sacrement-des-malades.jpg

La Prière du R. P. Lalemant pour un agonisant « Ô mon Dieu, donnez-moi Vous-même l'absolution de toutes mes fautes » :

« Ô mon Dieu, je déclare que ma volonté est de recevoir tous les Sacrements qui ont été institués par Jésus-Christ dans votre Église pour le temps de la mort, soit afin de nous purifier de nos péchés, soit pour affermir davantage notre conversion et augmenter en nous votre Grâce, soit enfin pour nous prémunir et pour nous fortifier en ce dangereux passage contre les tentations et les embûches des Démons. Que si par quelque assoupissement d'esprit, ou par quelque faiblesse de corps, je venais à perdre la mémoire et l'attention sur moi-même, de sorte que j’oubliasse à demander les Sacrements ; je supplie très instamment mes frères, mes proches, mes amis, et tous ceux qui me feront la charité de m'assister alors, de suppléer à mon défaut, de Les demander pour moi, et de considérer la déclaration que je fais ici comme un témoignage certain de mon intention et de mon désir. Que s'il arrivait aussi par quelque accident subit et imprévu, que je ne puisse ni Les demander, ni même Les recevoir : en ce cas, je Vous supplie, Seigneur, Vous qui avez un Pouvoir d'excellence et de souveraineté au-dessus de vos Sacrements, et qui lorsqu'il Vous plaît, de nous communiquer par Vous-même, votre Grâce, sans y employer les instruments extérieurs ; je Vous supplie, dis-je, ô Dieu Tout-Puissant et Tout Miséricordieux, de me donner alors Vous-même l'absolution de toutes mes fautes, comme Vous la donnâtes à la Magdelaine et au bon Larron ; de me remplir intérieurement de l’Onction sainte de votre Esprit, et de me rendre participant des effets spirituels, que produit l’actuelle Communion au très-saint Sacrement du Corps et du Sang de Jésus-Christ. Car la réception des Sacrements de votre Église, n'est qu'une grâce extérieure, qui est commune aux bons et aux méchants ; mais la participation de votre Esprit et de votre Amour, est une Grâce intérieure, que Vous n'accordez qu'à Vos enfants et à Vos amis. Je suis indigne d'être de ce nombre et je ne puis attendre cette Faveur que de Votre pure Miséricorde. Mais je suis certain aussi qu'en me faisant participer, par mes infirmités, et par ma mort aux Souffrances de votre Fils, Vous pouvez me communiquer les mêmes Grâces, que si je communiais réellement aux Saints Mystères qu’Il a institué, pour nous faire ressouvenir de sa Mort, et pour nous exciter à embrasser ses Souffrances. Faites donc, ô mon Dieu, que si quelque malheur imprévue me privait de la consolation de recevoir la Viande sacrée de l'Eucharistie, je ne demeure pas néanmoins sans nourriture et sans Viatique ; mais que mourant dans cette Charité et dans cette Foi, qui sont la vie des Justes, votre Grâce me tienne lieu de toute chose. Faites qu'elle me soit comme une manne cachée, qui me rende victorieux en ce dernier combat, et comme un Pain céleste, qui me donne assez de force et de confiance pour monter jusqu’à Votre sainte Montagne, afin que je me présente sans tache devant ce Trône et cet Autel de lumière, où Vous ne recevez que vos Élus et vos Bien-aimés ».

Ainsi soit-il.


Révérend Père Pierre Lalemant (1622-1673) – « Testament spirituel ou prière à Dieu pour se disposer à bien mourir », pages 65-69, chez Sébastien Mabre-Cramoisy, imprimeur du Roy, 1734

Pierre-Lalemant.jpg

Voir également du R. P. Pierre Lalemant :
- La Prière testamentaire du R. P. Pierre Lalemant « Seigneur, que le peu que j'ai encore à vivre soit tout à Vous seul »
- La Prière du R. P. Lalemant sur la Charité « Ô Dieu de Miséricorde, confirmez en moi ma résolution d'avoir une charité plus sincère et plus agissante que jamais »
- La Prière du Révérend Père Pierre Lalemant pour un agonisant « Ô mon Dieu, donnez-moi Vous-même l'absolution de toutes mes fautes »