La Prière du R. Père Bourdaloue « Mon Dieu, ne permettez pas que jamais je vienne à perdre cet esprit de soumission et de docilité envers l'Église » :

« Grâces immortelles Vous soient rendues, Seigneur, de m'avoir fait naître au milieu de votre Église, de m'avoir nourri du Pain, je veux dire de la Doctrine de votre Eglise, de cette Église formée du Sang de votre Fils adorable, de cette Église Catholique, Apostolique, Romaine, la seule véritable Église ; de cette Église, la colonne de la Vérité ; contre laquelle toutes les puissances de l'enfer n'ont jamais prévalu et ne prévaudront jamais. Voilà, mon Dieu, le choix qu'il Vous a plu de faire de moi, parmi tant d'autres que Vous avez laissés dans les ténèbres de l'infidélité et de l'erreur; et voilà ce que je dois regarder comme une marque de prédestination, dont je ne puis assez Vous bénir. Ah ! Mon Dieu, ne permettez pas que jamais je vienne à perdre cet esprit de soumission et de docilité envers l'Église, qui est le premier caractère de Vos élus. Vous nous l'avez prédit, Seigneur, que dans tous les temps il y aurait des contestations, des schismes, des querelles, et je vois de nos jours bien des mouvements et des agitations, j'entends bien des discours et des raisonnements. Mais, parmi tant de questions qui partagent les esprits, je vais à l'oracle, je consulte l'Église, et je m'arrête à ce qu’Elle m'enseigne : dès qu’Elle a parlé, je me soumets et je me tais. Par-là, mon Dieu, je lève toutes les difficultés ; par-là ma foi devient plus pure, plus ferme, plus assurée et plus tranquille. Au milieu des tempêtes et des orages, je me jette dans la barque de Pierre, et, toute battue qu'elle est par les flots, j'y goûte la douceur du calme le plus profond. Je passe à travers les écueils, et je ne crains rien : pourquoi ? C'est que je sais que là il n'y a pour moi ni écueils ni naufrages à craindre. Heureux, mon Dieu, si par une vie conforme aux divins Enseignements et aux Règles de cette sainte Eglise, où j'ai eu le bonheur d'être élevé et adopté parmi Vos enfants, je mérite de participer un jour au Bonheur de Vos élus ! »

Ainsi soit-il.


Révérend Père Louis Bourdaloue (1632-1704)

Louis-Bourdaloue.jpg

Voir également du Révérend Père Louis Bourdaloue :
La Prière du R. Père Bourdaloue « Mon Dieu, ne permettez pas que jamais je vienne à perdre cet esprit de soumission et de docilité envers l'Église Catholique »
La Prière du R. Père Louis Bourdaloue à Saint Louis, Roy de France « Ô Saint Monarque, regardez d'un œil favorable ce royaume que vous avez si sagement gouverné »