La Prière de Frère Jean de Saint-Mathias « Je ne suis rien, je ne puis rien, je ne vaux rien, je ne mérite rien,… » :

Je ne suis rien,
Je ne puis rien,
Je ne vaux rien,
Je ne mérite rien,
L'on ne me doit rien,
Au rien, il ne faut rien,
Le rien ne peut rien,
Le rien ne veut rien,
Le rien n'est bon à rien,
Le rien n'est digne de rien,
Le rien doit demeurer à rien,
Le rien ne se plaint de rien,
Le rien ne s'offense de rien,
Le rien ne s'étonne de rien,
Le rien ne se trouble de rien,
Le rien n'est propre à rien,
Le rien n'ambitionne rien,
Le rien ne méprise rien,
Le rien ne demande rien,
Le rien ne considère rien,
Le rien ne se contente de rien,
Le rien ne prétend rien,
Le rien ne s'approprie rien,
Le rien ne prend goût à rien,
Le rien ne désapprouve rien,
Le rien n'est blessé de rien,
Le rien n'envie rien,
Le rien ne s'incommode de rien,
Le rien ne prend part à rien
Le rien ne soutient rien,
Le rien ne tient à rien,
Le rien ne se scandalise de rien,
Le rien ne s'empresse de rien,
Le rien ne juge ni ne condamne rien,
Le rien ne se peine de rien,
Le rien ne craint rien,
Le rien ne désire rien,
Le rien n'appréhende rien,
Le rien ne se choque de rien.
Ainsi soit-il.

Saint Jean de la Croix (1542-1591)

Jean-de-la-Croix.jpg

La « Biographie de Saint Jean de la Croix » :
Juan de Yepes naît en 1542 à Fontiveros, près d'Avila, d'une famille pauvre de petite noblesse. Son père meurt alors qu'il n'a pas encore trois ans. Après une enfance et une adolescence heureuses mais dépourvues de tout confort et de toute richesse, il entre en 1563 au Couvent des Carmes de Medina del Campo où il prend le nom de Frère Jean de Saint-Mathias. Peu de temps après son Ordination Sacerdotale, en 1567, il fait la connaissance de Sainte Thérèse d'Avila qui l'invite à inaugurer parmi les Carmes l'observance de la Règle primitive, à l'image des Carmélites de Saint Joseph d'Avila et du Couvent de Medina, tout récemment fondé. Le Frère Jean accepte et le premier Couvent de la Réforme est fondé à Duruelo à la fin de 1568. De février 1569 au printemps de 1571, il exerce la fonction de Maître des novices, puis il devient Recteur du Collège des Carmes Déchaux d'Alcala de Henares. De 1572 à 1577, il est confesseur des Carmélites du Monastère de l'Incarnation d'Avila dont Sainte Thérèse a été Prieure pendant trois ans (1571-1574). En raison des conflits qui opposent la naissante réforme aux Carmes de l'Ancienne Observance, il est emprisonné en 1577 au Couvent de Tolède où on lui fait subir des sévices très pénibles. Il s'échappe de sa prison quelques jours après la fête de l'Assomption de 1578. A partir de cette date, on va lui confier diverses charges importantes au sein de la nouvelle réforme et il mourra abandonné de tous, comme il l'avait désiré par amour du Christ crucifié, le 14 décembre 1591, au Couvent d'Ubeda. Jean de la Croix est par excellence le Docteur de la « nuit » mystique. Canonisé en 1726 par le Pape Benoît XIII, il a été proclamé « Docteur de l'Eglise » par Pie XI en 1926. L'influence de ses livres s'est étendue au monde entier et elle a débordé de très loin les limites de l'Eglise Catholique.



Jean-de-la-Croix.jpg

Voir également de Saint Jean de la Croix :
La « Biographie de Saint Jean de la Croix »
La Prière à Dieu notre Père « Mon Dieu est à moi et je suis à Lui » de Saint Jean de la Croix
La « Prière pour les Défunts » de Saint Jean de la Croix
La Prière de Saint Jean de la Croix « Prends-moi, Seigneur, dans la richesse divine de ton Silence »
La Prière de Saint Jean de la Croix « Seigneur Dieu, mon Bien-Aimé »
La Prière de Saint Jean de la Croix « Oh ! Combien douce me sera Ta présence »
La Prière de Saint Jean de la Croix « Un Pastoureau, esseulé, s'en va peiné »
La Prière de Saint Jean de la Croix « Bien sais-je la Source qui jaillit et fuit, malgré la nuit ! »
La Prière de Saint Jean de la Croix « Ô Vive Flamme d’amour, comme Vous me blessez avec tendresse dans le centre le plus profond de mon âme »
La Prière de St Jean de la Croix « Pour arriver à goûter tout, veillez à n'avoir goût pour rien »
La Prière de Saint Jean de la Croix « Je meurs de ne pas mourir »
La Prière de Saint Jean de la Croix « Par une nuit profonde »
La Prière de Saint Jean de la Croix « Seigneur mon Dieu, qui donc Te cherchera ? »
La Prière de Frère Jean de Saint-Mathias (St Jean de la Croix) « Je ne suis rien, je ne puis rien, je ne vaux rien, je ne mérite rien,… »
La Prière de St Jean de la Croix « Ô Seigneur, c'est Toi, en effet, qui Te montres le premier et qui vas au-devant de ceux qui Te désirent »