Communion-dans-la-Bouche-Benoit-XVI.jpg

La Prière à Dieu sur les Communion indignes, infructueuses et fréquentes « Ne permettez pas que nous entrions dans la Salle du Festin des Noces pour y manger l'Agneau sans tâche sans avoir la robe nuptiale de la Sainteté et de l'Innocence, ou conservée, ou réparée » de Mgr le Duc de Fitz-James :

« Seigneur, Communier en péché mortel, c'est-à-dire avec un cœur qui aime quelque chose autant ou plus que Vous, c'est Communier indignement ; c'est se rendre coupable de crime contre le Corps et le Sang du Dieu fait homme ; c'est fouler aux pieds votre Fils, et traiter comme vil et profane le Sang de son Alliance ; c'est renouveler les crimes de l'Apôtre infidèle qui L'a trahi, des Juifs ingrats qui ont demandé Sa mort, du juge lâche qui L’a condamné, et des bourreaux qui L'ont inhumainement attaché à une Croix où Il a expiré ; c'est enfin manger et boire l'arrêt de sa Condamnation Éternelle. Si nous étions coupables d'un si grand crime, prosternés devant votre Majesté suprême, nous Vous demandons la Grâce de le détester, et de l'expier par les dignes fruits d'une sincère Pénitence. Préservez-nous, Seigneur, du plus horrible de tous les crimes, qui peut-être comblerait la mesure de nos péchés, et mettrait le sceau à notre réprobation. Ne permettez pas que nous entrions dans la Salle du Festin des Noces pour y manger l'Agneau sans tâche, sans avoir la robe nuptiale de la Sainteté et de l'Innocence, ou conservée, ou réparée. Faites-nous beaucoup craindre, et éviter avec un très grand soin, cet état de langueur et de dégoût qui Vous est si injurieux, qui rend la Communion infructueuse, qui met obstacle à la communication de votre Esprit, et qui est souvent puni par des affaiblissements qui conduisent insensiblement à la mort. Faites que pour l'éviter nous mourions sans cesse au péché, au monde et à nous-mêmes, et que nous ne vivions que pour Vous. Oui, mon Dieu, que nous vivions assez Saintement pour mériter de Communier, sinon tous les jours, comme faisaient les premiers Fidèles, du moins assez souvent pour entretenir la vie et la santé de nos âmes, pour leur faire trouver dans cette Divine Nourriture un accroissement de courage et de force capable de nous faire surmonter toutes les attaques des ennemis de notre Salut, et pour arriver enfin par la force de ce Pain Céleste jusqu'à la Sainte Montagne, où, délivrés de tous les ennemis et de tous les dangers, nous n'aurons d'autre occupation que de Vous voir, de Vous aimer et de Vous louer dans les transports d'une joie ineffable pendant toute l'Éternité . Nous Vous demandons toutes ces Grâces, par Jésus-Christ votre Fils, qui vit et règne avec Vous et avec le Saint-Esprit dans tous les siècles des siècles ».

Ainsi soit-il.


Mgr le Duc de Fitz-James (1709-1764) – « Prière ou Élévation à Dieu sur l'efficacité de la Prière et sur le besoin que nous avons de l'Esprit de Dieu pour Prier », Cinquième Dimanche après la Pentecôte, Prière à Dieu sur la Communion indigne, sur la Communion infructueuse et sur la Communion fréquente, Collection intégrale et universelle des Orateurs Sacrés de Jacques-Paul Migne, Tomes 94 et 27, pages 1195-1196, Imprimerie Catholique du Petit-Montrouge, 1866

Voir d’autres Prières sur les Communion indignes, infructueuses et fréquentes dans « Toutes les Prières avant, pendant et après une Sainte Confession », dans « Toutes les Prières avant, pendant et après la Sainte Communion » et dans « Toutes les Prières pour une Sainte Pénitence » (plus d’une centaine)

Voir également de Monseigneur le Duc François de Fitz-James :
- La Prière pour la Fête de la Sainte Trinité « Ô Trinité Sainte, Père, Fils et Saint-Esprit, nous nous soumettons d'esprit et de cœur à tout ce que Vous avez révélé de Vous-même à votre Église » de Mgr François de Fitz-James
- La Prière pour la Fête du Très Saint Corps du Christ « Ô Divin Jésus, que toute notre conduite porte l'impression de Votre Vie dans l'adorable Eucharistie et de l'État de mort où Vous y paraissez » de Mgr François de Fitz-James
- La Prière sur l'Institution de l'adorable Eucharistie « De quels sentiments de reconnaissance ne devons-nous pas être pénétrés, ô Divin Jésus, pour le Bienfait inestimable de l'adorable Eucharistie » de Mgr le Duc de Fitz-James
- La Prière sur les effets de la Sainte Eucharistie « Ô Divin Rédempteur, ne permettez pas que nous soyons assez ennemis de nous-mêmes pour nous priver des Avantages inestimables que Vous avez attachés à la digne participation de votre Sacrement » de Mgr le Duc de Fitz-James
- La Prière pour recevoir dignement la Sainte Communion « Ôtez de nos cœurs, Seigneur, tout ce qui peut Vous déplaire et nous rendre indignes de Vous recevoir » de Mgr le Duc de Fitz-James
- La Prière à Jésus-Christ, Notre Roi, Maître, Modèle et Chef « Ô Divin Jésus, toute Puissance Vous a été donnée dans le Ciel et sur la terre » de Mgr François de Fitz-James
- La Prière à l'Esprit-Saint pour la Fête de la Pentecôte « C'est Vous, ô Esprit-Saint, que L'on attendait depuis quatre mille ans pour faire une Alliance Nouvelle » de Mgr François de Fitz-James
- La Prière au Saint-Esprit du Lundi de Pentecôte « Ô Divin Esprit, daignez Sanctifier de plus en plus votre Église par une effusion abondante de vos Dons les plus précieux » de Mgr François de Fitz-James
- La Prière au Saint-Esprit du Mardi de Pentecôte « Daignez, Esprit adorable, renouveler et faire revivre en nous cette précieuse Grâce de la Confirmation par une Nouvelle Pentecôte » de Mgr François de Fitz-James
- La Prière sur la Foi « Grâces Vous soient rendues, ô Jésus, Lumière véritable » de Mgr François de Fitz-James
- La Prière à Dieu pour bien Prier « Ô mon Dieu, apprenez-nous Vous-même à Prier » de Mgr François de Fitz-James
- La Prière du Pénitent « Ô Divin Sauveur, faites que nous voyions le triste état où le péché a réduit notre âme » de Mgr François de Fitz-James
- La Prière pour les Parents à l'égard de leurs enfants « Père Éternel, faites que les pères et mères soient les anges visibles de leurs enfants » de Mgr François de Fitz-James
- La Prière à Dieu sur les Communion indignes, infructueuses et fréquentes « Ne permettez pas que nous entrions dans la Salle du Festin des Noces pour y manger l'Agneau sans tâche sans avoir la robe nuptiale de la Sainteté et de l'Innocence, ou conservée, ou réparée » de Mgr le Duc de Fitz-James