Visitation-Marie-Elisabeth.jpg

Magnificat anima mea Dominum.
Mon âme glorifie le Seigneur.
(Luc I, 46)

La Prière sur l’Humilité du Magnificat de Marie « Ô Marie, que Vous êtes grande dans votre Sainte Humilité ! » du Révérend Père Jean-Marie Aladel

1er Point : Ô humilité, si peu connue dans le monde avant la naissance de la Vierge sans tache, que vous allez être honorée par la fille du Seigneur ! Que vous avez d'attraits, puisque c'est la mère du Sauveur qui fait de Vous sa vertu principale ! Que tous les hommes conçus dans le péché, coupables avant de naître et après leur naissance, s'humilient, se regardent comme indignes de l'amitié de leur Créateur qu'ils ont outragé, cela se conçoit ; mais que Marie conçue dans l'amitié de Dieu, enrichie des dons les plus précieux, favorisée des plus hautes prérogatives, et l'objet des complaisances du Très-Haut ; que Marie la plus parfaite créature qui fut et qui sera jamais, s'oublie elle-même pour ne se complaire qu'en son Seigneur, quelle leçon pour nous ! Ô humilité que vous avez de charmes ! Elle sait, cette Vierge incomparable, par les lumières de la foi, que Dieu seul est grand, qu'il est seul la source de tout bien ; c'est pourquoi en tout et partout elle lui attribue toute gloire, et aux félicitations qu'elle reçoit pour sa grandeur et son élévation, elle ne répond que par le beau cantique de l'humilité : Magnificat

2ème Point : Hâtons-nous donc de porter nos regards et notre admiration sur la vie de l'humble Marie : elle sait qu'elle a le privilège unique d'avoir été préservée de la tache originelle, elle ne s'en prévaut nullement ; l'envoyé céleste vient la saluer de la part de Dieu, bien loin de s'enorgueillir, elle se trouble ; il lui dit qu'elle est pleine de grâce et bénie entre toutes les femmes, elle conserve toute son humilité ; il lui annonce qu'elle est choisie pour être la mère du Messie, le désiré des nations, elle se proclame la servante du Seigneur. Elle porte dans son sein le Verbe de Dieu, la sagesse incréée, elle le tait à tout le monde, même au juste Joseph qui va être l'ange tutélaire du Dieu incarné et tenir la place du Père Éternel. Ira-t-elle, après son enfantement, se soumettre à la loi de la Purification, elle qui est la mère du Saint des Saints, plus pure, s'il est possible, après sa maternité qu'avant ! Elle n'hésite pas ; sachant que l'opprobre et l'abjection doivent être un jour le partage de son fils, elle s'estime heureuse de pouvoir lui ressembler. A l'entrée triomphante de Jésus à Jérusalem, elle lui laisse tout l'honneur du triomphe ; mais au contraire elle va hardiment au Calvaire et ne craint point le déshonneur de passer pour la mère de celui que l'on condamne à une mort infamante. Vierge auguste, nous sommes dans l'admiration ! Vous êtes Immaculée, pleine de grâce, bénie entre toutes les femmes, vous recevez l'ambassade la plus honorable qui puisse être ; c'est Dieu même qui vous envoie son ange pour traiter avec vous de ce qu'il y a de plus grand, la maternité divine et le salut du genre humain ; cependant vous ne vous dites que servante. Ô Marie, que vous êtes grande dans votre humilité ! Sainte humilité, que vous avez de pouvoir ; vous faites descendre Dieu du ciel en terre !

3ème Point : Ô hommes, rougissez de votre orgueil ! L'homme qui n'est que cendre et poussière, qui a un corps de boue, un esprit de ténèbres et d'ignorance, un cœur sensuel et corrompu, une volonté dépravée, une imagination sans frein ; l'homme, qui n'a qu'un jour à vivre avant de rendre à la terre ce qu'elle lui a prêté, veut être honoré, l'insensé ! Le néant et la misère veulent être exaltés, quelle folie ! Ô humble et grande Marie, ô Vierge sainte et puissante, obtenez moi le mépris de moi-même ; que je m'oublie, pour ne songer qu'à mon Dieu ; que je ne prenne pour moi que les mépris et les humiliations ; que je ne tienne pas plus compte des louanges que du blâme des hommes ; en un mot, que je consacre à mon Seigneur et mon Roi, les jours qu'il veut bien me laisser, pour réparer ceux que j'ai passés loin de lui dans la vanité et les folies de la terre. Ô Marie, conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous !

