« Tout ce que vous demanderez à mon Père, en mon Nom, Il vous le donnera » (Jean XVI, 23)


La Prière pour la Fête du Très Saint Nom de Jésus « Ô mon Jésus, convertissez les blasphémateurs qui outragent Votre Saint Nom » d’Adolphe Baudon de Mony :

« Mon Dieu, voilà la pensée que je veux méditer à Vos pieds, alors que je suis tout rempli de votre Présence adorable. Faites-moi comprendre cette Parole ; faites-La moi aimer du fond du cœur ; car bien des fois je L'ai lue dans Votre Saint Évangile, et je ne L'ai pas suffisamment méditée. Tout ce que Vous demanderez à mon Père, en mon Nom, Il vous le donnera. Quelle Promesse magnifique ! Ô mon Dieu ! Mon âme a peine à en mesurer l'étendue. Car ce n'est pas une Faveur que Vous nous promettez, Seigneur Jésus ; c'est toutes les Faveurs. Car ce n'est pas seulement une Grâce exceptionnelle, une Grâce longtemps désirées, c'est toutes les Grâces, Grâces de la Vie future comme Celles de la vie présente, si Elles sont compatibles avec mon Salut. Et jusqu'ici je n'y avais peut-être pas songé ! Moi qui Vous ai demandé tant de choses ; moi qui surtout en ai tant à Vous demander, je n'ai pas pensé que c'était en votre Nom qu'il fallait le faire. Mon Dieu, j'adore en ce moment votre Bonté, qui m'ouvre une voie si sûre pour mon Salut ; j'adore le Saint Nom de Jésus, si au-dessus de tous les Noms, au Ciel et sur la terre, ce Nom qui est Celui de mon Dieu, et qui par conséquent n'a d'égal ni dans celui des Anges, ni dans celui des Saints. Avec votre Eglise, et en entrant dans l'esprit de Son admirable Liturgie, c'est par Lui que je veux prier, que je veux demander. Que de Grâces n'obtiendrai-je pas ainsi ! Mais, ô doux Sauveur Jésus, une pensée me perce le cœur, et pendant que Vous reposez dans ma poitrine, donnez-moi de bien m'en pénétrer. Les hommes sont si légers, qu'ils oublient votre Nom ! Ils sont si orgueilleux, qu'ils L'attaquent ! Ils sont si ingrats, qu'ils Le blasphèment et Le maudissent ! Hélas ! Il n'est que trop vrai, il y a des hommes rachetés par votre Sang, Baptisés en votre Nom, et qui ne songent qu'à Le couvrir de leurs imprécations. Depuis des siècles, ils n'aspirent qu'à Le détruire ; ils ne Le prononcent qu'avec haine et fureur. Pardon, mon Dieu, pardon pour ces malheureux. Ils ne savent ce qu'ils font. Mais moi, qui ai le bonheur d'être nourri des Vérités de Votre Sainte Eglise, moi qui ai la gloire d'être du nombre de Vos fidèles, je veux expier pour eux, je veux faire amende honorable pour eux. Puisse votre Nom adorable être Sanctifié ainsi que Celui de votre divin Père et de l'Esprit-Saint ! Puisse-t-Il être Béni, Adoré ! Je ne suis rien, je ne puis rien. Je prends cependant la résolution de travailler à la Gloire de Votre adorable Nom, ô divin Sauveur Jésus, Époux de mon âme ! Bénissez ma résolution, et rendez-la inébranlable. Mon Dieu, puisque Vous m'avez promis de m'accorder tout ce que je Vous demanderais au Nom de Votre divin Fils, permettez que dans le doux moment de la Communion, je Vous adresse mes demandes et que je le fasse sans mesure et en toute confiance. D'abord, ô mon Dieu, donnez-moi la Foi ! Faites de moi un Chrétien bien fort et généreux. Puis, donnez-moi l'Humilité. L'orgueil est la plaie de tous les hommes ; guérissez-la en moi par la Vertu salutaire de votre Sang, dont mon âme est couverte. Accordez-moi d'être Chaste, et de vivre comme un Ange dans un corps mortel. Accordez-moi encore (spécifier ici la Grâce dont on a le plus besoin ; joindre aussi les Grâces temporelles). Donnez aussi les mêmes Grâces à mes parents, à mes amis, à mes bienfaiteurs. Convertissez les blasphémateurs qui outragent Votre Saint Nom. Envoyez-nous des Saints, ô mon Dieu ; envoyez-nous des Saints, nous en avons tant besoin ! Bénissez votre Eglise, et étendez-La dans toute la terre. Il y a tant de millions d'hommes qui ignorent Votre Saint Nom ! Suscitez des Apôtres pour Le leur faire connaitre. En un mot enfin, ô mon Dieu, accordez-nous tout ce dont nous avons besoin pour l'âme et pour le corps. Vous êtes Tout-Puissant ; Vous êtes Magnifique dans vos Dons. Je demande donc, et je demande toujours sans crainte d’être refusé. Car c'est au Nom de votre Fils que je prie, et Il nous a dit que tout ce que nous demanderions, en son Nom, Vous nous l'accorderiez. Amen, amen ! Je m’imposerai dans la journée une Pénitence en expiation des outrages commis contre le Très-Saint Nom du Sauveur Jésus ».

