Clovis-Sainte-Clotilde.jpg
Le Roi Clovis et sa Reine Sainte Clotilde

La reine Clotilde ne cessait de prêcher pour que Clovis connaisse le vrai Dieu et abandonne les idoles ; mais elle ne put en aucune manière l'entraîner dans cette croyance, jusqu'au jour où la guerre fut déclenchée contre les Alamans, guerre dans laquelle Clovis fut poussé par la nécessité à confesser, ce qu'auparavant il avait refusé de faire volontairement. Il arriva, en effet, que le conflit des deux années dégénéra en un violent massacre et que l'armée de Clovis fut sur le point d'être complètement exterminée. En voyant cela, il éleva les yeux au ciel et, le coeur plein de componction, ému jusqu'aux larmes, il s'écria :

La Prière de conversion de Clovis « Je croirai en Toi » :

« Ô Jésus Christ, que Clotilde proclame Fils du Dieu vivant, Toi qui, dit-on, donnes une aide à ceux qui peinent et qui attribues la victoire à ceux qui espèrent en Toi, je sollicite dévotement la gloire de ton assistance ; si Tu m'accordes la victoire sur ces ennemis et si j'expérimente la vertu miraculeuse que le peuple voué à ton Nom déclare avoir mise à l'épreuve, je croirai en Toi et je me ferai baptiser en ton Nom. Ainsi soit-il. »


Comme il disait ces mots, les Alamans, tournant le dos, commencèrent à prendre la fuite et, quand ils s'aperçurent que leur roi avait été tué, ils firent cette soumission à Clovis en disant : « Ne laisse plus, de grâce, périr des gens; nous sommes à toi désormais ». Et lui, ayant arrêté le combat, harangua son peuple et la paix faite rentra ; il raconta à la reine comment, en invoquant le nom du Christ, il avait mérité d'obtenir la victoire.


Saint Grégoire de Tours (539-594) – Évêque de Tours