Les Prières de Léandre Lachance :

« Mon enfant, c'est Moi seul, ton Dieu, ton Père, ton Créateur qui peux faire éclater la beauté et la richesse de l'Amour que J'ai mises en toi. Je brûle du désir de Me manifester davantage en toi. J'attends que tu Me donnes la liberté d'agir ».

« Mon enfant, c'est Moi, uni au Cœur du Père, qui ai mission de te conduire. Prends le temps de t'arrêter pour regarder en arrière, afin de constater comment tu as été conduit. Demeure docile. Tendrement, Je t'aime ».

« Mon enfant, aucune souffrance qui se présente à toi n'est inutile. Qu'elle soit petite ou grande, légère ou profonde, courte ou longue, elle est d'une très grande importance pour toi. La souffrance est aussi nécessaire à l'être humain pour son épanouissement, que la pluie à la plante ».

« Mon tout-petit, Ma toute-petite, continue à accueillir Mon Amour, en reconnaissant ta petitesse ; c'est là que tu M'es le plus agréable, car J'ai beaucoup, beaucoup d'Amour à te donner, afin que tu deviennes un être débordant et rayonnant de Mon Amour. Tendrement, Je t'aime ».

« Mon enfant, si tu savais combien Mon Cœur est brûlant d'Amour pour toi ! Ne perds plus de temps à te regarder ou à t'évaluer. Viens te jeter dans Mes bras, ouvre encore plus ton cœur pour accueillir Mon Amour. Je t'aime tel que tu es. Oui, tendrement et follement, Je t'aime. Reçois Mon Baiser de tendresse. Divinement, Je t'aime ».

« Mon tout-petit, Ma toute-petite, pour devenir « Amour » : la prière, la pratique des sacrements, le jeûne et l'adoration demeurent les principaux moyens à ta disposition. Pour en bénéficier pleinement, ton « oui » doit être total, et ton engagement, sans équivoque ».

« Mon enfant, tu n'as pas encore suffisamment compris qu'une seule et unique chose importe : c'est la relation amoureuse que nous avons ensemble et qui doit grandir à un point tel que tu puisses la ressentir, même dans les situations de vive agitation extérieure. Redonne-Moi, au fur et à mesure, ce qui se présente à toi, ce que tu as tendance à reprendre en main, afin que ton cœur soit toujours libre de se tourner vers Moi, ton Seigneur ! »

« Mon enfant, Je te confie à Ma Sainte Mère pour qu'Elle continue à t'enseigner ce que tu dois savoir. Elle t'aime beaucoup et Elle te protège. Sois sans crainte de continuer à avancer dans la foi. Tu as tout à découvrir ».

« Mon enfant bien-aimé, si tu Me donnes sincèrement et librement ton « oui », tu obtiendras instantanément la grâce nécessaire pour traverser les difficultés que tu auras à vivre. Ton engagement ferme te permet de commencer à goûter ce que produit l'Amour lorsqu'on Lui laisse la liberté d'agir ».

« Mon tout-petit, Ma toute-petite, viens te blottir dans Mes bras. Je suis ta sécurité, accueille les sentiments d'insécurité qui t'habitent en ce moment ; ils te sont nécessaires pour te garder dans l'humilité et l'abandon total entre Mes mains ».

« Mon tout-petit, Ma toute-petite, Ma Joie est grande de te serrer sur Mon Cœur. Je prends tout ce qui est trop lourd pour toi, tels : ta fatigue, tes préoccupations, tes angoisses, tes soucis et tes manquements passés. Je te dégage de tous ces fardeaux qui t'empêchent d'être entièrement à Moi. Je remplis tous ces vides par Mon Amour, Ma Joie et Ma Paix ».

« Mon enfant, le temps passé en Ma Présence et dans la profondeur de ton être, c'est le temps le plus précieux, car, c'est là, et uniquement là, que tu bénéficies intimement de Ma Flamme d'Amour. Laisse-toi enflammer par Moi, par Mon Amour. Je t'aime ».

« Mon enfant, Mon Cœur est pleinement ouvert pour t'accueillir. Je n'attends que des « oui » de ta part. Laisse-toi combler ; laisse-toi aimer, laisse-toi gratifier, laisse-toi choyer, laisse-toi brûler au Feu de Mon Amour ! Je t'aime tellement. Mon Amour est sans limite ! »

« Mon enfant, la Volonté du Père, c'est que Ses enfants de la terre vivent pleinement dans Son Amour. En devenant « Amour », tu réalises Sa Volonté. Tu deviens un Feu d'Amour-Feu, qui allume le Feu dans les cœurs de ceux et celles que le Père te confie. Demeure en Moi ».

