Rois-Mages.jpg

La Prière du R. Père de Mac Carthy « Ô Sauveur adorable, que tous les hommes viennent donc se prosterner au pied de Votre humble Berceau » :

« Ô Sauveur adorable, qui êtes la bonté et l'humanité de Dieu incarnées et rendues visibles sous une forme mortelle : Benignitas et humanitas apparuit Salvatoris nostri Dei ! Que tous les hommes viennent donc aujourd'hui se prosterner au pied de Votre humble Berceau ; que tous contemplent avec respect et attendrissement un mystère aussi touchant que profond et sublime. Que les grands et les superbes viennent abaisser leur orgueil devant la Grandeur toute divine qui perce à travers tant d'humiliations. Que les savants et les prudents du siècle viennent abjurer leur vaine science, et qu'ils adorent la sage et admirable folie de l'enfance d'un Dieu. Que les cœurs affligés et les âmes pénitentes viennent, en mêlant leurs larmes aux vôtres, puiser de solides consolations dans vos douleurs. Enfin, que courant tous à Bethléem, sur les traces des heureux bergers qui les premiers vous rendirent leurs hommages, nous revenions comme eux pleins d'une sainte joie, pénétrés d'amour et de reconnaissance, et que nous consacrions désormais notre vie entière à Vous glorifier et à Vous servir, afin de pouvoir, après la mort, Vous louer éternellement dans votre Royaume. Ainsi soit-il. »

Révérend Père Nicolas Tuite de Mac-Carthy (1769-1833)