Visitation.jpg

Ego Mater pulchræ dilectionis.
Je suis la Mère de l'Amour Parfait.
(Liber Ecclesiasticus XXIV, 24)

La Prière pour aimer Dieu en imitant Sainte Marie sur sa Charité « Ô Mère de l'Amour Parfait, montrez-moi que Vous êtes ma Mère » du Révérend Père Jean-Marie Aladel :

1er Point : Pourquoi Marie est-elle la mère de l'amour parfait ? Ah ! Pourquoi plutôt ne le serait-elle pas ! Fille, épouse, mère de Dieu, elle est toute charité, parce que Dieu est charité : Deus caritas est. Oui, Dieu est charité, les trois divines personnes s'aiment d'un amour nécessaire et infini : Dieu, dit l'Écriture, est un feu qui consume, un feu qui, du sanctuaire de la divinité, se répand au dehors : c'est par charité qu'il a créé les hommes capables de le connaître ; c'est par charité qu'il leur ordonne de l'aimer de toutes leurs forces ; c'est par charité qu'il s'est fait homme pour les sauver, et qu'il a apporté le feu sur la terre qui en a été renouvelée ; c'est ce feu qui a dissipé les ténèbres de l'ignorance et de la barbarie, qui a détruit l'erreur et l'impiété ; c'est ce feu qui a fait briller la vérité, en consumant l'idolâtrie, qui a civilisé et sauvé l'humanité ; c'est ce feu qui seul peut faire régner la paix et le bonheur parmi les enfants des hommes. Dieu d'amour, soyez en à jamais béni !

2ème Point : Mais si ce feu céleste s'est répandu partout, qui en a été plus embrasé que celle qui a des rapports si étroits avec les trois personnes divines ! Conçue sans péché, destinée à donner au monde le Sauveur et à devenir le refuge des pécheurs, Marie a été remplie d'amour : on peut dire, ô vierge incomparable, que vous en êtes brûlée et consumée. Aussitôt que vous connûtes votre créateur, des mains duquel vous étiez sortie pure et sans tache, vous n'eûtes d'autre volonté, d'autre but, que son divin amour. Avançant en âge, vous croissiez en dilection. Pensées, sentiments, paroles, œuvres, tout était pour votre Dieu. L'amour que vous portiez à votre Fils bien-aimé vous fit associer à l'œuvre de notre rédemption. Dès lors la charité du Christ vous presse, vous quittez votre solitude, pour répandre au dehors le feu qui vous consume ; les montagnes et les collines de la Judée tressaillent à votre approche. Vous arrivez chez votre parente Élisabeth, et avec vous y viennent le salut et la bénédiction : Élisabeth est remplie de l'Esprit saint, Jean-Baptiste est sanctifié avant de naître. Bien plus, l'œuvre de la rédemption exige-t-elle le sacrifice de votre Fils ? L’amour est plus fort que la mort : vous le sacrifiez à votre tendresse pour Dieu et les hommes. Il est donc vrai de dire, ô Marie, que votre bien-aimé est à vous et que vous êtes à lui : Dilectus meus mihi et ego illi. Aussi ne pouvez-vous vivre sur la terre d'exil : les transports de votre amour séparent votre âme de votre corps.

3ème Point : Marie, en est-il ainsi de moi ? Ai-je rendu à mon créateur amour pour amour ? J'ai reçu de la bonté de Dieu l'être, la vie, le corps, l'âme, toutes mes facultés ; il m'a sanctifié et racheté par une miséricorde sans bornes, et me suis-je consacré à son service ? Me suis-je donné à mon Dieu, comme il s'est donné à moi ? C'en est fait, ô mon père, je suis confus de vous avoir aimé si imparfaitement, de vous avoir outragé si sensiblement. Ô charité divine, je veux être désormais tout de feu pour vos intérêts, pour votre gloire, pour l'accomplissement de mes devoirs ! Le monde et ses faux biens me sont insipides, mon amour pour vous, qui m'avez tant aimé, sera plus fort que la mort, rien ne l'arrêtera ; respect humain, railleries, persécutions, souffrances, rien ne m'empêchera de vous aimer ! Beauté toujours ancienne et toujours nouvelle, m'écrierai-je avec saint Augustin, que je vous ai connue tard, que je vous ai aimée tard ! Ô charité faite homme pour moi, divine victime de l'amour, allumez vous-même dans mon cœur ce feu sacré. Que ne puis-je brûler pour vous des mêmes flammes dont fut consumée votre très sainte mère ! Ô mère de l'amour parfait, pour réparer toutes mes ingratitudes, je voudrais tenir les cœurs de tous les hommes, je les approcherais du vôtre, afin qu'embrasés par les célestes flammes qui en partent, ils ne vivent que du pur amour, ils meurent du pur amour, pour en être éternellement consumés ! Montrez maintenant que vous êtes ma mère. Ô Marie, conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous !

