Parabole-Guerison-du-Sourd-Muet-Marc-7-31-37.jpg

La Prière sur la Guérison du Sourd-Muet du Révérend Père Dominique Bouix « Ô Jésus, mettez Vos doigts dans mes oreilles et arrosez ma langue de la salive de Votre divine Sagesse » :

« Ô Jésus, ce que Vous avez fait à l'égard d'un seul homme, Vous pouvez le pratiquer aujourd'hui envers un grand nombre, et Vous le voulez ainsi. Faites donc entendre et parler tous les infidèles, afin qu'ils croient en Vous ; tous les pécheurs, afin qu'ils Vous obéissent ; tous les tièdes, afin qu'ils Vous servent avec plus de ferveur. Faites surtout paraitre votre Miséricorde envers moi ; car, tandis que j'ai l'oreille toujours ouverte à la curiosité, pour écouter les choses nouvelles et les vanités du monde ; que ma langue est si inconsidérée à parler de ce qui me plaît, je deviens, lorsqu'il s'agit d'entendre votre Parole et de traiter des Choses Célestes, comme un sourd, et je me tais comme un muet sans aucun sentiment de vie spirituelle « Ego autem tamquam surdus non audiebam : et sicut mutus non aperiens os suum » (Ps. XXXVII, 14). Mais Vous, Seigneur, qui voulez me guérir, retirez-moi du tumulte du monde et du souci des affaires. Je déplore ma misère, sur laquelle Vous voulez bien gémir, et je lève les yeux vers les Saintes Montagnes, vers le Ciel, d'où j'attends tout mon Secours. Mettez Vos doigts, les dons de Votre divin Esprit, dans mes oreilles, afin de les rendre dociles à la Voix de l'obéissance. Que la Parole de Votre Prophète s'accomplisse en moi : Le Seigneur m'a ouvert l’oreille, je ne Le contredis plus « Dominus Deus aperuit mihi aurem, ego autem non contradico » (Is 1, 5) ; car je suis prêt à croire tout ce que Vous m'enseignerez et à faire tout ce que Vous me commanderez. Arrosez ma langue de la salive de Votre divine Sagesse ; sanctifiez-la par l'attouchement de Votre humanité Déifique ; enseignez-lui l'oraison, la louange divine et la Confession de mes péchés. Posez une garde à ma bouche et une porte de circonspection à mes lèvres « Pone Domine custodiam ori meo : et ostium circumstantiæ labiis meis » (Ps. CXL, 3). Consacrez-moi tout entier à l'Évangile, afin que, contrairement à ce que j'étais, devenant sourd et muet pour les choses du monde, j'aie les oreilles ouvertes pour entendre Vos divines inspirations, et la langue déliée pour chanter Vos bienfaits et raconter Vos merveilles : que ma bouche soit remplie de Vos louanges, afin que je chante tout le jour et votre Gloire et votre Grandeur. Mon âme, bénis le Seigneur, et que tout ce qui est en moi bénisse son Saint Nom. Mon âme, bénis le Seigneur, et n'oublie jamais tous les Biens dont Il l'a comblée « Repleatur os meum laude, ut cantem gloriam tuam : tota die magnitudinem tuam » (Ps, Lxx, 8). « Benedic anima mea Domino : et omnia, quæ intra me sunt, nomini sancto ejus. Benedic, anima mea Domino : et noli oblivisci omnes retributiones ejus » (Ps. CII, 1).

Ainsi soit-il.


R. P. Dominique Bouix (1808-1870) – « Méditations pour tous les Jours de l'année », Tome III, « XI Dimanche après la Pentecôte : la Guérison du Sourd-Muet », p. 372-374, chez Poussielgue frères en 1867


Voir également du Révérend Père Dominique Bouix :
- La Prière du Révérend Père Dominique Bouix « Ô Jésus, qui, en pleurant sur Jérusalem, avez aussi pleuré sur moi »
- La Prière pour l’Assomption du Révérend Père Dominique Bouix « Ô Vierge bénie, je m'unis aux Chœurs des anges et des Apôtres pour chanter Vos louanges »
- La Prière sur la Guérison du Sourd-Muet du Révérend Père Dominique Bouix « Ô Jésus, mettez Vos doigts dans mes oreilles et arrosez ma langue de la salive de Votre divine Sagesse »