Trinite-3.jpg

La Prière du Matin du Vicomte Louis-Ambroise de Bonald « Me voici, ô mon Dieu, pour Vous rendre mes hommages » :

« Me voici, ô mon Dieu, prosterné et humilié en Votre Sainte Présence pour Vous rendre mes hommages ; inspirez-moi l'esprit de prière et des sentiments conformes à ma misère et au besoin que j'ai de votre Grâce. Je n'ai de mon propre fond que le mensonge et le péché, et tout ce qu'il peut y avoir de bon en moi vient de Vous. Inspirez-moi une vraie humilité, afin que je ne m'attribue rien de vos Dons, et que je rapporte à Vous seul toute la gloire des biens que je tiens de votre Bonté. Faites que je ne pense et n'aime que par Vous. Mon salut est entre Vos mains : je reconnais que sans votre Grâce je ne puis rien, donnez-moi le vouloir et le faire. Aidez ma volonté : abandonné de votre Secours je ne puis que m'égarer, et qui court sans Vous, court en vain. Votre Sainte Grâce m'est nécessaire pour toute bonne pensée et toute bonne œuvre, non-seulement pour la commencer, mais pour la continuer et pour la finir. Vous êtes si Bon que Vous voulez nous faire des mérites de Vos propres dons, et qu'aux biens de la Grâce Vous voulez joindre un jour ceux de la gloire. Je Vous les demande tous par Notre Seigneur Jésus-Christ, qui est la Voie, la Vérité et la Vie. Vous avez tellement aimé le monde, que Vous avez donné votre Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse point, mais qu'il ait la Vie Éternelle ».

Ainsi soit-il.


Louis-Ambroise Vicomte de Bonald (1754-1840) – « Œuvres complètes de M. Bonald », pages 1421-1422, chez Migne, 1859. Cette « Prière du Matin » fait partie des Prières composées par le Vicomte de Bonald, qui les avait placées à la fin d'un Manuel de Piété dont il faisait un fréquent usage, et où il les avait écrites de sa main. Comme il ne les destinait nullement à la publicité, elles empruntent de cette circonstance un caractère de sincérité et de conviction qui fait admirablement ressortir la Religion profonde et la Piété vive de cet esprit éminent.

Louis-Ambroise-Vicomte-de-Bonald.jpg

Voir également du Vicomte Louis de Bonald :
- La Prière du Matin « Me voici, ô mon Dieu, pour Vous rendre mes hommages » du Vicomte Louis-Ambroise de Bonald
- La Prière pour l’Église Catholique persécutée « Ô Dieu Sauveur, permettras-Tu que ton Culte périsse ? » du Vicomte de Bonald
- La Prière pour augmenter notre Sainte Foi Catholique « Je Crois, Seigneur, mais augmentez ma Foi » du Vicomte de Bonald
- L’Acte de Foi « Je Crois fermement et sans hésiter tous les Mystères qu'il Vous a plu de nous révéler par votre Église » du Vicomte Louis de Bonald
- L’Acte d'Amour et d’Adoration « On ne peut Vous adorer, ô mon Dieu, qu'en Vous aimant » du Vicomte Louis de Bonald
- L’Acte d'Espérance « J'espère en Vous, ô mon Dieu, mais augmentez mon Espérance » du Vicomte Louis de Bonald
- L’Acte de Remerciement « Je Vous remercie, ô mon Dieu, de tous les biens que Vous m'avez faits » du Vicomte Louis de Bonald
- L’Acte d'Offrande et de Consécration « Je Vous offre, ô mon Dieu, par Jésus-Christ, tout ce que je suis et tout ce que je puis » du Vicomte Louis de Bonald
- L’Acte de Demande « Je Vous demande, ô mon Dieu, au Nom de Jésus-Christ et par Jésus-Christ, tous les Secours qui me sont nécessaires pour m'acquitter des devoirs de mon état » du Vicomte Louis de Bonald
- L’Acte de Contrition « Je hais et je déteste souverainement le péché, mon Dieu, parce qu'il Vous déplaît » du Vicomte Louis de Bonald