Ronde-des-Saints.jpg

La Prière sur la Douceur inestimable de la Croix « Ô combien est Grande, Seigneur Jésus, l'abondance de votre Douceur » de Dom Benoît Haeften :

« Désormais, mon Sauveur, la Croix me sera douce, la peine et l'affliction seront mon plaisir, et je ferai mes délices de la tribulation, puisque ce n'est qu'à ce prix que le Royaume du Ciel est à vendre. Car qu'est-ce que nous en donnons ? Nous donnons des bagatelles, pour acquérir des Trésors Éternels, et un Repos qui ne finira jamais. Mais, ô mon Dieu, quand pourrai-je goûter cette joie, après laquelle je soupire avec tant d'ardeur ? Quand me ferez-Vous boire dans le torrent de Vos délices, desquelles j'ai une si grande soif ? Cependant, Seigneur, que mes larmes soient le pain dont je me nourrisse le jour et la nuit jusqu’à ce qu'on me dise : voilà votre Dieu ; jusqu’à ce que mon âme entende cette Parole si douce : voilà votre Époux. En attendant cet heureux moment nourrissez-moi de mes sanglots, fortifiez-moi dans mes douleurs, car mon âme refuse toute consolation en cette vie, afin qu'elle soit trouvée digne des Consolations Éternelles. Il est très juste que celui-là soit privé de Vous pour jamais, qui cherche de la consolation en autre chose qu'en Vous. Je Vous conjure donc par Vous-même, Vérité Souveraine, que mon âme ne goûte point d'autre douceur que Vous, qui êtes la Douceur inestimable, par Laquelle les choses les plus amères, sont adoucies. Ô combien est Grande, Seigneur, l'abondance de votre Douceur, que Vous avez cachée et réservée pour ceux qui Vous craignent. C'est là cette Béatitude que nous attendons, pour Laquelle nous combattons sans cesse, et pour Laquelle nous sommes tous les jours mortifiés. Faites, mon Dieu, qu'animés par les Exemples de votre Vie, nous vivions dès maintenant de la même Vie qu'il Vous a plu de mener sur la terre, afin que nous ayons part à cette Vie Bienheureuse que Vous avez destinée à vos Élus dans l'Éternité ».

Ainsi soit-il.


Dom Benoît Haeften (1588-1648) – « Le Chemin Royal de la Croix », Tome II, Chapitre XI : Autre intention pour porter la Croix, l'Espérance et la Récompense, pages 332-334, chez Claude Martin (1757)

Dom-Benoit-Haeften.jpg

Voir d’autres Prières sur la Douceur inestimable de la Croix dans « Toutes les Prières sur l’Espérance », dans « Toutes les Prières sur le Royaume du Ciel » et dans « Toutes les Prières sur la Douceur et la Tendresse de Dieu » (plus d’une centaine)

Voir également de Dom Benoît Haeften (o.s.b.)
- La Prière pour se réjouir dans la Croix du Sauveur « Je Te salue, ô Croix Sacrée, Croix si digne d'être adorée » de Dom Benoît Haeften
- La Prière de Dom Benedictus van Haeften « Seigneur, mon âme brûle d'un extrême désir de monter à la Maison de Dieu par l'échelle de la Croix »
- La Prière de Dom Benedictus Haeftenus « Seigneur, réglez mon cœur au Vôtre »
- La Prière pour se glorifier qu'en la Croix du Christ « Ô mon Sauveur, c'est en Vous seul que je me glorifierai dans ma faiblesse et mes souffrances » de Dom Benoît Haeften
- La Prière de Protection et d’Espérance en la Croix « Ô Seigneur, qui dominez sur l'impétuosité de la mer, servez-moi de Pilote par le Secours de votre Croix » de Dom Benoît Haeften
- La Prière sur la Douceur inestimable de la Croix « Ô combien est Grande, Seigneur Jésus, l'abondance de votre Douceur » de Dom Benoît Haeften
- La Prière Testamentaire de Sainte Staurophile « Prenez, chers héritiers, le Chemin de la Croix que j'ai pris » de Dom Benoît Haeften