Parabole-du-Pharisien-et-du-Publicain-Luc-XVIII-9-14.jpg

Parabole du Pharisien et du Publicain :
« En ce temps-là, Jésus dit cette Parabole à quelques-uns qui se confiaient en eux-mêmes, comme étant justes, et qui méprisaient les autres : Deux hommes montèrent au Temple pour prier ; l’un était pharisien, et l’autre publicain. Le pharisien, se tenant debout, priait ainsi en lui-même : Ô Dieu, je Vous rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont voleurs, injustes, adultères, ni même comme ce publicain. Je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tout ce que je possède. Et le publicain, se tenant éloigné, n’osait pas même lever les yeux au Ciel ; mais il frappait sa poitrine, en disant : Ô Dieu, ayez pitié de moi, qui suis un pécheur. Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison Justifié, plutôt que l’autre ; car quiconque s’élève sera humilié, et quiconque s’humilie sera élevé » (Luc 18, 9-14).


La Prière d’un humble pécheur du R. P. Luis de la Puente « Ô mon Seigneur, transformez-moi comme le Publicain en un vrai Pénitent agréable à Vos yeux » :

« Ô Humilité ! Ô Vertu incomparable ! D’un pécheur, Vous êtes capable en un moment d'en faire un Saint ? Ô Maîtresse de toutes les Vertus, c'est Vous qui nous apprenez à craindre Dieu, à Le respecter, à L'aimer, à nous confier en Lui, et qui nous faites rentrer dans Ses bonnes Grâces. Quand Vous êtes dans un cœur, Vous en réglez les mouvements, Vous en réformez les désordres, Vous en purifiez tous les péchés en y introduisant la Charité ; mais on ne doit pas se flatter de Vous voir, qu'on ne prenne des sentiments d'estime et de respect pour le prochain, et qu'on ne se croie le dernier de tout. Sont-ce là mes dispositions ? Au moins en ai-je un désir ardent et sincère. Ô Dieu des Vertus ! Comme il n'est que Vous qui puissiez me Les donner, je Vous Les demande avec instance. Ô mon Seigneur, c'est pour cela que je me jette à Vos pieds avec l'humble Publicain, en vous disant avec lui, le visage contre terre : Mon Dieu, ayez pitié de moi, qui suis un grand pécheur. Si Vous jetez seulement un regard sur moi, Vous me transformerez, comme lui, en un vrai pénitent, en un homme agréable à Vos yeux. Je ne Vous demande point, Seigneur, d'élévation en cette vie : peut-être me serait-elle funeste ; elle me mettrait en danger de tomber dans le précipice. J'aime mieux mille fois vivre petit et humilié dans Votre maison, que de posséder les rangs illustres, les emplois considérables, l'estime et la considération des grands de la terre. Pénétrez-moi de mon néant ; remettez-moi toujours mes iniquités devant les yeux ; inspirez-moi un vrai mépris de moi-même ; faites que j'aie l'honneur de participer aux abaissements de Votre cher Fils, afin qu'ayant eu part ici-bas à Ses humiliations, je reçoive dans le Séjour de votre Gloire, l'effet de ses Promesses ».

Ainsi soit-il.


R. P. Luis de la Puente (1554-1624) – « Nouvel abrégé des Méditations du Père Louis Dupont », Tome III, X Dimanche après la Pentecôte : « Parabole du Pharisien et du Publicain », pages 180-182, chez Belin-Mandar (1825)

Voir sur la Parabole du Pharisien et du Publicain (Luc 19, 41-47) :
- La « Sainte Messe » du 10ème Dimanche après la Pentecôte en latin et en français
- La Méditation « Ô Jésus, Modèle parfait d'Humilité, donnez-moi cette Vertu » de Monsieur l’Abbé de Brandt
- La Prière sur l’Humilité du Publicain en Prière d’Adolphe Baudon de Mony « Ô mon Dieu, rendez-moi Humble dans ma piété et dans les actes de ma dévotion »
- Les Prières et Résolutions pour chaque Jour de la Semaine du Xe Dimanche après la Pentecôte de l’Abbé Jean-Baptiste La Sausse « Seigneur, ayez pitié de moi, donnez-moi le cœur d'un vrai Pénitent »
- Le Sermon sur la « Parabole du Pharisien et du Publicain » de Monsieur l’abbé Georges de Nantes

Luis-de-la-Puente.jpg

Voir également du Révérend Père Luis de La Puente :
- La Prière de Luis de la Puente « Ô Jésus, Toi qui ne maudissais pas ceux qui Te maudissaient »
- La Prière de Louis Du Pont « Ô glorieuse Mère de Dieu, donnez-moi une horreur du péché »
- La Prière du R.P. Louis DuPont sur le Jugement dernier « Ô Jour triomphant pour Vous, adorable Sauveur ! »
- La Prière du R. P. Louis du Pont devant le Crucifix « Ô Jésus crucifié, faites que je n’aime rien au monde que Vous et votre Croix »
- La Prière du Père Louis du Pont au Mont des Olives « Ô Jésus, pourquoi Vous plonger dans cet abîme de douleurs ? »
- La Prière du Vénérable Louis du Pont sur la Sainte Communion « Plaise à Dieu que je Vous reçoive toujours dignement »
- La Prière du Vénérable Luis de la Puente « Ô bon Jésus, faites-moi sentir efficacement que Vous êtes mon Sauveur »
- La Prière du R. P. Luis de la Puente pour ne pas aller en enfer « Ô Seigneur, je veux Vous louer, Vous bénir, et Vous aimer tous les jours de ma vie »
- La Prière du R. P. Luis de la Puente sur la Charité « Faites que je Vous aime, ô mon Dieu, comme Vous m'aimez »
- La Prière de contrition du R. P. Luis de la Puente « Ô Jésus, donnez-moi des torrents de larmes pour pleurer mes péchés »
- La Prière d’un humble pécheur du R. P. Luis de la Puente « Ô mon Seigneur, transformez-moi comme le Publicain en un vrai Pénitent agréable à Vos yeux »