Jesus-pleure-sur-Jerusalem-Lc-XIX-41-47.jpg

Saint Évangile selon Saint Luc du Neuvième Dimanche après la Pentecôte :
En ce temps-là, Jésus s’étant approché de Jérusalem, voyant la ville, Il pleura sur elle, en disant : Si tu connaissais, toi aussi, au moins en ce jour qui t’est donné, ce qui te procurerait la Paix ! Mais maintenant cela est caché à tes yeux. Il viendra sur toi des jours où tes ennemis t’environneront de tranchées, où ils t’enfermeront et te serreront de toutes parts ; et ils te renverseront à terre, toi et tes enfants qui sont au milieu de toi, et ils ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n’as pas connu le temps où tu as été visitée. Et étant entré dans le temple, Il se mit à chasser ceux qui y vendaient et ceux qui y achetaient, leur disant : il est écrit : Ma maison est une Maison de Prière ; mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs. Et Il enseignait tous les jours dans le Temple. (Luc 19, 41-47)

Les Prières et Résolutions pour chaque Jour de la Semaine du IXe Dimanche après la Pentecôte lorsque Jésus pleure sur Jérusalem de l’Abbé Jean-Baptiste La Sausse « Ô Jésus, donnez-moi le Don des larmes, afin que je pleure avec Vous » :

Neuvième Dimanche après la Pentecôte :
« Jésus étant arrivé proche de Jérusalem, jetant les yeux vers la ville, pleura sur elle » (Luc 19, 41-47)
Prière : Vous pleurez, ô mon Sauveur, et je ne pleurerais pas ! Donnez-moi le Don des larmes, afin que je pleure avec Vous. Je désire de pleurer pour les mêmes fins que Vous, et d'unir mes pleurs aux Vôtres. Heureux ceux qui auront pleuré sur la terre en union avec Vous, après avoir semé dans les larmes, ils moissonneront dans la Joie ; ils seront parfaitement consolés ; leur Joie sera pure, pleine et parfaite.
Résolution : Jésus-Christ a pleuré sur les ingrats habitants de Jérusalem ; je pleurerai sur tant d’âmes qui se perdent par leur faute, malgré tant de moyens qu'elles ont de se sauver ; je prierai les Trois adorables Personnes de la Sainte-Trinité de ne point se lasser de frapper à la porte du cœur de tant de prévaricateurs de sa Loi ; je me regarderai comme un de ces pécheurs qui méritent le nom de monstres d'ingratitude ; je mettrai mon misérable cœur entre les Mains de mon Sauveur, et je Le supplierai de triompher de ses résistances, de le purifier, de le changer, de le renouveler entièrement.
Voir sur le « Don des larmes » :
- La Prière à Notre Dame des Larmes de Syracuse « Prions la Sainte Vierge de nous donner le don des larmes » du Pape François
- La Prière du Révérend Père Frédérick William Faber « Ô Dieu Tout Puissant, tirez de nos cœurs endurcis les larmes de la componction »
- La Prière « Je Vous supplie, Seigneur, de m'accorder le Don des larmes » de Philippe de Mézières
- La Prière « Mon Dieu, accordez-moi une perpétuelle fontaine de larmes » de Dom Polycarpe de la Rivière
- La Prière sur le don des larmes « Ô Source de piété, rends-moi toujours obéissant à Tes commandements » de Saint Pierre Damien
- La Prière de componction du Père Jean Crasset « Ô Adorable Jésus, donnez des larmes à mes yeux pour pleurer amèrement mes péchés »


Neuvième Lundi après la Pentecôte :
« Ah ! Si tu avais connu ! » (Luc 19, 41-47)
Prière : Pourrait-on refuser de Vous servir, ô mon Dieu, si on connaissait bien la rigueur des supplices que votre Justice infligera à ceux qui Vous feront cet outrage ? La légèreté de Votre joug, la tendresse et la générosité de votre Amour pour les misérables mortels, et vos Perfections, qui Vous rendent infiniment Aimable ? Pourrait-on ouvrir son cœur au péché, si on était bien convaincu de la grandeur du mal que le péché renferme et de la réalité de ses suites funestes ? Seigneur, dissipez mes ténèbres ; ô Jésus, mon divin Maître, instruisez-moi.
Résolution : Je dirai souvent à Dieu avec Saint-Augustin : « Que je Vous connaisse Seigneur, et que je Vous aime ». J'étudierai la science du Salut, la science des Saints, dans l'Oraison et au pied de mon Crucifix ; je désirerai, comme Saint-Paul, de ne savoir autre chose que Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié ; d'avoir une connaissance parfaite, de l'Amour de Jésus-Christ envers nous, qui surpasse toute connaissance, afin d'être rempli de Dieu même, et d'être éternellement avec Lui.


