Onction-des-malades.jpg

La Prière du R. P. Pierre Lalemant « Seigneur, que le peu que j'ai encore à vivre soit tout à Vous seul » :

« J’espère que Vous me ferez la même Grâce, Seigneur, que Vous demandait autrefois Saint Bernard : Vous agréerez que le peu que j'ai encore à vivre soit tout à Vous seul. Vous recevrez, mon Dieu, les restes de cette misérable vie, pour réparer la perte de tant d'heures que je pouvais si utilement employer pour vôtre Gloire. Vous ne rejetterez pas, s'il Vous plaît, mon Sauveur, la bonne volonté qui reste presque seule à un pécheur pénitent. Vous Vous contenterez de la satisfaction que je tâche de Vous faire, si petite qu'elle soit. Je ne puis Vous offrir maintenant qu'un corps abattu de misères et d'infirmité, un esprit humilié par la connaissance de ses anciennes erreurs et de ses fausses lumières, une conscience percée de douleur et de repentir à la vue de ses crimes passés, et de ses fautes continuelles, et un cœur tout languissant et consumé par le désir de ne plus vivre que pour penser continuellement à la mort, et de mourir, quand il Vous plaira, ô mon Dieu, afin de ne plus vivre qu'en Vous et pour Vous durant toute l'éternité ».

Ainsi soit-il.


Révérend Père Pierre Lalemant (1622-1673) – « Testament spirituel ou prière à Dieu pour se disposer à bien mourir », pages 193-194, chez Sébastien Mabre-Cramoisy, imprimeur du Roy, 1734

Pierre-Lalemant.jpg