La Prière du Cardinal de Noailles pour l’Eglise Catholique « Écoutez les prières que votre Église Vous fait pour nous tous » :

« En me faisant enfant de votre Église, ô mon Dieu, Vous m'avez imposé l'obligation de L'aimer et de Vous prier pour Elle. Vous ne pouvez pas ne point veiller sans cesse sur Elle, et ne La point protéger, Lui ayant donné pour chef Jésus-Christ votre Fils, qui L'a aimée, et qui L'a lavée dans son Sang, afin qu'Elle fut pure, sans ride et sans tâche. Vous L'avez fait la Colonne et le Soutien de la Vérité, la Gardienne et la Dépositaire de votre Parole, de vos Sacrements, de vos Grâces, votre seule Épouse, et Celle qui peut seule nous conduire à Vous. Je Vous remercie de ce que Vous me L'avez donnée pour Mère ; et je Vous prie de me rendre toujours attaché à Sa foi, docile et obéissant à Ses avertissements et à Ses commandements. Écoutez les prières qu'Elle Vous fait pour nous tous ; et touché de compassion à la vue des larmes qu'Elle répand pour ceux d'entre Ses enfants qui sont dans la mort du péché, rendez-leur, par votre Miséricorde, la Vie de la Grâce. Faites bons les médians, conservez les bons dans la piété ; car Vous pouvez tout, et rien ne Vous contredit : Vous sauvez quand Vous voulez ; et il n'y a personne qui résiste à votre Volonté. Écoutez aussi les prières que nous Vous faisons pour Elle. Gardez-La, conduisez-La, maintenez-La dans l'union et dans la paix. Que votre Vérité qui s’y conserve toujours, y soit enseignée avec pureté, et reçue avec docilité parmi Vos fidèles : qu'elle y soit soutenue et défendue avec force contre les infidèles et les hérétiques. Que la sainteté qui lui a été acquise par le Sang de Jésus-Christ votre Fils, ne soit point déshonorée ni souillée par la mauvaise vie de ses Ministres, ni de ses autres enfants. Que son unité ne soit point démentie ni troublée par nos divisions et nos discordes. Qu'Elle ait encore la joie qu'Elle a eue dans ses premiers jours, de voir tous ceux qui croient en Vous, ne faire qu'un même esprit et qu'un même cœur ; et que nous assemblant tous par un même Baptême, dans une même Foi, sous un même Seigneur, et pour la même Espérance, Elle nous voie tous Vous honorer et Vous louer d'un même cœur et d'une même bouche par notre Seigneur Jésus-Christ »

Ainsi soit-il.


Cardinal Louis-Antoine de Noailles (1651-1729) – « Heures imprimées par l'ordre de Monseigneur le Cardinal de Noailles », p. 390-391, Éditeur Th. Barrois (1800)

Cardinal-Louis-Antoine-de-Noailles.jpg

Voir également du Cardinal de Noailles :
La Prière du Cardinal de Noailles pour s'exciter au désir du Ciel « Quand serai-je pour jamais réuni à Vous, ô mon Dieu ? »
La Prière du Cardinal de Noailles pour la conversion des pécheurs « Ô Dieu qui nous commandez de prier les uns pour les autres afin que nous soyons tous sauvés »
La Prière du Cardinal de Noailles avant de s’endormir « Mon Dieu, je Vous conjure de me préserver d'une mort soudaine »
La Prière du Cardinal L-A de Noailles « Puissé-je, ô mon Dieu, mourir tranquillement entre Vos bras »
La Prière de son Éminence le Cardinal de Noailles à Saint Louis, Roy de France « Ô Saint Roi, la Gloire de Dieu exige de vous de nouveaux combats »
La Prière du Cardinal Louis-Antoine de Noailles pour l’Eglise Catholique « Écoutez les prières que votre Église Vous fait pour nous tous »