Coeur-de-Jesus-enfant.png

La Prière du Cardinal Pie « Ô Notre-Dame du Sacré-Cœur, ouvrez cette Source du Cœur de Jésus à ces peuples infortunés qui Le renient » :

« Ô Marie, Vous voulez, Vous aussi, puiser à la Source de quoi rafraîchir tout le troupeau : « Quin et hauriam, donec cuncti bibant » (Ge 24, 19). Ouvrez donc, ô Marie, ouvrez-nous cette veine d'eau vive dont votre Fils a dit que le sein dans lequel elle sera versée deviendra lui-même une fontaine d'eau jaillissante jusque dans la vie éternelle. Ouvrez-la à tant et tant de cœurs qui ont soif de mieux connaître et d'aimer davantage Votre divin Fils. Ouvrez-la à tant d'âmes que dévorent, à l'heure présente, la douleur et l'inquiétude ; ouvrez-la, cette Source du Cœur de Jésus, à ces peuples infortunés qui Le renient, à ces sociétés mourantes qui L'abandonnent. Ouvrez-la à cette France qui eut l'honneur et la double initiative du culte de ce Cœur adorable et de Votre invocation sous le nom de Notre-Dame du Sacré-Cœur. Ouvrez-la à cette capitale de la chrétienté qui se plaît à ratifier les élans partis du cœur de la France. Ouvrez-la à cette famille religieuse, restauratrice et gardienne de votre Sanctuaire, à ces jeunes lévites qui seront les apôtres de Votre culte et du culte du Cœur Sacré de Jésus. Enfin, en l'ouvrant aux troupeaux, ouvrez-la plus libéralement encore, cette Source divine, aux pasteurs des bercails, particulièrement au Chef de tous les pasteurs et de tous les troupeaux, à ce Léon dont nous saluons aujourd'hui la fête, et qui, plus d'une fois, a fait directement appel à Votre qualification de Notre-Dame du Sacré-Cœur. Permettez, ô Vierge sainte, qu'en terminant cette allocution, je lui adresse, du pied de votre Autel, comme un bouquet de fête, le souhait que nos prédécesseurs des Gaules envoyaient à son glorieux devancier Saint Léon le Grand. Nous félicitant nous-même et bénissant le Seigneur de ce qu'Il a donné un Pontife d'une si grande sainteté, d'une si grande foi et d'une si grande doctrine à ce Siège apostolique, d'où la source et l'origine de notre religion s'est répandue dans le monde entier, nous le conjurons de nous conserver bien longtemps le présent qu'il nous a fait en Votre personne pour l'édification de toutes les églises. Et quant à nous, bien qu'inférieurs en mérites, animés pourtant d'une même foi, si, ce qu'à Dieu ne plaise, quoi que ce soit de sinistre était tenté contre l’Eglise Catholique par des attaques profanes, nous sommes prêts, avec l'aide de Dieu, à livrer nos âmes avec Vous pour la vérité de la doctrine et à faire hommage de notre vie à l'Auteur de notre salut et au Dispensateur de la Vie éternelle ».

Ainsi soit-il.


Cardinal Louis-Edouard Pie (1815-1880) – « La Vierge Marie d'après le Cardinal Pie », p. 478-479, H. Oudin (1889)

Cardinal-Louis-Edouard-Pie.jpg

Voir également de Monseigneur Louis-Edouard Pie :
La Prière de Mgr Louis-Edouard Pie à Notre-Dame des Douleurs « Ô Vierge Marie, par la vertu de tant de Douleurs, faites que nous moissonnions enfin la joie dans le Royaume céleste ! »
La Prière de Mgr Pie face aux mensonges « Ne voulant plus désormais entendre que Vous, ô mon Jésus »
La Prière du Cardinal Pie « Notre-Dame de Pitié, ayez pitié de nos souffrances de tout genre »
La Prière de Son Éminence le Cardinal Louis-Edouard Pie « Notre-Dame d’Aquitaine, secourez les malheureux »
La Prière de Son Éminence le Cardinal L-E Pie « Ô Sainte Dame de Chartres, je Vous appartiens »
La Prière pour la France du Cardinal Louis-Édouard Pie « Ô Notre-Dame de Pitié, nous implorons Votre maternelle Sollicitude pour le très chrétien peuple de France »
La Prière du Cardinal Louis-Édouard Pie « Ô Mère, gouvernez Vous-même cette Église que mes mains, bientôt affaiblies, ne sauraient plus régir »
La Prière du Cardinal Pie à la Vierge Immaculée pleine de grâce et d'autorité devant Dieu « Ô Marie, Notre céleste Protectrice, priez pour nous maintenant ! »
La Prière du Cardinal Pie pour les Conversions « Ô Notre-Dame du Sacré-Cœur, ouvrez cette Source du Cœur de Jésus à ces peuples infortunés qui Le renient »