Les « Prières pendant la Messe » (du Gloria jusqu’au Sanctus) du R. P. Laurent Scupoli :

Au Gloria in excelsis :
« La gloire que Vous méritez, ô mon Dieu, ne Vous peut être dignement rendue que dans le Ciel : mon coeur fait néanmoins ce qu'il peut sur la terre au milieu de son exil : il Vous loue, il Vous bénit, il Vous adore, il Vous glorifie, il Vous rend grâces, et Vous reconnaît pour le Saint des Saints et pour le seul Seigneur souverain du Ciel et de la terre, en trois personnes, Père, Fils, et Saint-Esprit ».

Aux Oraisons :
« Recevez, Seigneur, les prières qui Vous sont adressées pour nous, accordez-nous les grâces et les vertus que l'Église votre épouse Vous demande par la bouche du Prêtre en notre faveur. Il est vrai que nous ne méritons pas d'être exaucés ; mais considérez que nous Vous demandons ces Grâces par Jésus-Christ votre Fils, qui vit et règne avec Vous dans tous les siècles des siècles. Amen. »

Pendant l’Épître :
« Je regarde cette Épître, ô mon Dieu, comme une lettre qui me vient du Ciel pour m'apprendre Vos volontés adorables : accordez moi, s'il Vous plait, la force dont j'ai besoin pour accomplir ce que Vous m'ordonnez. C'est Vous, Seigneur, qui avez inspiré aux Prophètes et au Apôtres, les Vérités qu’ils nous ont laissées par écrit ; faites-moi part de leurs Lumières, et allumez en mon cœur ce Feu sacré, dont ils ont été embrasés ; afin que comme eux, je Vous aime et je Vous serve sur la terre tous les jours de ma vie. »

À l'Évangile :
« Je me lève, ô souverain Législateur, pour Vous marquer que je suis près de défendre, aux dépens de tous mes intérêts, et de ma vie même, les grandes Vérités qui sont contenues dans les Saints Évangiles. Donnez-moi, Seigneur, autant de force pour accomplir Votre divine Parole, que Vous m'inspirez de fermeté pour La croire. »

Pendant le Credo :
« Oui, mon Dieu, je crois toutes les Vérités que Vous avez révélées à Votre sainte Église. Il n'y en a pas une Seule pour laquelle je ne voulusse donner mon sang ; et c'est dans cette entière soumission que m'unissant intérieurement à la profession de foi que le Prêtre Vous fait, je dis à présent d'esprit et de cœur, comme il Vous le dit de vivre voix, que je crois fermement en Vous et à tout ce que l'Église croit : je proteste à la face de vos Autels que je veux vivre et mourir dans les sentiments de cette foi pure, et dans le sein de l'Église Catholique, Apostolique et Romaine. »

À l'Offertoire :
« Quoique je ne sois qu'une créature mortelle et pécheresse, je Vous offre par les mains du Prêtre, ô vrai Dieu vivant et éternel, ce pain et ce vin qui doivent être changés au Corps et au Sang de Jésus-Christ votre Fils. Recevez, Seigneur, ce Sacrifice ineffable en odeur de suavité ; et souffrez que j'unisse à cette oblation sainte le Sacrifice que je Vous fais de mon corps, de mon âme, et de tout ce qui m'appartient. Changez-moi, ô mon Dieu, en une nouvelle créature, comme Vous allez changer par votre Puissance ce pain et ce vin. »

Au Lavabo :
« Lavez-moi, Seigneur, dans le Sang de l'Agneau qui va Vous être immolé, et purifiez jusqu'aux moindres souillures de mon âme : afin qu'en m'approchant de Votre saint Autel, je puisse élever vers Vous des mains pures et innocentes, comme Vous me l'ordonnez. »

Pendant la Secrète :
« Recevez, ô mon Dieu, le Sacrifice qui Vous est offert pour l’honneur et la gloire de Votre saint Nom, pour notre propre avantage, et pour celui de votre sainte Église ; c'est pour entrer dans ses intentions que je Vous demande toutes les grâces qu'elle Vous demande maintenant par le ministère du Prêtre, auquel je m'unis pour les obtenir de Votre divine Bonté. Par Jésus-Christ notre Seigneur. »

À la Préface :
« Détachez-nous, Seigneur, de toutes les choses d'ici-bas, élevez nos cœurs vers le Ciel, attachez-les à Vous seul, et souffrez qu'en Vous rendant les louanges et les actions de grâces qui Vous sont dues, nous unissions nos faibles voix aux concerts des Esprits bienheureux, et que nous disions dans le lieu de notre exil, ce qu'il chantent dans le séjour de la gloire : Saint, Saint, Saint est le Seigneur, le Dieu des armées, qu'il soit glorifié au plus haut des Cieux. »

Après le Sanctus :
« Père éternel, qui êtes le souverain Pasteur des Pasteurs, conservez et gouvernez votre Église, sanctifiez-là, et répandez-la par toute la terre ; unissez tous ceux qui la composent dans un même esprit et un même coeur. Bénissez notre Saint Père le Pape, notre Prélat, notre Roi, notre Pasteur, et tous ceux qui sont dans la foi de votre Église. »


Révérend Père Laurent Scupoli (1530-1610) - « Combat Spirituel » (Prières pendant la Messe)

Laurent-Scupoli.png

Voir également du Révérend Père Laurent Scupoli :
La Prière du R. P. Laurent Scupoli « Ô mon Rédempteur, je suis confiant en Ton immense Miséricorde »
La Prière de Lorenzo Scupoli « Ô tout-puissant Médiateur, je Vous demande pour moi et pour mes semblables, cette paix si désirée »
Les « Prières au Commencement de la Messe » du R. P. Laurent Scupoli
Les « Prières pendant la Messe » (du Gloria jusqu’au Sanctus) du R. P. Laurent Scupoli
Les « Prières pour la Communion » (du premier Memento jusqu’à la Communion du Prêtre) du R. P. Laurent Scupoli
Les « Prières pour la fin de la Messe » (des dernières Oraisons jusqu’à la Bénédiction) du R. P. Laurent Scupoli
La Prière de Laurent Scupoli sur l'Eucharistie « Ô Seigneur, Vous vous donnez tout entier à moi dans ce Sacrement »