate auprès de moi, comme je suis l’Avocat des hommes auprès de mon Père ? Peuvent-ils se précipiter plus avant dans l’enfer, que de se rendre indignes du secours de Celle dont les prières ont arrêté plusieurs fois le torrent de mon ire, qui était sur le point de se déborder sur le monde ? Doivent-ils point considérer que s'ils n'ont personne qui s'interpose pour eux et qui retienne le bras de ma vengeance, il les frappera beaucoup plus fortement et plus terriblement ? Quelle plus grande punition puis-je exercer sur eux que de ne les pas châtier temporellement en ce monde comme mes enfants, mais de les traiter comme mes ennemis, en les abandonnant à un sens réprouvé et à un aveuglement funeste qui les empêche de voir leur égarement et qui les fait marcher de ténèbres en ténèbres, jusqu'à ce qu'ils se trouvent engloutis dans les supplices éternels de l'enfer. Je vous dis ces choses, ô âmes chrétiennes ! Afin que vous vous gardiez bien de vous écarter jamais de la doctrine et des vérités que mon divin Esprit a données à mon Eglise, ni de vous laisser tromper par ceux que l'esprit malin séduit malheureusement. Ô mon très bon Sauveur ! Nous Vous rendons grâces infinies de Votre sainte et puissante Exhortation, que nous désirons suivre parfaitement, et de tout notre cœur. Louanges aussi infinies et éternelles Vous soient données par toutes Vos créatures et par toutes les puissances de Votre divinité et de Votre humanité, de nous avoir donné Votre divine Mère pour être notre Mère, et de Lui avoir donné un Cœur si plein d'amour, de charité, de miséricorde et de bénignité au regard de nous. Remplissez aussi nos cœurs, s'il Vous plaît, de tout l'amour, dévotion et vénération que nous devons avoir pour une telle Mère et pour Son très aimable Cœur ».

Ainsi soit-il.


Dom Jean Gerecht Lansperge (1489-1543)

Dom-Lansperge-Le-Chartreux.jpg

Voir également de Dom Jean Juste Lansperge Le Chartreux :
La Prière de Dom Jean Juste Lansperge Le Chartreux « Ô Jésus très aimant, fais que tout ce qui Te plaît me plaise aussi pour Toi »
La Prière de Dom Jean Juste Lansperge « Ô très miséricordieux Seigneur Jésus-Christ, je me confie et je m'abandonne tout entier à ton Cœur »
La Prière du R. Père dom Jean Juste Lansperge « Seigneur Jésus, que je m'acquitte le plus dévotement possible des Heures de ton Office »
La Prière de Jean Gerecht Lansperge « Ô Seigneur, je suis l'un des petits qui sont à Toi »
La Prière de Lansperge Le Chartreux « Ô mon Dieu, que je Te loue sans cesse en tout ce que je fais »
La Prière de Dom Lansperge « Ô Sacré Cœur de Jésus, blessez, percez, brisez, enflammez et embrasez mon cœur »
La Prière de Jean Lansperge « Ayez une vénération et une dévotion toute particulière pour ma sainte Mère et Son très aimable Cœur »