Pratique : Rechercher tous les jours les humiliations, les mépris des hommes, à l'Exemple du Sauveur et de sa Sainte Mère

Ainsi soit-il.


R. P. Jean-Marie Aladel (1800-1865) – « Notice historique sur l'origine et les effets de la nouvelle Médaille, frappée en l’honneur de l'Immaculée Conception de la Très Sainte Vierge, et généralement connue sous le nom de Médaille Miraculeuse », Neuvaine en l'honneur de l'Immaculée Conception de Marie - cinquième jour - Humilité de Marie, p. 240-243, Imprimerie Bailly (1835)

Jean-Marie-Aladel.jpg

Voir d’autres Prières sur l’Humilité du Magnificat de Marie dans « Toutes les Prières à la Très Sainte Vierge Marie », dans « Toutes les Prières pour la Visitation » et dans « Toutes les Prières sur la Sainte Humilité » (une centaine)

Voir également du Révérend Père Jean-Marie Aladel :
- La Prière au Sacré Cœur de Jésus « Ô bon Jésus, c'est dans votre Cœur que je veux me réfugier » du R. P. Jean-Marie Aladel
- La Prière à Marie préservée de la tâche originelle « Vous êtes donc toute belle, ô Marie, et il n'y a pas de tâche en Vous ! » du Révérend Père Jean-Marie Aladel
- La Prière à la Très Sainte Vierge Immaculée « Ô Vierge Immaculée, pourrais-je vivre sans Vous aimer ? » du R. P. Jean-Marie Aladel
- La Prière aux Enfants de Marie « Mes bons enfants, je vous parle au Nom de notre Seigneur et à la Gloire de Marie » du R. P. Jean-Marie Aladel
- La Prière pour demander la Grâce de la Conversion « Ô Mère de Miséricorde, arrachez-nous au péché et rendez-nous à Jésus ! » du R. P. Jean-Marie Aladel
- La Prière pour demander la Ferveur « Ô Mère du Saint Amour, réveillez-nous de notre assoupissement » du R. P. Jean-Marie Aladel
- La Prière pour demander la Persévérance « Ô Marie, donnez-nous le Don précieux de la Persévérance » du R. P. Jean-Marie Aladel
- La Prière à Saint Joseph « Ô Saint Joseph, soyez mon Père, mon Protecteur et mon Guide dans les voies du Salut » du R. P. Jean-Marie Aladel
- La Prière pour demander une bonne mort « Ô Marie, Porte et Reine du Ciel, conduisez-nous au Ciel ! » du R. P. Jean-Marie Aladel
- La Prière pour imiter la Patience de Marie « Ô ma Très Sainte et Très Bonne Mère, obtenez-moi la Grâce de Vous imiter ! » du R. P. Jean-Marie Aladel
- La Prière pour suivre l’Exemple de Marie « Ô Marie, Vous Vous plaisez dans la solitude et je ne me plais que dans le monde » du R. P. Jean-Marie Aladel
- La Prière sur l’Humilité du Magnificat de Marie « Ô Marie, que Vous êtes grande dans votre Sainte Humilité ! » du Révérend Père Jean-Marie Aladel
- La Prière pour aimer Dieu en imitant Sainte Marie sur sa Charité « Ô Mère de l'Amour Parfait, montrez-moi que Vous êtes ma Mère » du Révérend Père Jean-Marie Aladel
- La Prière pour obtenir la Sainte Vertu de Pureté « Souvenez-Vous, Immaculée Marie, que Vous êtes non seulement une Mère très Pure, très Chaste, mais encore le Refuge des pécheurs » du Révérend Père Jean-Marie Aladel
- La Prière pour être Fidèle à la Grâce « Ô Marie, obtenez-nous que nous soyons jusqu'à la mort Fidèles à Votre adorable Époux » du Révérend Père Jean-Marie Aladel