Rose-d-or.jpg

La Prière de bénédiction de la Rose d’or du Pape Innocent III « Ô Dieu, nous supplions votre Majesté de vouloir bien bénir et sanctifier cette Rose » :

« Ô Dieu, dont la Parole et la Puissance ont tout créé, dont la Volonté gouverne toutes choses, Vous qui êtes la Joie et l’Allégresse de tous les fidèles ; nous supplions votre Majesté de vouloir bien bénir et sanctifier cette Rose, si agréable par son aspect et son parfum, que nous devons porter aujourd’hui dans nos mains, en igné de joie spirituelle : afin que le peuple qui Vous est consacré, étant arraché au joug de la captivité de Babylone par la Grâce de votre Fils unique qui est la gloire et l’allégresse d’Israël, représente d’un cœur sincère les joies de cette Jérusalem supérieure qui est notre mère. Et comme votre Église, à la vue de ce symbole, a trésaillé de bonheur, pour la Gloire de votre Nom ; Vous, Seigneur, donnez-lui un contentement véritable et parfait. Agréez la dévotion, remettez les pèches, augmentez la foi : guérissez avec votre pardon, protégez par votre miséricorde ; détruisez les obstacles, accordez tous les biens : afin que cette même Église Vous offre le fruit des bonnes œuvres, marchant à l’odeur des parfums de cette Fleur qui, sortie et de la tige de Jessé, est appelée mystiquement la fleur des champs et le lys des vallées, et qu’elle mérite de goûter une joie sans fin au sein de la Gloire céleste, dans la compagnie de tous les Saints, avec cette Fleur divine qui vit et règne avec Vous, en l’unité du Saint-Esprit, dans tous les siècles des siècles ».

Ainsi soit-il.


Pape Innocent III (1198-1216) - « Prière de bénédiction de la Rose d’or »

Innocent-III.jpg


De nos jours, la « Rose d’or » est peu connue ; mais elle a conservé tous ses rites principaux. Le Pape bénit la Rose d’or dans la Salle des parements, il l’oint du Saint-Chrême, et répand dessus une poudre parfumée, selon le rite usité autrefois ; et quand le moment de la Messe solennelle est arrivé, il entre dans la chapelle du palais, tenant la Fleur mystique entre ses mains. Durant le saint Sacrifice, elle est placée sur l’Autel et fixée sur un rosier en or disposé pour la recevoir ; enfin, quand la Messe est terminée, on l’apporte au Pontife, qui sort de la chapelle la tenant encore entre ses mains jusqu’à la Salle des parements. Il est d’usage assez ordinaire que cette Rose soit envoyée par le Pape à quelque prince ou à quelque princesse qu’il veut honorer ; d’autres fois, c’est une ville ou une Église qui obtiennent cette distinction.
Saint Jean-Paul II a remis des roses d'or à de nombreux sanctuaires dédiés à la Vierge Marie, comme celui de Lourdes en France, d'Aparecida au Brésil ou de Guadalupe au Mexique.
Le Pape Benoît XVI a notamment donné la Rose d'Or au Sanctuaire de Jasna Góra (Pologne) en 2006 ; en 2007 à la basilique d'Aparecida, au Brésil; le 12 mai 2010 à Notre Dame de Fatima et le 2 février 2011 au Sanctuaire de Notre-Dame de Montaigu (Scherpenheuvel), en Belgique.
Le Pape François a offert à quatre reprises une rose d'or à un sanctuaire marial : à Notre Dame del Cobre (Cuba), en septembre 2015 ; à Notre Dame de Guadalupe (Mexique), en février 2016 ; à Notre Dame de Czestochowa (Pologne), en juillet 2016 ; et à Notre Dame de Fatima pour le centenaire des apparitions en mai 2017.


Voir également du Pape Innocent III :
La Prière du Pape Innocent III, Vicaire du Christ « Que celui qui dort dans les ténèbres du péché, regarde Marie »
La Prière de bénédiction de la Rose d’or du Pape Innocent III « Ô Dieu, nous supplions votre Majesté de vouloir bien bénir et sanctifier cette Rose »