Ainsi soit-il.


Adolphe Baudon de Mony (1819-1888) - « Pensées pieuses après la Sainte Communion pour les Dimanches et les principales Fêtes de l'année », Deuxième Dimanche après l’Épiphanie en la Fête du Très Saint Nom de Jésus, pages 46-49, chez Charles Douniol (1859)

Adolphe-Baudon-de-Mony.jpg

Voir également d’Adolphe Baudon de Mony :
- La Prière pour le Premier Dimanche de l'Avent d’Adolphe Baudon de Mony « Mon Sauveur Jésus, le monde entier est dans l'attente de Votre venue »
- La Prière pour le Deuxième Dimanche de l'Avent d’Adolphe Baudon de Mony « Le Temps où nous sommes, Seigneur Jésus, est consacré par votre Église à l'attente de votre Venue »
- La Prière pour le Troisième Dimanche de l'Avent de Gaudete « Entre dans cette Joie, ô mon âme, et prépare-toi ainsi d'avance à célébrer la Fête de Noël » d’Adolphe Baudon de Mony
- La Prière pour le Quatrième Dimanche de l'Avent « Seigneur Jésus, faites de moi un Chrétien qui attend avec foi et confiance votre Venue » d’Adolphe Baudon de Mony
- La Prière pour la Vigile de Noël « Faites-moi bien comprendre, ô Jésus, à la Veille de votre Fête de Noël, ce doux sentiment de l'abandon et de la confiance » d’Adolphe Baudon de Mony
- La Prière pour le Saint Jour de Noël « Ô Jésus, qui ne descend dans la crèche que pour verser bientôt son Sang sur la Croix » d’Adolphe Baudon de Mony
- La Prière pour le Dimanche dans l'Octave de Noël « Ô mon Jésus, donnez-moi le mépris des richesses, l'esprit de détachement, l'esprit de pauvreté » d’Adolphe Baudon de Mony
- La Prière pour la Fête de l’Épiphanie du Seigneur « Ô mon Jésus, je ferai en ce Jour une triple offrande de Charité, de Prière et de Pénitence en souvenir de celles des Mages » d’Adolphe Baudon de Mony
- La Prière pour la Fête du Très Saint Nom de Jésus « Ô mon Jésus, convertissez les blasphémateurs qui outragent Votre Saint Nom » d’Adolphe Baudon de Mony
- La Prière pour nous réconcilier avec nos frères d’Adolphe Baudon de Mony « Ô mon Sauveur Jésus, rendez-moi humble, doux, prompt à pardonner à mes frères »
- La Prière d’Adolphe Baudon de Mony sur le Miracle de la Multiplication des pains « Ô Dieu, qui Vous multipliez ainsi chaque jour sur chacun de vos Autels »
- La Prière sur le Sermon sur la Montagne (Mt 7, 15-21) d’Adolphe Baudon de Mony « Seigneur Jésus, Vous êtes seul l'Arbre de Vérité et de Vie qui porte les fruits du Salut »
- La Prière sur la Parabole de l'intendant infidèle (Luc 16, 1-9) d’Adolphe Baudon de Mony « Ô Mon Sauveur, Vous me retracez le tableau du Jugement que j'aurai à subir après ma mort »
- La Prière lorsque Jésus pleure sur Jérusalem (Luc 19, 41-47) d’Adolphe Baudon de Mony « Ô Seigneur Jésus, faites-nous comprendre que si nous avons été pécheurs, il faut maintenant être pénitents »