« Mon enfant, il faut prendre le temps de bien tisser le lien qui nous unit ; c'est ce lien qui est la tige qui porte la fleur et lui permet de résister aux vents et aux tempêtes accompagnés de pluies très fortes. Mon enfant, prends du temps avec Moi, laisse-toi combler. Ta tige deviendra solide. Je t'aime ».

« Mon tout-petit, Ma toute-petite, J'aime lorsque tu t'arrêtes pour Me louer, Me bénir, Me rendre grâce. J'aime ton cœur de louange, en même temps que c'est un baume pour Mon Cœur blessé. C'est également le tien qui se transforme, qui devient de plus en plus « Amour ».

« Mon tout-petit, Ma toute-petite, J'accueille ta faiblesse, ta fragilité et ta vulnérabilité, ainsi que les souffrances que cela t'occasionne. Je les associe aux Miennes. Je les dépose dans Mes Saintes Plaies pour les offrir au Père, comme un bouquet de roses dont tu pourras respirer le parfum, te permettant ainsi de vivre à l'intérieur de toi une grande jubilation à travers ces tribulations ».

« Mon enfant, sois assuré que ces situations que tu déplores, le Père les a en main. Lorsque ces événements malheureux de l'extérieur auront produit en toi la transformation désirée par le Père, tu verras l'heure où elles se régleront d'elles-mêmes. Comme l'or doit passer par le feu du creuset, il te faut passer par bien des souffrances et difficultés pour devenir cet être plein d'Amour que le Père est à faire de toi. Demeure dans la louange ».

« Mon enfant, viens plus près de Moi, ton Dieu. Ne Me cherche pas au niveau de ta tête ou de ta raison : Je suis au niveau de ton cœur. Si tu savais l'Amour que J'ai pour toi ! Si tu voyais Mon Cœur brûler d'Amour pour toi, tu viendrais, comme un tout-petit, te jeter dans Mes bras tel que tu es ! »

« Mon tout-petit, Ma toute-petite, tu ne dois pas abandonner ce qui est essentiel au profit de ce qui est secondaire. Ce qui est essentiel, c'est la relation intime que nous avons ensemble ; ce qui est secondaire, c'est tout ce qu'il y a en dehors de cette relation d'intimité que J'ai avec toi et que tu as avec Moi, ton Dieu ».

« Mon enfant, si tu savais combien tu es aimé et ce que produit l'Amour en toi, tu n'aurais qu'un seul et unique désir, celui de devenir de plus en plus petit pour que l'Amour occupe toute la place. Follement, Je t'aime ».

« Mon enfant, avant de prendre une décision, adresse-toi à Moi. Demande-Moi de t'inspirer, et Je le ferai. Puis, agis selon ce que tu reçois dans ton cœur. Fais-Moi confiance ! Accepte les obstacles ou les difficultés, sachant que Je suis là pour t'aider à les résoudre. Agis en étant certain que Je suis toujours avec toi ».

« Mon tout-petit, Ma toute-petite, plus largement tu accueilles l'Amour venant du Père, plus tu deviens « Amour ». Plus tu en donnes, plus tu peux en recevoir... ainsi, davantage, tu peux en donner. C'est en entrant dans ce grand processus d'accueil et de don, en rendant gloire au Père, que tu entres de plus en plus en profondeur dans la Joie, la Paix et l'Amour. Follement, tu es aimé/e ».

« Mon enfant, Je suis toujours avec toi. Tu peux, à n'importe quel moment du jour ou de la nuit, et en toute circonstance, entrer en relation avec Moi, afin de venir y puiser Ma Paix, Ma Joie et Mon Amour ».

« Mon enfant, viens te blottir dans Mes bras. C'est uniquement là où tu peux entrer dans la grande liberté des enfants de Dieu. Prends conscience qu'à chaque fois que tu t'agites à l'extérieur, les angoisses et les préoccupations s'emparent de toi ; quand tu reviens vers Moi, tu découvres la Paix et la Joie ».


Léandre Lachance (1934- ….)

Leandre-Lachance.jpg

Voir également de Léandre Lachance :
La Prière de Léandre Lachance « Seigneur Jésus, je Vous présente les couples en difficulté »
La « Prière des 13 demandes » de Léandre Lachance
Les Prières de Léandre Lachance « Parce que l'Amour vous aime, vous devenez l'amour ! »