Neuvième Mardi après la Pentecôte :
« Si tu avais connu, au moins en ce jour qui t'est donné, ce qui te pouvait apporter la Paix » (Luc 19, 41-47)
Prière : Ô mon Dieu, faites-moi connaître le prix du temps favorable que vous me donnez pour opérer mon Salut ; éclairez moi, et animez-moi à entrer, à marcher et à courir avec persévérance dans le chemin qui mène au Ciel. Je n'ai qu'un jour, il est court, faites que j'en profite avant l'arrivée de la nuit, où je ne pourrai rien faire pour me sauver ; je ne veux rien négliger de ce qui pourra me faire goûter ici-bas les douceurs de votre Paix, et me procurer la Paix éternelle dont les Saints jouissent dans le Ciel.
Résolution : Ce qui peut m'apporter la Paix, ce sont les larmes et les œuvres de pénitence. Je verserai des larmes de contrition, et je pratiquerai la mortification, afin d'obtenir de Dieu Miséricorde. Pour m'animer à faire pénitence, je penserai souvent que la dernière heure de ma vie va bientôt sonner ; je ferai le meilleur usage que je pourrai du temps présent, qui est seul en ma disposition, afin de réparer le temps passé que j'ai perdu, et d'obtenir la Grâce de sanctifier le temps à venir.


Neuvième Mercredi après la Pentecôte :
« Mais maintenant ces choses sont cachées à tes yeux » (Luc 19, 41-47)
Prière : Heureux, ô mon Dieu, ceux qui sont humbles, dociles, simples, petits à leurs yeux ! Rendez-moi tel, et découvrez moi le bonheur de ceux qui profitent bien de la Visite du Seigneur, afin que ce jour de la vie, qui est si court, si précieux, soit pour moi un Jour de Grâce, de Sanctification, de Mérite et de Salut. Découvrez-moi encore quel est le malheur de ceux qui font de ce Jour de la Visite du Seigneur, qui est décisif, un jour de péché.
Résolution : Je me dirai continuellement à moi-même, et je répéterai souvent aux autres : Profitons bien du Jour où Dieu nous éclaire, nous appelle, nous offre ses Grâces ; cessons de désobéir à notre Créateur, de profaner le Sang de notre Rédempteur, d'outrager l'Esprit Sanctificateur. Je craindrai, je prierai, je me mortifierai, j'agirai sans cesse, afin d'obtenir de Dieu Miséricorde, d'expier mes péchés, d'acquérir des trésors de mérites, et de sauver mon âme. Ô malheur des malheurs d'avoir un Sauveur irrité pour juge, d'en être maudit, rejeté, d'être précipité dans le feu éternel !


Neuvième Jeudi après la Pentecôte :
« Il viendra des jours malheureux pour toi, parce que tu n'as pas connu le Temps auquel Dieu t'a visité » (Luc 19, 41-47)
Prière : Une ville rebelle abandonnée au pillage de l'ennemi n'est qu'une figure grossière de l'état d'une âme livrée aux Démons. Ô folie des pécheurs, de consentir à avoir le Démon pour Maître, à le laisser habiter en eux, à le faire régner dans leur cœur. Ils sont ses enfants, ses esclaves ; ils en seront un jour la proie. Que de malédictions les pécheurs attirent sur eux de la part de Dieu et de la part de toutes les créatures, qui sont armées pour venger leur Créateur ! Que penseront, que diront, que feront les malheureux pécheurs pendant l'éternité, possédés de tous les Démons dans le feu dévorant ? Ô mon Dieu, je renonce pour toujours au Démon. Ô Jésus, je m'attache pour toujours à Vous.
Résolution : Je descendrai souvent par la pensée dans l'Enfer, et j'y considérerai la place que j'ai méritée. Mes péchés seront toujours présents à mes yeux, et à la vue de leur énormité et de leur multitude, je prierai Jésus-Christ, par les Mérites de ses Souffrances et de sa Mort, de me Les faire pleurer avec des larmes de sang. Je n'oublierai point qu'il faut se convertir au Seigneur, non seulement dans les larmes et les gémissements, mais encore dans les mortifications, dans l'accomplissement de tous ses devoirs et dans la pratique des bonnes œuvres. Je pleurerai les péchés de mes frères, et je ne négligerai rien pour gagner des âmes à Dieu.


Neuvième Vendredi après la Pentecôte :
« Tu n'as pas connu le Temps auquel Dieu t'a visité » (Luc 19, 41-47)
Prière : Ô Fils Unique de Dieu fait Homme pour nous, de combien de manières Vous avez visité les hommes dans votre Miséricorde ! Vous nous avez visités par votre Incarnation, votre Prédication, vos Miracles ; par les Mystères de votre Mort ignominieuse, de votre Résurrection glorieuse, de votre Ascension triomphante ; et Vous nous visitez tous les jours par des tribulations, par votre Parole, par vos Grâces, par vos Sacrements. Rendez-moi très-fidèle à recevoir, comme Vous le désirez, vos Visites ; il n'y aura point pour moi de jours malheureux, et je me procurerai par ma fidélité une éternité Bienheureuse.
Résolution : Je prierai mon divin Sauveur de me faire participant de l'esprit de Ses différents Mystères, et de m'en appliquer les Mérites et les Fruits. Je remercierai le Seigneur de ce que par les tribulations Il me fournit une occasion facile de faire une salutaire pénitence. J'écouterai chrétiennement la Parole de Dieu, et je La mettrai en pratique. J'ouvrirai mon cœur à la Grâce, et je suivrai Ses pieux mouvements. C'est l'Esprit de pénitence qui me fera aller au Tribunal de la Réconciliation, et l'Amour de Jésus-Christ qui me conduira à sa Table Sainte pour en être visité en personne. C'est par-là que je me préparerai à aller au-devant de Lui lorsqu'Il viendra pour juger les hommes.


