Cruciifix-Barroux.jpg

La Prière du Roi Baudouin « Jésus seul doit compter, moi je ne compte pas ! » :

Le Roi Baudouin de Belgique : « Qu'importe si je dois boire un amer calice, et si je sens mon cœur triste jusqu'au trépas : puisque c'est Toi, Jésus, qui veux le sacrifice, moi, je ne compte pas. A ton gré, mon Jésus, laisse tomber le voile, montre-moi Ta beauté, serre-moi dans Tes bras, ou du ciel obscurci dérobe chaque étoile : moi, je ne compte pas. Donne-moi, mon Jésus, ta Paix ou la Tempête, couronne mes efforts, ou ne me soutiens pas, sous le poids des douleurs laisse courber ma tête : moi, je ne compte pas. Que mon cœur soit meurtri, même par ceux que j'aime, qu'importe mon Jésus, puisque Tu m'aimeras ! Que le bien que je fais soit soupçonné lui-même : moi, je ne compte pas. Si d'incessants labeurs Tu veux que je T'honore, ou si je dois languir dans l'impuissance, hélas ! Qu'importe, mon Jésus ! Tu le veux : je T'adore ! Moi, je ne compte pas. Si je dois achever de gravir le Calvaire, si le Cyrénéen manque même à mes pas, qu'importe, mon Jésus ! Tu verras ma misère. Moi, je ne compte pas. »

Jésus : « Si ta foi, cher enfant, est si grande et si haute, si tu veux t'oublier pour vivre dans mes bras, moi je sais, moi je peux, moi je t'aime et je compte, si tu ne comptes pas ! »

Le Roi Baudouin de Belgique : « Qu'importe mon plaisir, ma joie, ma souffrance ! Jésus seul doit compter dans mon cœur ici-bas. A Lui seul Gloire, Amour, Reconnaissance : moi, je ne compte pas ».

Ainsi soit-il.


Roi Baudouin de Belgique (1930-1993)