La Prière du Père Jérôme « Ô Vierge Sainte, en cet instant où je Vous salue, arrêtez-Vous ! » :

« Je Vous salue, Marie » : quand je salue quelqu'un, c'est dans l'intention qu'il tourne son regard vers moi, qu'il s'arrête à cause de moi. Ô Vierge Sainte, en cet instant où je Vous salue, arrêtez-Vous. Arrêtez toute occupation céleste, et faites attention à moi. De mon côté, souvent je m'arrête aussi un instant après ces premiers mots, pour attendre que Vous soyez tournée vers moi. Je veux Vous laisser le temps de dire : « Ah ! C’est encore toi, mon enfant ! » Ensuite, je prononce lentement la série des quatre Louanges magnifiques : « pleine de Grâce, le Seigneur avec Vous, bénie entre toutes les femmes, le Fruit de Votre sein est béni ». Chacun de ces privilèges, à lui seul, aurait assuré à la Très Sainte Vierge Marie, pour toute Son existence, un bonheur et une puissance extraordinaires ».

Ainsi soit-il.


Père Jérôme (1907-1985) – « Notre cœur contre l'athéisme », p. 75

Pere-Jerome.jpg

Voir également du Père Jérôme :
La Prière du Père Jérôme « Ô Vierge Marie, je repose mon cœur dans le creux de la coupe de Votre puissante Main »
La Prière du Père Jérôme « Ô Seigneur Jésus, donnez-moi la foi en tout le Credo de l'Église Catholique »
La Prière du Père Jérôme lorsque nous récitons notre Chapelet « Ô Vierge Sainte, en cet instant où je Vous salue, arrêtez-Vous ! »