Neuvième Samedi après la Pentecôte :
« Étant entré dans le Temple, il commença d'en chasser ceux qui y vendaient et y achetaient » (Luc 19, 41-47)
Prière : Ô Jésus que mes délices soient d'être dans Votre saint Temple ! Vous у habitez personnellement, Vous y résidez perpétuellement en corps et en âme. Ce lieu est-il moins Saint que l'étable où Vous prîtes une naissance temporelle, que le Calvaire où Vous versâtes votre Sang pour la Rédemption des hommes, que le Sépulcre où votre Corps fut déposé après votre Mort, que le sein de Marie où Vous fûtes renfermé pendant neuf mois ? Les fonctions qu'on fait dans le Saint Temple peuvent-elles être plus Saintes ? Ô que de Grâces j'y ai reçues !
Résolution : Lorsque je passerai devant une Église, je ne dirai à moi-même : C'est la Maison de Dieu, une Maison de régénération, de réconciliation, de sanctification, d'instruction, d'exhortation et d'oraison ; une Maison de toutes sortes de Bénédictions. La vue des Fonts Baptismaux, de la Chaire, des Tribunaux de la Pénitence, de l'Autel et de la Table Sainte, me rappellera la grande dignité, les précieux avantages et la haute destinée des vrais Chrétiens. Je conclurai que le Saint Temple est le Ciel de la Terre, que je dois m'exciter à y avoir les sentiments des Esprits Bienheureux qui environnent le Tabernacle.

Ainsi soit-il.


Abbé Jean-Baptiste La Sausse (1740-1826) – « Doctrine de l'Évangile ou les Évangiles de l'année médités d'une manière affectueuse et pratique », Neuvième Semaine après la Pentecôte, Évangile selon Saint Luc 19, 41-47 lorsque Jésus pleure sur Jérusalem, pages 217-225, chez Duprat-Duverger, 1810


Voir également de l’Abbé Jean-Baptiste Lasausse :
- La Prière de l’Abbé J-B Lasausse « Ô mon Dieu, je Vous consacre ma vie d'une manière qui Vous soit très-agréable »
- La Prière de l’Abbé La Sausse devant le Saint Sacrement « Ô Dieu de Charité, rallumez dans nos cœurs le flambeau de cet Amour divin »
- La Prière de désir du Royaume des Cieux de l’Abbé Jean-Baptiste La Sausse « Ô mon Dieu, je soupire après cette céleste Patrie »
- La Prière de l’Abbé Jean-Baptiste La Sausse à la Consécration sur l’Autel « Ô mon Sauveur, accordez-moi la Grâce de participer avec fruit à Votre auguste Sacrifice »
- La Prière de l’Abbé Jean-Baptiste La Sausse pour communier spirituellement « Ô mon aimable Sauveur, si je n'ai pas le bonheur aujourd'hui d'être nourri de votre Chair adorable »
- Les Prières et Résolutions pour chaque Jour de la Cinquième Semaine après la Pentecôte de l’Abbé Jean-Baptiste La Sausse « Enseignez-moi, ô mon Sauveur, la manière dont je dois observer votre Loi pour entrer dans le Royaume du Ciel »
- Les Prières et Résolutions pour chaque Jour de la Sixième Semaine après la Pentecôte de l’Abbé Jean-Baptiste La Sausse « Nourrissez-moi, ô mon Sauveur, du Pain vivant descendu du Ciel, qui est au-dessus de toute substance »
- Les Prières et Résolutions pour chaque Jour de la Septième Semaine après la Pentecôte de l’Abbé Jean-Baptiste La Sausse « Je Vous prie, ô mon Dieu, de me rendre un bon arbre et de me faire porter en tout temps de bons fruits »
- Les Prières et Résolutions pour chaque Jour de la Huitième Semaine après la Pentecôte de l’Abbé Jean-Baptiste La Sausse sur la Parabole de l'économe infidèle « Ô mon Dieu, je suis cet économe entre les mains de qui Vous avez mis beaucoup de richesses pour les faire valoir à votre Gloire et à mon Salut »
- Les Prières et Résolutions pour chaque Jour de la Semaine du IXe Dimanche après la Pentecôte lorsque Jésus pleure sur Jérusalem de l’Abbé Jean-Baptiste La Sausse « Ô Jésus, donnez-moi le Don des larmes, afin que je pleure avec Vous »