La Prière du Cardinal de Noailles « Mon Dieu, je Vous conjure de me préserver d'une mort soudaine » :

« Mon Dieu, je sais que je dois mourir un jour, et qu'après ma mort on déposera dans le tombeau mon corps recouvert d'un triste linceul. Je veux me le rappeler dans ce moment, qui me représente celui de ma sépulture. Peut-être, d'ailleurs, l'heure de ma mort n'est-elle pas éloignée ! Peut-être le sommeil, image de la mort, sera-t-il continué par le sommeil de la mort, et cette nuit sera-t-elle pour moi la dernière ! Dans cette incertitude, ô mon Dieu, oserais-je bien m'endormir tranquille si ma conscience ne l'était pas, ou si du moins mon repentir ne me permettait pas d'espérer en votre Miséricorde ! Seigneur, Vos jugements sont si redoutables, et je me trouve si peu préparé à paraître devant Vous, que je Vous conjure de me préserver d'une mort soudaine. Je remets mon âme entre Vos mains paternelles, et je m'endors avec confiance sous Votre protection. Mon Dieu, je Vous offre mon repos, que Jésus-Christ a bien voulu sanctifier en s'y assujettissant Lui-même ; faites que je meure de la mort des justes, et que j'aie part au repos éternel. »

Ainsi soit-il.


Cardinal Louis-Antoine de Noailles (1651-1729)

Cardinal-Louis-Antoine-de-Noailles.jpg

Voir également du Cardinal de Noailles :
La Prière du Cardinal de Noailles pour s'exciter au désir du Ciel « Quand serai-je pour jamais réuni à Vous, ô mon Dieu ? »
La Prière du Cardinal de Noailles pour la conversion des pécheurs « Ô Dieu qui nous commandez de prier les uns pour les autres afin que nous soyons tous sauvés »
La Prière du Cardinal de Noailles avant de s’endormir « Mon Dieu, je Vous conjure de me préserver d'une mort soudaine »