fleurs-blanches.jpg

La Prière du R. P. Jean-Claude de Ville « Aidez-moi, mon Dieu, à sortir de l'esclavage de tous mes péchés » :

« Dieu Saint, Père des Miséricordes, qui ne m'avez créé que pour Vous servir, dans la liberté de Vos enfants, ne permettez pas que je sois plus longtemps assujetti aux lois honteuses de mes passions criminelles. Aidez-moi, mon Dieu, à sortir de l'esclavage où elles m'ont réduit; soutenez-moi dans les combats qu'il faut que je livre à cet effet contre moi-même. Vous connaissez, Seigneur, et ma faiblesse et la force des ennemis qui me dominent. Témoin de mes misères, Vous le voyez à tout moment : la colère m'emporte, l'orgueil m'enfle, le ressentiment m'aigrit, l'impureté m'expose : une humeur chagrine me rend insupportable, la paresse me fait négliger mes devoirs, l'amour-propre se glisse dans le peu de bien que je veux faire, et enlève la meilleure part de ce que je Vous destine. Quelle contrainte, ô mon Dieu, quelle servitude pour une âme qui, malgré tout cela, veut Vous aimer, et qui voudrait, ce semble, être parfaitement à Vous ! Je désavoue et je déteste de tout mon cœur ces dérèglements. Je suis fâché de m'y être si souvent livré ; j'en ai une véritable douleur, parce qu'ils Vous déplaisent et que c'est Vous, Bonté infinie, que j'ai offensé toutes les fois que je m'y suis laissé aller. Oui, c'en est fait, quoi qu'il en puisse coûter, désormais je ne veux plus écouter de si dangereuses suggestions. Je veux éviter le péché, et résister à mes passions, funeste source de tous mes péchés. C'est en votre Nom, Dieu tout-puissant, que je prendrai les armes pour combattre des ennemis, que tant d'autres, avec les secours de votre Grâce, ont si heureusement vaincus. C'est aussi en votre Nom que j'espère remporter la victoire, par Jésus-Christ, notre Seigneur, qui vit et règne dans les siècles des siècles ».

Ainsi soit-il.


R. P. Jean-Claude de Ville (1675-1720) – « La journée du Chrétien sanctifiée par la prière et la méditation », pages 287-289, chez J. Grangé, 1778