Marcel Van est né en 1928 près de Hanoï (Vietnam) ; souhaitant devenir Prêtre, il entre dans une Congrégation Française en 1945. Arrêté par les communistes, il meurt en prison le 10 juillet 1959. Le 14 novembre 1945, Jésus s’est adressé à Marcel Van en lui disant : « Petit enfant de mon amour, écoute, je vais te dicter une prière et cette prière, je veux que les Français me la récitent »


La « Prière pour la France » dictée par Jésus à Marcel Van :

'' « Seigneur Jésus, aie compassion de la France, daigne l'étreindre dans ton Amour et lui en montrer toute la tendresse. Fais que, remplie d'Amour pour Toi, elle contribue à Te faire aimer de toutes les nations de la terre. Ô Amour de Jésus, nous prenons ici l'engagement de Te rester fidèles et de travailler d'un cœur ardent à répandre ton Règne dans tout l'univers. Amen » ''


Le Christ lui aurait alors ajouté qu’Il apprécierait que les Français la Lui récitent souvent : « Ô mon enfant, dis aux français que cette Prière est celle-là même que Je veux entendre de leur bouche. Elle est sortie de Mon Cœur brûlant d’Amour, et Je veux que les Français soient les seuls à la réciter. Quant à toi, mon enfant, je veux que tu la récite aussi, mais tu la réciteras également en français ».

Marcel Van (1928-1959)

Marcel-Van.jpg

Voir également de Marcel Van :
La « Prière pour la France » dictée par Jésus à Marcel Van
La Prière de Marcel Van à la Vierge Marie « Je veux toujours Te fixer du regard »
La Prière de Marcel Van pour les Prêtres « Ô Jésus, nous T'en prions, règne dans le cœur des Prêtres »