La Prière du Cardinal Bona « Faites-moi la Grâce Seigneur de donner à mon âme une nourriture céleste comme Vous en donnez une terrestre à mon corps » :

« Faites-moi la Grâce, Seigneur, de prendre, non pas une nourriture qui périt mais qui conduise à la Vie éternelle. Voici, Seigneur, le temps de prendre le repas ; faites-moi la Grâce d’y observer une si grande modération, que mon corps ne s’y affaiblisse point trop par un retranchement indiscret ; qu’il ne soit point chargé d’une trop grande quantité de viandes et que ma chair ne se soulève point contre moi. Combien de pauvres meurent de faim pendant que j’ai toutes choses en abondance, et que rien ne me manque. Je Vous remercie, mon Dieu, de m'avoir si bien nourri depuis mon enfance jusqu’à présent. Que Vous êtes doux Seigneur, que Vous êtes aimable à ceux qui Vous cherchent ! Faites que je ne trouve de goût ou de douceur qu’en Vous seul, Vous qui êtes ma Nourriture, mon Breuvage et tous mes Délices. Je voudrais que les moindres morceaux des repas me tombassent en partage, comme je le mérite car je suis indigne de recevoir la nourriture des créatures raisonnables, et de manger le pain des enfants et des Saints, moi qui me suis rendu semblable aux bêtes les plus stupides par le grand nombre et l’énormité de mes péchés. Faites, Seigneur, que je désire toujours votre Justice, pour me nourrir et pour me désaltérer : mon âme soupire après Vous pour apaiser sa soif, dans ces eaux vives dont Vous êtes la véritable Source. Vos Paroles, Seigneur, sont plus douces à mon cœur, que le miel le plus exquis n’est doux à ma bouche. Que je me souvienne dans les repas, Seigneur, de ce fiel que l’on Vous donna pour nourriture sur la Croix, et de ce vin corrompu que l’on Vous présenta pour apaiser votre Soif. Faites-moi la Grâce Seigneur de donner à mon âme une nourriture céleste comme Vous en donnez une terrestre à mon corps ».

Ainsi soit-il.


Cardinal Jean Bona (1607-1674) – « Ferventes aspirations à Dieu » (Via compendii ad Deum per ignitas aspirationes), pages 274-276, Chez Charles Huart (1729)

Cardinal-Giovanni-Bona.jpg

Voir également du Cardinal Giovanni Bona :
La Prière du Cardinal Jean Bona à Saint Bernard de Clairvaux « Ô grand Saint Bernard, je vous ai suivi par-dessus tous comme mon maître »
La Prière du Cardinal Giovanni Bona avant de s’endormir « Faites-moi reposer, Très Doux Jésus, sur votre Cœur »
La Prière du Cardinal Bona « Recevez-moi, Seigneur, entre Vos bras que Vous étendîtes pour moi sur la Croix »
La Prière du Cardinal G. Bona avant le repas « Faites-moi la Grâce Seigneur de donner à mon âme une nourriture céleste comme Vous en donnez une terrestre à mon corps »