Dieu.jpg

La Prière du R. P. Antoine Franc « Je Vous prierai, mon Dieu, non pas simplement de bouche, mais d'esprit et de cœur » :

« Je Vous invoquerai, Seigneur, je Vous prierai, mon Dieu, non pas simplement de bouche, mais d'esprit et de cœur : quel avantage de pouvoir s'adresser à Vous avec liberté sans craindre d'être reçu ou écouté peu favorablement : c'est là, la plus sûre et la plus douce ressource que nous ayons dans ce lieu d'exil. La prière est la nourriture de l'âme, elle est le pain quotidien, dont nous avons besoin tous les jours, et souvent dans le jour ; ce Pain supersubstantiel qui nous communique sa Force toute divine, nous fait marcher à grands pas dans le chemin de la vertu : quand j'ai oublié de m'en nourrir, j'ai été dans la sècheresse et dans la langueur : faites, ô mon Dieu, que j'y trouve toujours plus de goût ; afin qu'il me soit toujours plus salutaire. Je le reconnais, Seigneur, je dois mon salut à l’oraison ; si je n'avais pas eu soin de m'y fortifier contre les tentations de cette vie, mon âme aurait immanquablement péri dans sa faiblesse. Persuadé de l'importance de cet exercice, je m'y appliquerai, Seigneur, tous les jours de ma vie : tous les jours je méditerai vôtre Loi et les moyens dont je me dois servir pour m'y rendre fidèle. Daignez Vous-même m’instruire, ô mon divin Maître ! Enseignez-moi à prier : inspirez-moi ce respect, ce recueillement, cette humilité, cette confiance, que Vous exigez, et que je ne puis avoir sans vôtre Secours. Mais comment, cendre et poussière, parlerai-je à mon Seigneur et à mon Dieu ? Comment pécheur oserai-je me présenter devant le Saint des Saints ? Comment, Dieu de Majesté, après Vous avoir si souvent déshonoré par mes prières, aurai-je encore la hardiesse de Vous prier ? Ayez pitié de moi, Seigneur, daignez malgré mon indignité m'écouter favorablement, mon Roi et mon Dieu. Que ma prière s’élève devant Vous, comme la fumée de l’encens, qui brûle sur vos Autels et qu'elle monte jusque vers vôtre Trône et qu’elle fasse descendre vôtre Miséricorde, je l’unis à celle de vos Saints et de Jésus-Christ Lui-même : voilà, Seigneur, de quoi la rendre agréable à Vos yeux ».

Ainsi soit-il.


R. P. Antoine Franc (1669-1774) – « Méthode pratique pour converser avec Dieu », pages 419-421, chez les Frères Bruyset, 1741


Voir également du Révérend Père Antoine Franc :
La Prière du matin du R. P. Antoine Franc « Courage, voilà le Seigneur qui t'appelle, lève-toi vite ! »
La Prière du R. P. Antoine Franc « Je Vous prierai, mon Dieu, non pas simplement de bouche, mais d'esprit et de cœur »