premiere-sainte-communion-.jpg

La Prière du matin d’un enfant de la Comtesse de Flavigny « Mon Dieu, je suis bien jeune mais mon cœur sait déjà Vous aimer » :

« Mon Dieu, qui êtes ici Présent, qui me voyez, m'entendez, et pouvez lire dans le fond de mon cœur, écoutez, s'il Vous plaît, ma prière. Je suis bien jeune, il est vrai, pour louer votre Grandeur et votre Puissance ; mais je Vous bénirai dans mon langage, comme Vous bénissent toutes Vos créatures, et si mon esprit ne peut encore Vous comprendre, mon cœur, du moins, sait déjà Vous aimer. Oui, mon Dieu, je Vous aime pour Vos nombreux Bienfaits ; je Vous remercie de m'avoir donné la vie, de m'avoir racheté, de m'avoir fait enfant chrétien par le Baptême. Je Vous remercie de m'avoir donné de bons parents, qui prennent tant de soin de moi et m'enseignent à Vous connaître ; je Vous remercie enfin, Seigneur, de tout ce qui me fait plaisir et me rend heureux. Pour tant de Grâces, Vous me demandez seulement de Vous aimer de tout mon cœur, et de remplir fidèlement les devoirs de mon âge. Vous voulez que je sois sincère, appliqué, charitable, respectueux et obéissant pour mes parents, complaisant avec mes frères et sœurs, doux et bon pour tout le monde. Je tâcherai de Vous obéir aujourd'hui en tout cela, ô mon Dieu ! Je Vous offre d'avance mes actions, afin qu'elles Vous soient agréables, et je me soumets aux petites peines que Vous ne m'enverrez jamais que pour mon bien. Daignez bénir mes résolutions, Seigneur ; et comme je ne puis rien sans votre Grâce, soutenez par Elle ma bonne volonté. »

Ainsi soit-il.


Comtesse de Flavigny (1811-1883) – « Le Livre de l'enfance Chrétienne » : instructions religieuses d'une mère à ses enfants, pages 1-2, Ad Mame et Cie, 1843


Voir également de la Comtesse de Flavigny :
- La Prière d’un enfant sur sa Première Communion de la Ctesse de Flavigny « Je n'entrevois encore que de loin, ô mon Dieu, l'heureux Jour de ma Première Communion »
- La Prière du matin d’un enfant de la Comtesse de Flavigny « Mon Dieu, je suis bien jeune mais mon cœur sait déjà Vous aimer »