Pratique : Faire tous les jours des actes d'amour de Dieu à l'imitation de la Sainte Vierge.

Ainsi soit-il.


R. P. Jean-Marie Aladel (1800-1865) – « Notice historique sur l'origine et les effets de la nouvelle Médaille, frappée en l’honneur de l'Immaculée Conception de la Très Sainte Vierge, et généralement connue sous le nom de Médaille Miraculeuse », Neuvaine en l'honneur de l'Immaculée Conception de Marie - quatrième jour - Charité de Marie, p. 237-240, Imprimerie Bailly (1835)

Jean-Marie-Aladel.jpg

Voir d’autres Prières pour aimer Dieu en imitant Sainte Marie sur sa Charité dans « Toutes les Prières à la Très Sainte Vierge Marie », dans « Toutes les Prières pour la Visitation » et dans « Toutes les Prières sur la Charité » (une centaine)

Voir également du Révérend Père Jean-Marie Aladel :
- La Prière au Sacré Cœur de Jésus « Ô bon Jésus, c'est dans votre Cœur que je veux me réfugier » du R. P. Jean-Marie Aladel
- La Prière à Marie préservée de la tâche originelle « Vous êtes donc toute belle, ô Marie, et il n'y a pas de tâche en Vous ! » du Révérend Père Jean-Marie Aladel
- La Prière à la Très Sainte Vierge Immaculée « Ô Vierge Immaculée, pourrais-je vivre sans Vous aimer ? » du R. P. Jean-Marie Aladel
- La Prière aux Enfants de Marie « Mes bons enfants, je vous parle au Nom de notre Seigneur et à la Gloire de Marie » du R. P. Jean-Marie Aladel
- La Prière pour demander la Grâce de la Conversion « Ô Mère de Miséricorde, arrachez-nous au péché et rendez-nous à Jésus ! » du R. P. Jean-Marie Aladel
- La Prière pour demander la Ferveur « Ô Mère du Saint Amour, réveillez-nous de notre assoupissement » du R. P. Jean-Marie Aladel
- La Prière pour demander la Persévérance « Ô Marie, donnez-nous le Don précieux de la Persévérance » du R. P. Jean-Marie Aladel
- La Prière à Saint Joseph « Ô Saint Joseph, soyez mon Père, mon Protecteur et mon Guide dans les voies du Salut » du R. P. Jean-Marie Aladel
- La Prière pour demander une bonne mort « Ô Marie, Porte et Reine du Ciel, conduisez-nous au Ciel ! » du R. P. Jean-Marie Aladel
- La Prière pour imiter la Patience de Marie « Ô ma Très Sainte et Très Bonne Mère, obtenez-moi la Grâce de Vous imiter ! » du R. P. Jean-Marie Aladel
- La Prière pour suivre l’Exemple de Marie « Ô Marie, Vous Vous plaisez dans la solitude et je ne me plais que dans le monde » du R. P. Jean-Marie Aladel
- La Prière sur l’Humilité du Magnificat de Marie « Ô Marie, que Vous êtes grande dans votre Sainte Humilité ! » du Révérend Père Jean-Marie Aladel
- La Prière pour aimer Dieu en imitant Sainte Marie sur sa Charité « Ô Mère de l'Amour Parfait, montrez-moi que Vous êtes ma Mère » du Révérend Père Jean-Marie Aladel
- La Prière pour obtenir la Sainte Vertu de Pureté « Souvenez-Vous, Immaculée Marie, que Vous êtes non seulement une Mère très Pure, très Chaste, mais encore le Refuge des pécheurs » du Révérend Père Jean-Marie Aladel
- La Prière pour être Fidèle à la Grâce « Ô Marie, obtenez-nous que nous soyons jusqu'à la mort Fidèles à Votre adorable Époux » du Révérend Père Jean-Marie Aladel