sacre-coeur-jesus.jpg

La Prière au Cœur de Jésus de l’Abbé Pinart « Ô mon doux Jésus, donnez-moi plus d'Amour pour plus Vous aimer » :

« Mon doux Jésus, je veux être du nombre de ces âmes si rares qui se consument d'amour pour Vous. Hélas ! Je devrais déjà, depuis de longues années, brûler dans l'enfer, séparé de Vous pour toujours, et dans l'affreuse nécessité de Vous haïr et de Vous maudire pendant toute l'éternité. Mais votre Miséricorde a toujours veillé sur moi ; au milieu de mes désordres, Vous m'avez souffert avec une patience admirable, pour me voir consumer un jour, non point par ce feu vengeur dont brûlent les damnés, mais par le doux Feu, par les bienheureuses Flammes de votre saint Amour. C'est pour cette fin que Vous m'avez envoyé tant de traits de lumière, que Vous m'avez prodigué tant de bonnes inspirations, tant de désirs de conversion lorsque je vivais loin de Vous ; c'est pour cette fin que Vous avez mis en jeu tous les ressorts de Votre tendresse pour moi, que Vous m'avez attiré par Vos bontés, Vos amabilités, et que Vous avez tout fait pour Vous gagner mon cœur. Ah ! Mon Dieu ! Ce pauvre cœur, il est tout ulcéré, tout couvert encore de la lèpre de ses péchés ! Néanmoins Vous me le demandez. Eh bien ! Mon Dieu, le voici, je Vous le donne ; prenez-le Vous-même et guérissez-le ; je veux qu'il soit à Vous toujours, toujours, toujours... Mais, hélas ! Je connais mon inconstance et ma faiblesse; Vous seul, ô mon doux Jésus, Vous seul pouvez me retenir auprès de Vous, et me donner la force de Vous rester constamment fidèle ; j'espère fermement cette Grâce de votre Bonté infinie. Eh quoi ! Mon Dieu, aurais-je bien encore la lâcheté de Vous abandonner, et de vivre un seul instant sans votre Amour ! Je Vous aime, ô mon Jésus ! Plus que toute chose au monde ; mais cela est bien peu. Je Vous aime plus que moi-même, et c'est encore trop peu. Je Vous aime de tout mon cœur, de toute mon âme, de toutes mes forces ; hélas ! C’est toujours trop peu. Mon Jésus, exaucez-moi ; donnez-moi plus d'Amour ; oui, plus d'Amour, plus d'Amour. Ô Marie, priez Dieu pour moi, et obtenez-moi la Grâce de commencer enfin à L'aimer véritablement, et de L'aimer toujours de plus en plus, jusqu'à ce que j'aie le bonheur de L'aimer avec Vous dans le Ciel ».

Ainsi soit-il.


Abbé Désiré Pinart (1806-1854) – « Les Flammes de l’Amour de Jésus ou preuves de l'ardent Amour que Jésus-Christ nous a témoigné dans l'œuvre de notre rédemption », p. 40-42, chez Perisse Frères (1836)


Voir également de l’Abbé Désiré Pinart :
- La Prière de l’Abbé Désiré Pinart « Ô mon doux Jésus, faites que je Vous aime autant qu'il est possible à une pauvre créature de Vous aimer »
- La Prière de l’Abbé D. Pinart « Ô Jésus, que votre Amour pour les hommes est ineffable ! »
- La Prière de M. l’Abbé Désiré Pinart « Ô mon Jésus, me voilà à Vos pieds pour Vous offrir mon pauvre cœur »
- La Prière de M. l’Abbé Pinart « Ô mon Sauveur, Vous avez promis de pardonner à quiconque se repent »
- La Prière du Chanoine Désiré Pinart au Christ sur la Croix « Ô mon Dieu, je Vous aime ! »
- La Prière de conversion d’un pénitent de l’Abbé Désiré Pinart « Ô mon Jésus, Vous savez combien je Vous ai peu aimé par le passé »
- La Prière de l’Abbé Désiré Pinart « Ô mon Jésus, faites que toute ma consolation soit d'être crucifié avec Vous »
- La Prière de l’Abbé Pinart au Cœur de Jésus « Ô mon doux Jésus, donnez-moi plus d'Amour pour plus Vous aimer »