La Prière de la « petite Thérèse » de Lisieux « Mon doux Jésus, sur le sein de ta Mère, Tu m'apparais tout rayonnant d'amour » :

« Mon doux Jésus, sur le sein de ta Mère, Tu m'apparais tout rayonnant d'amour ; Daigne à mon cœur révéler le mystère qui t'exila du céleste séjour. Ah ! Laisse-moi me cacher sous le voile qui te dérobe à tout regard mortel. Près de toi seule, ô matinale étoile, mon âme trouve un avant-goût du ciel ! Quand, au réveil d'une nouvelle aurore, du soleil d'or on voit les premiers feux, la tendre fleur qui commence d'éclore attend d'en haut un baume précieux. C'est du matin la perle étincelante, mystérieuse et pleine de fraîcheur, qui, produisant une sève abondante, tout doucement fait entrouvrir la fleur. C'est toi, Jésus, la Fleur à peine éclose. Je te contemple à ton premier éveil ; C'est toi, Jésus, la ravissante rose, le frais bouton, gracieux et vermeil. Les bras si purs de ta Mère chérie forment pour toi : berceau, trône royal. Ton doux soleil, c'est le sein de Marie, et ta rosée est le lait virginal. Mon Bien-Aimé, mon divin petit Frère, en ton regard je vois tout l'avenir. Bientôt pour moi tu quitteras ta Mère. Déjà l'amour te presse de souffrir ! Mais sur la croix, ô Fleur épanouie ! Je reconnais ton parfum matinal ; Je reconnais les perles de Marie, Ton sang divin c'est le lait virginal ! Cette rosée, elle est au sanctuaire, l'Ange voudrait s'en abreuver aussi ; offrant à Dieu sa sublime prière, comme saint Jean il redit : « Le Voici !» Oui, le voici ce Verbe fait Hostie, Prêtre éternel, Agneau sacerdotal ! Le Fils de Dieu, c'est le Fils de Marie ... Le Pain de l'Ange est le lait virginal ! Le Séraphin se nourrit de la gloire, du pur amour et du bonheur parfait ; Moi, faible enfant, je ne vois au ciboire que la couleur, la figure du lait. Mais c'est le lait qui convient à l'enfance, du Cœur divin, l'amour est sans égal... Ô tendre amour, insondable puissance ! Ma blanche Hostie est le lait virginal ! Ainsi soit-il. »

Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)

Thérèse-de-Lisieux.jpg

Voir également de Sainte Thérèse de Lisieux :
La Prière de Sainte Thérèse de Lisieux « L’abandon est le fruit délicieux de l’Amour »
La « Prière pour les Prêtres » de Sainte Thérèse de Lisieux
La Prière de Sainte Thérèse de Lisieux à « Notre-Dame du Sacerdoce »
La « Prière pour la canonisation de Louis et Zélie Martin », les Parents de Sainte Thérèse de Lisieux
La Prière de Sainte Thérèse de Lisieux « Mon Dieu, je Vous offre toutes les actions que je vais faire aujourd'hui »
La Prière de Sainte Thérèse de Lisieux « Pourquoi je T'aime, ô Marie ! »
La Prière de Sainte Thérèse de Lisieux « Ô mon Dieu, pour T’aimer sur la terre, je n’ai rien qu’aujourd’hui »
La Prière de Sainte Thérèse de Lisieux « Vivre d'Amour ! »
La Prière de Sainte Thérèse de Lisieux « Jésus, ma joie, c’est de T’aimer ! »
La Prière de Sainte Thérèse de Lisieux « Mon Dieu ! Trinité Bienheureuse, je désire Vous aimer et Vous faire aimer »
Plusieurs Prières de Sainte Thérèse de Lisieux à l’Enfant-Jésus « Ô petit Enfant-Jésus ! », « Jésus, Tu connais mon nom, et Ton doux regard m'appelle »
La Prière de la « petite Thérèse » de Lisieux « Mon doux Jésus, sur le sein de ta Mère, Tu m'apparais tout rayonnant d'amour »
La Prière de Consécration de Sœur Thérèse de l’Enfant-Jésus « Ô Face adorable de Jésus ! »
La Prière de la Petite Thérèse de l’Enfant-Jésus pour obtenir l'humilité « Je Vous supplie, mon divin Jésus, de m'envoyer une humiliation, chaque fois que j'essaierai de m'élever au-dessus des autres »
La Prière de la Petite Thérèse de l’Enfant-Jésus pour obtenir l'humilité « Je Vous supplie, mon divin Jésus, de m'envoyer une humiliation, chaque fois que j'essaierai de m'élever au-dessus des autres »
La Prière de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus inspirée par une image représentant Sainte Jeanne d'Arc « Seigneur, Dieu des armées, armez-moi pour la lutte »