Transfiguration-Thabor.jpg

La Prière pour la Transfiguration de Notre Seigneur du Révérend Père Antoine Boissieu « Je Vous félicite, ô mon doux Jésus, de la Gloire dont Vous paraissez aujourd'hui tout éclatant » :

« J'ai bien de la joie, ô mon doux Jésus, de Vous voir aujourd'hui sur ce Thabor, environné de Gloire, et que parmi Vos abaissements et Votre vie de croix et de souffrances, Vous accordiez du moins quelques moments de Joie et de Gloire à Votre sainte humanité ; et comme je prends part à tous Ses intérêts plus qu'à tous les miens, je La félicite de tout mon cœur de tous ces avantages, et je voudrais, pour Sa satisfaction, qu'elle fut toujours couronnée de toute la Gloire qui Lui est due. Ah ! C’est que je n'ai point de recueillement ; je suis toujours dissipé ; je m'engage tous les jours dans cent embarras inutiles, je ne songe qu'aux joies et aux satisfactions du monde ; je m'abandonne tout aux choses présentes ; je ne suis que le mouvement de ma curiosité, de ma vanité et de mon amour déréglé pour les douceurs de la vie présente : c'est pourquoi je ne Vous goûte pas, ni je ne me transfigure point par la Vertu et la Sainteté, qui me feraient goûter les véritables Plaisirs du Thabor. Je le reconnais, mon Dieu, que le recueillement m'est tout-à-fait nécessaire, et qu'il faut que je commence à aimer la solitude ; l'extérieure, autant qu'il me sera possible, en fuyant la conversation des hommes qui n'est pas de nécessité, ou de charité : l'intérieure par une application continuelle à votre Présence. Donnez-moi, mon Jésus, l'esprit de solitude, et une grande aversion pour toutes les choses de la terre. Je sais bien que je suis extrêmement faible, et que je manque souvent de courage et de fidélité ; mais que ne dois-je pas espérer de votre Bonté, puisque pour animer vos Disciples à boire avec Vous, Vous leur faites voir la Gloire qui les doit couronner ? Je me défie de mes forces ; mais quoiqu'il m'arrive, je me confie si fortement en Vous, que je ne craindrai aucune difficulté, quelque fâcheuse qu'elle soit. C'est le dessein que je forme tout à l'heure de Vous aimer de tout mon cœur, et de prendre Votre calice généreusement, sans me plaindre, sans me chagriner, sans jamais commettre aucune lâcheté dans quelque occasion qu'il Vous plaira de me mettre. Ce Calice, mon Jésus, ne peut être aimé sans votre Grâce, que je Vous demande instamment pour cela. Je Vous félicite, ô mon doux Jésus, de la Gloire dont Vous paraissez aujourd'hui tout éclatant, il est bien juste que Vous fassiez connaître que Vous n'êtes pas toujours dans la misère, et que tous les hommes apprennent que si Vous Vous privez de cette Gloire et de cet Éclat, que ce n'est que pour l'Amour que Vous avez pour nous. Ô que ne Le puis-je faire connaître à tous les hommes ! Je Vous rends mille grâces, mon adorable Sauveur, de ce que Vous avez voulu nous faire connaître dès ce monde ce que Vous nous avez si souvent promis ; n'est-ce pas assez à des esclaves comme nous sommes, de Vous obéir aveuglément, sans nous caresser de la sorte. Quand Vous ne nous feriez rien espérer, n'est-ce pas notre devoir de Vous obéir ? Mais Vous êtes si Bon que pour nous attirer à Vous, Vous nous faites voir la grandeur des Biens que Vous nous préparez. Ô souveraine Bonté, comment est-ce que je pourrai reconnaître Vos bienfaits ? Ô mon âme, de quelle honte ne dois-tu pas être couverte, quand tu songes à ce Mystère ? Jésus-Christ tout éclatant de Gloire t'invite et t'attire à Lui, et tu Le fuis, et une misérable créature chargée d'ordure t'attire, et tu la suis, et tu la cherches quand elle te fuit ; un petit gain, un petit plaisir, une légère satisfaction pour ta langue, pour tes yeux, une fumée d'honneur, un petit intérêt, est plus puissant sur toi que toute la Gloire de Jésus. Ne rougis pas seulement de honte, mais meurs, meurs de regret de ta mauvaise conduite. C'en est fait, je suis tout à Vous, mon aimable Sauveur ; c'est sur Vous que je veux attacher ma vue et non pas sur des objets criminels ; c'est sur vous que je veux arrêter mon esprit, et non pas sur les créatures périssables ; c'est sur le Thabor où je veux aller, et non pas dans les divertissements du monde. Mais c'est à Vous, mon divin Maître, à me faire comprendre ces grandes Vérités ; j'en suis souvent convaincu, j'en suis charmé maintenant, et je suis tout résolu de me séparer de toutes les créatures pour Vous suivre, et sur le Thabor et sur le Calvaire ; mais mes résolutions sont si faibles que si Vous ne me soutenez sans cesse, je ne saurais les mettre en exécution. Laissez-Vous toucher à ma misère ; et donnez-moi cette Force inébranlable de Vous suivre partout ; je Vous la demande par tous vos Mérites et par votre Miséricorde infinie ».

Ainsi soit-il.


R-P. Antoine Boissieu (1623-1691) – « Le Saint Évangile de Jésus-Christ expliqué en Méditations pour chaque Jour de l'année » : Fête de la Transfiguration de Notre Seigneur Jésus-Christ, Tome II, pages 66-71, chez Jacquenod Père et Rusand, 1786

Antoine-Boissieu.jpg

Voir également du Révérend Père Antoine Boissieu :
- La Prière pour l’Annonciation du R. P. Antoine Boissieu « Soyez donc bénie, ô Marie, parmi toutes les femmes, puisque Vous possédez l’Auteur de tous les biens »
- La Prière pour aimer nos ennemis du R. P. Antoine Boissieu « Mon doux Jésus, donnez-moi ce courage et cette force »
- La Prière à Saint Joseph du Révérend Père Antoine Boissieu « Ô Saint Joseph, faites-moi la Grâce de mourir comme vous entre les bras de Jésus et de Marie »
- La Prière pour craindre Dieu du Révérend Père Antoine Boissieu « Ô mon Dieu, percez mon cœur de cette Sainte Crainte que Vous donnez à Vos enfants »
- La Prière sur la Compassion de Dieu du Révérend Père Antoine Boissieu « Ô mon Jésus, je Vous demande Une de Vos Larmes Précieuses pour laver mes péchés »
- La Prière pour l'Assomption de la Sainte Vierge du Révérend Père Antoine Boissieu « Vierge Sainte, jetez les yeux sur moi du Haut de votre Gloire »
- La Prière sur la Bonté de Dieu du Révérend Père Antoine Boissieu « Ô mon Dieu, je Vous remercie de tout mon cœur de Votre Bonté infinie »
- La Prière sur le Don de Piété du Révérend Père Antoine Boissieu « Esprit-Saint, accordez-moi le Don de Piété »
- La Prière pour la Transfiguration de Notre Seigneur du Révérend Père Antoine Boissieu « Je Vous félicite, ô mon doux Jésus, de la Gloire dont Vous paraissez aujourd'hui tout éclatant »
- La Prière pour la Fête de la Purification de la Sainte Vierge du Révérend Père Antoine Boissieu « Ô Vierge Sainte, apprenez-moi à sacrifier ce que j'ai de plus cher pour obéir à la Loi de Dieu »