Christ-victorieux.jpg

La Prière du Dimanche de Pâques du R. P. Avrillon « J'étais mort, ô mon adorable Sauveur, et Vous me rendez aujourd'hui la Vie que j'avais perdue par le péché » :

« J'étais mort, ô mon adorable Sauveur, et Vous me rendez aujourd'hui la Vie que j'avais perdue par le péché. J'étais condamné au Tribunal de votre Père céleste à finir tristement mes jours, après quelques années de vie, sans espérance de Résurrection, et Vous me promettez aujourd'hui de ranimer un Jour ma chair et de rendre la Vie à ce corps mortel comme Vous Vous l'êtes rendue à Vous-même. J'étais mort à la Grâce, sans espérance de Miséricorde, et je retrouve en Vous cette Vie si précieuse. J'étais condamné à une mort civile, et quoique je fusse mort dans la Grâce, les Portes du Ciel m'auraient été fermées, et il aurait fallu gémir longtemps dans les limbes sans savoir quand je pourrais Vous posséder : mais, en sortant du Tombeau, Vous m'allez ouvrir les Portes du Ciel, qui étaient auparavant des portes d'airain pour les Justes mêmes : quel bonheur et quelle consolation pour moi, puisqu'il n'y aura plus que mes seuls péchés qui puissent me retarder la possession de mon Dieu, et mettre quelque intervalle entre ma mort et la Gloire éternelle que Vous m'avez méritée par votre Mort et par votre Résurrection ! Votre prophète m'avait appris que, quand Vous auriez donné le sommeil de la mort à vos bien-aimés, ils entreraient dans la possession du céleste Héritage : et je vois aujourd'hui cet oracle si favorable, justifié. Faites-moi la Grâce, ô mon Sauveur, de me rendre digne de ce Bonheur, et de mourir de la mort des justes, pour profiter du Bienfait de votre Résurrection, qui est la Vie du corps, la Vie de la Grâce et la Vie de la Gloire. Vainqueur Tout-Puissant, Destructeur redoutable du péché, de la mort et de l'enfer, qui triomphez aujourd'hui avec tant de Gloire de tous Vos ennemis, et qui ne Vous êtes assujetti à la mort, comme les autres hommes, que pour l'assujettir, la détruire elle-même, et pour nous donner la force et le courage d'en triompher aussi nous-mêmes ; Vous nous ouvrez, Seigneur, par cette Victoire si complète et si glorieuse, les Portes de la Vie bienheureuse et éternelle que nos péchés nous avaient fermées depuis si longtemps. Mais, ô mon Sauveur, comme c'est Vous qui, par votre Résurrection, nous inspirez des sentiments de joie, d'espérance et d'amour : de joie, de Vous voir sortir Victorieux du Tombeau ; d'espérance de voir notre gloire assurée par la Vôtre ; et d'amour pour le Victorieux qui brise nos fers par sa Victoire qui devient la nôtre ; soutenez nos vœux et nos sentiments, et rendez-les durables, afin que profitant de la Vie nouvelle que Vous nous donnez aujourd'hui par la Vôtre, elle nous rende dignes de la Vie éternelle ».

Ainsi soit-il.


Père Jean-Baptiste-Élie Avrillon (1652-1729) – « Conduite pour passer saintement le Temps du Carême où l'on trouve pour chaque jour une pratique, une méditation et des sentiments sur l’Évangile du jour », pages 457-459, Chez J. Lecoffre (1845).

Jean-Baptiste-Elie-Avrillon.jpg

Voir également du R P Jean-Baptiste-Elie Avrillon :
- La Prière du R. P. Avrillon « Ô Dieu Fidèle, donnez-moi le courage de Vous être fidèle jusqu'à la mort »
- La Prière du P. Avrillon « Ô mon Dieu, dès que le soleil se lève je pense à Vous »
- La Prière du Révérend Père Avrillon « Ô mon Dieu, donnez-moi le courage d'expier les péchés que j'ai commis par une rigoureuse pénitence »
- La Prière du R P Jean-Baptiste-Élie Avrillon « Vous avez vu, ô Mère douloureuse, souffrir et mourir ce Fils si aimable »
- La Prière du Révérend Père Jean-Baptiste-Elie Avrillon « Vierge sainte, obtenez-moi la Grâce d’aimer Dieu comme je le dois »
- La Prière du R-P. Avrillon sur la Chasteté « Amour de mon Jésus, triomphez de toutes mes passions, terrassez-les et enchaînez-les »
- La Prière du R-P Avrillon pour l’Assomption « Ô Marie, obtenez-moi d'aimer Votre adorable Fils jusqu'au dernier jour de ma vie »
- La Prière du R P. Jean-Baptiste-Élie Avrillon « Brisez mes chaînes, ô Dieu d'Amour »
- La Prière du R. P. Avrillon pour le premier jour de l’Avent « Seigneur, faites-moi la Grâce de Vous aimer comme mon Sauveur »
- La Prière du R. P. Jean-Baptiste-Élie Avrillon pour l'Assomption « Ô Mère de Dieu, abaissez Vos yeux sur mes misères et mon néant »
- La Prière du R. P. Jean-Baptiste-Élie Avrillon pour obtenir la pureté « Créez en moi, Seigneur, un cœur pur »
- La Prière du R. P. Jean-Baptiste-Élie Avrillon sur l’humilité « Aidez-moi, Vierge Sainte, à marcher sur Vos traces »
- La Prière du R. P. Jean-Baptiste-Élie Avrillon pour le Mercredi des Cendres « Seigneur, je confesse que je mérite de mourir et d'être réduit en cendre »
- La Prière du 1er Dimanche du Carême du R. P. Jean-Baptiste-Élie Avrillon « Souverain Seigneur, qui avez institué ces jours annuels de jeune et d'abstinence »
- La Prière du 2ème Dimanche du Carême sur la Transfiguration du R. P. Jean-Baptiste-Élie Avrillon « Seigneur, menez-moi, comme vos Apôtres, sur cette montagne mystique »
- La Prière de Protection contre nos ennemis du 3ème Dimanche du Carême du R. P. Jean-Baptiste-Élie Avrillon « Armez, Seigneur, votre Bras Tout-Puissant pour nous protéger et nous défendre »
- La Prière sur la Providence du 4ème Dimanche du Carême du R. P. Jean-Baptiste-Élie Avrillon « Ô Dieu de Miséricorde, nous adorons Votre divine Providence dans nos peines »
- La Prière du Dimanche de la Passion du R. P. Avrillon « Seigneur, j'ai marché par les voies les plus dures, par obéissance aux Paroles qui sont sorties de Vos lèvres »
- La Prière du Dimanche des Rameaux du R. P. Avrillon « Agneau de Dieu, qui allez être immolé pour mes péchés, pardonnez-moi mes révoltes et mes désobéissances »
- La Prière du Jeudi Saint du R. P. Avrillon « Adorable Instituteur du plus Saint, du plus Vivifiant et du plus Auguste de tous les Sacrements »
- La Prière du Vendredi Saint du R. P. Avrillon « Sauveur expirant, votre Tête sanglante et toute défigurée est penchée et inclinée vers moi »
- La Prière du Dimanche de Pâques du R. P. Avrillon « J'étais mort, ô mon adorable Sauveur, et Vous me rendez aujourd'hui la Vie que j'avais perdue par le péché »