- La Prière pour l’Assomption d’Adolphe Baudon de Mony « Ô Reine des anges et du Ciel, maintenant que Vous êtes dans la Gloire, priez pour moi, afin qu'à Votre exemple je sois humble »
- La Prière sur la Guérison du Sourd-Muet (Marc 7, 31-37) d’Adolphe Baudon de Mony « Seigneur Jésus, qui avez ouvert les oreilles du sourd-muet et délié sa langue »
- La Prière sur le Bon Samaritain (Luc 10, 23-37) d’Adolphe Baudon de Mony « Seigneur Jésus, enseignez-nous jusqu'où doit aller notre Charité pour nos frères »
- La Prière sur la Guérison des dix lépreux (Luc 17, 11-19) d’Adolphe Baudon de Mony « Seigneur Jésus, qui avez tant de fois guéri mon âme de la lèpre du péché »
- La Prière sur l’Évangile des deux Maîtres (Mt 6, 24-33) « Seigneur Jésus, je ne veux plus servir deux Maîtres, je suis désormais à Vous sans partage » d’Adolphe Baudon de Mony
- La Prière pour la Fête de l’Exaltation de la Sainte Croix « Ô Seigneur Jésus, comme il est juste dans ce Jour de Vous offrir l'expression de mon ardent amour ! » d’Adolphe Baudon de Mony
- La Prière sur l’Évangile de la Veuve de Naïm (Luc 7, 11-16) d’Adolphe Baudon de Mony « Ô mon Dieu, mon âme était atteinte du péché et Vous l'avez guérie »
- La Prière d’après la Parabole du Festin (Luc 14, 1-11) d’Adolphe Baudon de Mony « Dieu Humble, je veux être Humble comme Vous »
- La Prière pour aimer Dieu et notre prochain (Matthieu 22, 34-46) d’Adolphe Baudon de Mony « Seigneur Jésus, Vous venez aujourd'hui de prendre possession de mon cœur »
- La Prière sur la Guérison du Paralytique (Matthieu 9, 1-8) d’Adolphe Baudon de Mony « Ô mon bon Jésus, j'étais le paralytique dont parle votre Évangile »
- La Prière sur le Festin des Noces du Fils d'un Roi (Matthieu 22, 1-14) d’Adolphe Baudon de Mony « Ô Roi de mon cœur, Vous m'avez admis à Votre Festin »
- La Prière sur la Guérison du Fils de l’Officier du Roi à Capharnaüm (Jean 4, 46-53) d’Adolphe Baudon de Mony « Ô Jésus, fortifiez ma Foi comme Celle du Centurion »
- La Prière pour la Fête de la Toussaint d’Adolphe Baudon de Mony « Seigneur Jésus, Vous m'entrouvrez doublement le Ciel en ce Jour »
- La Prière pour le Jour de la Commémoration des Morts d’Adolphe Baudon de Mony « Ô Seigneur Jésus, parmi les morts dont la pensée est devant moi, combien jouissent du Repos Éternel ? »
- La Prière sur la Primauté de Dieu (Matthieu 22, 15-21) d’Adolphe Baudon de Mony « Ô Jésus, confirmez-moi dans l'obéissance à votre Loi Sainte et aux Préceptes de votre Église »
- La Prière sur la Résurrection de la fille du chef de synagogue (Matthieu 9, 18-26) d’Adolphe Baudon de Mony « Seigneur Jésus, Vous avez su rappeler du tombeau cette jeune fille déjà plongée dans la mort »
- La Prière sur le Jugement Dernier (Matthieu 24, 15-35) d’Adolphe Baudon de Mony « Seigneur Jésus, inspirez-moi la terreur de vos Jugements »