Communion-a-Genoux-et-sur-la-langue.jpg

La Prière sur les effets de la Sainte Eucharistie « Ô Divin Rédempteur, ne permettez pas que nous soyons assez ennemis de nous-mêmes pour nous priver des Avantages inestimables que Vous avez attachés à la digne participation de votre Sacrement » de Mgr le Duc de Fitz-James :

« Que Vous rendrons-nous, Seigneur, pour tous les biens dont Vous nous comblez ? Qui a jamais entendu parler d'une pareille chose ? Quel est le Pasteur qui ait voulu nourrir ses brebis de sa propre chair ? Et Vous, notre Seigneur et notre Dieu, Vous voulez nourrir Vos esclaves non-seulement de votre Chair, mais encore de votre Divinité. Vous Vous unissez à nous ; Vous ne voulez faire avec nous qu'un même corps, qu'un même esprit, qu'une même âme, qu'un même cœur, en un mot, qu'une même chose ; ce sont Vos propres termes : Vous voulez que nous demeurions en Vous, et Vous voulez bien demeurer en nous, Vous incarner pour ainsi dire, en chacun de ceux qui Vous reçoivent dans votre Sacrement ; Vous êtes à lui tout entier, sans exception, sans partage, sans ménagement, en sorte que ce n'est plus lui qui vit, mais que c'est Vous, adorable Jésus, qui vivez en lui. Par ce remède salutaire, Vous affaiblissez le funeste penchant que nous avons au mal, et Vous modérez la violence de nos passions. Par ce Divin Aliment, Vous entretenez la vie et la santé de nos âmes ; Vous leur donnez un accroissement de courage et de force pour surmonter toutes les attaques des ennemis de notre Salut ; et Vous devenez Vous-même en nous le gage de la Vie Éternelle, et le germe de la Résurrection Glorieuse de nos corps. Enfin, par ce Sacrement d'unité, Vous ne faites de nous tous qu'un seul pain, un seul corps, un seul Christ, pour vivre de votre Esprit, qui est un Esprit de Paix, de Charité et d'Union. Serait-il possible, après cela, que nous ne Vous aimassions pas de tout notre cœur, et que nous ne fussions pas tout à Vous ? Ne le permettez pas, ô notre Divin Rédempteur. Ne permettez pas que nous soyons assez ennemis de nous-mêmes pour nous priver des Avantages inestimables que Vous avez attachés à la digne participation de votre Sacrement : nous en connaissons maintenant les admirables effets et le besoin extrême que nous en avons. Que notre unique douleur, désormais, soit donc d'être privés de cette Céleste Nourriture. Rendez-nous fidèles à conserver, par la vigilance et la prière, la pureté du cœur, et à croître dans l'esprit de foi et de piété, de concorde et d'unité, afin de nous rendre de plus en plus dignes de participer à un si Saint Mystère. Ne permettez pas que nous soyons assez téméraires et impies pour nous en approcher avec une conscience souillée par le péché et si nous avons le malheur d'être dans ce déplorable état, faites que nous en gémissions ; que nous travaillions efficacement à en sortir ; que nous sollicitions votre Miséricorde par des prières humbles et ferventes, pour obtenir la Grâce d'une véritable et sincère conversion ; que nous fassions tout pour parvenir, à quelque prix que ce soit, à une entière guérison, qui nous mette en état de manger avec fruit le Pain du Ciel : car enfin il faut communier, et communier dignement. En communiant mal, nous nous empoisonnons ; en ne communiant point, nous mourons de faim et d'abattement : si nous approchons de la Table Sacrée sans être purs, c'est une horrible témérité ; si nous n'en approchons pas par négligence ou par indifférence, c'est une désobéissance criminelle : il faut vivre de Vous, ou mourir. Faites-nous donc, Seigneur, la Grâce de vivre dans une si grande pureté et une si parfaite innocence, que nous puissions approcher souvent avec confiance de votre Sainte Table pour participer à vos Divins Mystères, et y recevoir, selon votre Promesse, le gage et les prémices de la Vie Éternelle ».

Ainsi soit-il.


Mgr le Duc de Fitz-James (1709-1764) – « Prière ou Élévation à Dieu sur l'efficacité de la Prière et sur le besoin que nous avons de l'Esprit de Dieu pour Prier », Troisième Dimanche après la Pentecôte, Prière sur les effets de la Sainte Eucharistie et sur le besoin que nous avons d'y participer, Collection intégrale et universelle des Orateurs Sacrés de Jacques-Paul Migne, Tomes 94 et 27, pages 1181-1182, Imprimerie Catholique du Petit-Montrouge, 1866

Voir d’autres Prières sur les effets de la Sainte Eucharistie dans « Toutes les Prières avant, pendant et après la Sainte Communion » (plus d’une centaine)

Voir également de Monseigneur le Duc François de Fitz-James :
- La Prière pour la Fête de la Sainte Trinité « Ô Trinité Sainte, Père, Fils et Saint-Esprit, nous nous soumettons d'esprit et de cœur à tout ce que Vous avez révélé de Vous-même à votre Église » de Mgr François de Fitz-James
- La Prière pour la Fête du Très Saint Corps du Christ « Ô Divin Jésus, que toute notre conduite porte l'impression de Votre Vie dans l'adorable Eucharistie et de l'État de mort où Vous y paraissez » de Mgr François de Fitz-James
- La Prière sur l'Institution de l'adorable Eucharistie « De quels sentiments de reconnaissance ne devons-nous pas être pénétrés, ô Divin Jésus, pour le Bienfait inestimable de l'adorable Eucharistie » de Mgr le Duc de Fitz-James
- La Prière à Jésus-Christ, Notre Roi, Maître, Modèle et Chef « Ô Divin Jésus, toute Puissance Vous a été donnée dans le Ciel et sur la terre » de Mgr François de Fitz-James
- La Prière à l'Esprit-Saint pour la Fête de la Pentecôte « C'est Vous, ô Esprit-Saint, que L'on attendait depuis quatre mille ans pour faire une Alliance Nouvelle » de Mgr François de Fitz-James
- La Prière au Saint-Esprit du Lundi de Pentecôte « Ô Divin Esprit, daignez Sanctifier de plus en plus votre Église par une effusion abondante de vos Dons les plus précieux » de Mgr François de Fitz-James
- La Prière au Saint-Esprit du Mardi de Pentecôte « Daignez, Esprit adorable, renouveler et faire revivre en nous cette précieuse Grâce de la Confirmation par une Nouvelle Pentecôte » de Mgr François de Fitz-James
- La Prière sur la Foi « Grâces Vous soient rendues, ô Jésus, Lumière véritable » de Mgr François de Fitz-James
- La Prière à Dieu pour bien Prier « Ô mon Dieu, apprenez-nous Vous-même à Prier » de Mgr François de Fitz-James
- La Prière du Pénitent « Ô Divin Sauveur, faites que nous voyions le triste état où le péché a réduit notre âme » de Mgr François de Fitz-James
- La Prière pour les Parents à l'égard de leurs enfants « Père Éternel, faites que les pères et mères soient les anges visibles de leurs enfants » de Mgr François de Fitz-James
- La Prière sur les effets de la Sainte Eucharistie « Ô Divin Rédempteur, ne permettez pas que nous soyons assez ennemis de nous-mêmes pour nous priver des Avantages inestimables que Vous avez attachés à la digne participation de votre Sacrement » de Mgr le Duc de Fitz-James