La Prière de Ludolphe le Saxon « Ô bon Jésus, j’offre à ta suprême Majesté la myrrhe d’une sincère componction, l’encens d’une prière fervente et l’or d’une pure charité » :

« Ô bon Jésus, qui, étant né d’une Vierge, T’es révélé aux Mages conduits par une étoile jusqu’à ton berceau, et qui les a ramenés dans leur pays par une autre voie, Sauveur miséricordieux, que la lumière de ta Grâce dissipe les ténèbres de ma conscience ; et, par ta joyeuse Manifestation, accordes-moi une parfaite connaissance de Toi-même et de moi-même, en sorte que je Te contemple et Te trouve au dedans de mon âme, et que, dans ce sanctuaire intime, j’offre à ta suprême Majesté la myrrhe d’une sincère componction, l’encens d’une prière fervente et l’or d’une pure charité ; enfin, puisque, c’est en suivant la voie de l’erreur et du péché, que j’ai abandonné la patrie de la félicité céleste, fais que je la regagne, sous ta Conduite, en suivant la voie de la Grâce et de la Vérité. Ainsi-soit-il. »

Ludolphe le Chartreux (vers 1300-1378)

Ludolphe-le-Chartreux.jpg

Autres Prières de Ludolphe de Saxe le Chartreux :
La Prière de Ludolphe le Chartreux « Viens, Seigneur Jésus »
La Prière de Ludolphe de Saxe le Chartreux « Ô Dieu qui donne la joie »
La Prière de Ludolphe le Chartreux « Seigneur Jésus-Christ, délivrez-moi de toutes les souillures du péché »
La Prière de Ludolphe le Chartreux « Mon âme est accablée par la paralysie spirituelle »
La Prière de Ludolphe le Chartreux de Saxe « Seigneur Jésus-Christ, du misérable que je suis, fais un bienheureux »
La Prière du Révérend Père Ludolphe de Saxe « Ô très doux Jésus, que je ne désire plus rien de terrestre ni de charnel »
La Prière du Chartreux Ludolphe de Saxe « Hâtons-nous d'entrer dans le Cœur du Christ »
La Prière du Chartreux Ludolphe de Saxe « Je Te supplie, Jésus Miséricordieux, de répandre Ta grâce sur moi »
La Prière du Chartreux Ludolphe le Saxon « Seigneur mon Dieu, fais-moi donc Miséricorde »
La Prière de Ludolphe le Saxon « Ô bon Jésus, j’offre à ta suprême Majesté la myrrhe d’une sincère componction, l’encens d’une prière fervente et l’or d’une pure charité »