Dieu-Createur-Michel-Ange-Chapelle-Sixtine.jpg

Le Credo de la servante de Dieu Élisabeth Leseur « Je crois que la souffrance a été accordée par Dieu à l’homme dans une grande Pensée d’Amour et de Miséricorde » :

« Je crois que la souffrance a été accordée par Dieu à l’homme dans une grande Pensée d’Amour et de Miséricorde. Je crois que Jésus-Christ a transformé, sanctifié, presque divinisé la souffrance. Je crois que la souffrance est pour l’âme la grande ouvrière de rédemption et de sanctification. Je crois que la souffrance est féconde, autant et parfois plus que nos paroles et nos œuvres, et que les heures de la Passion du Christ ont été plus puissantes pour nous et plus grandes devant le Père que les années même de Sa prédication et Son activité terrestre. Je crois qu’il circule parmi les âmes, celles d’ici-bas, celles qui expient, celles qui ont atteint la vraie vie, un vaste et incessant courant fait de toutes ces âmes, et que nos plus infimes douleurs, nos plus légers efforts peuvent atteindre par l’Action divine des âmes chères ou lointaines et leur apporter la lumière, la paix et la sainteté. Je crois que dans l’Éternité nous retrouverons les bien-aimés qui ont connu et aimé la Croix, et que leurs souffrances et les nôtres se perdront dans l’infini de l’Amour divin et dans les joies de la définitive réunion. Je crois que Dieu est Amour et que la souffrance est, dans Sa main, le moyen que prend son Amour pour nous transformer et nous sauver ».

Ainsi soit-il.


Élisabeth Leseur (1866-1914)

Elisabeth-Leseur.jpg

Voir également d’Élisabeth Leseur :
La Prière d’Élisabeth Leseur « Seigneur, vous avez mis votre Croix sur mon âme, sur mon cœur et sur mon corps »
La Prière d’Élisabeth Leseur « Seigneur, soyez béni de toutes mes souffrances actuelles »
La Prière d’Élisabeth Leseur « Mon Dieu, je dépose à vos pieds mon fardeau de souffrance, de tristesses, de renoncements »
La Prière d’Elisabeth Leseur pour la conversion de son mari « Seigneur, bénissez mes bien-aimés et donnez à leurs âmes conversion et sainteté »
Le Credo de la servante de Dieu Élisabeth Leseur « Je crois que la souffrance a été accordée par Dieu à l’homme dans une grande Pensée d’Amour et de Miséricorde »