Presentation-de-Marie-au-Temple.jpg

« Quand fut accompli le temps prescrit par la loi de Moïse pour la purification, les Parents de Jésus L’amenèrent à Jérusalem pour Le présenter au Seigneur, selon ce qui est écrit dans la Loi : Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur. Ils venaient aussi offrir le sacrifice prescrit par la Loi du Seigneur : un couple de tourterelles ou deux petites colombes. Or, il y avait à Jérusalem un homme appelé Syméon. C’était un homme juste et religieux, qui attendait la Consolation d’Israël, et l’Esprit Saint était sur lui. Il avait reçu de l’Esprit Saint l’annonce qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir vu le Christ, le Messie du Seigneur. Sous l’action de l’Esprit, Syméon vint au Temple. Au moment où les Parents présentaient l’enfant Jésus pour se conformer au rite de la Loi qui Le concernait, Syméon reçut l’Enfant dans ses bras, et il bénit Dieu en disant : « Maintenant, ô Maître souverain, Tu peux laisser Ton serviteur s’en aller en paix, selon ta Parole. Car mes yeux ont vu le Salut que Tu préparais à la face des peuples : Lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël. » Le Père et la Mère de l’Enfant s’étonnaient de ce qui était dit de Lui. Syméon Les bénit, puis il dit à Marie sa Mère : « Voici que cet Enfant provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un Signe de contradiction – et Toi, ton âme sera traversée d’un glaive – : ainsi seront dévoilées les pensées qui viennent du cœur d’un grand nombre. » Il y avait aussi une femme prophète, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser. Elle était très avancée en âge ; après sept ans de mariage, demeurée veuve, elle était arrivée à l’âge de quatre-vingt-quatre ans. Elle ne s’éloignait pas du Temple, servant Dieu jour et nuit dans le jeûne et la prière. Survenant à cette heure même, elle proclamait les louanges de Dieu et parlait de l’Enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem. Lorsqu’ils eurent achevé tout ce que prescrivait la loi du Seigneur, ils retournèrent en Galilée, dans leur ville de Nazareth. L’Enfant, Lui, grandissait et se fortifiait, rempli de sagesse, et la Grâce de Dieu était sur Lui »(Lc 2, 22-40)

Presentation-Jesus-au-Temple-avec-Symeon.jpg

La Fête de la Purification de la Très Sainte Vierge Marie :
L'Église solennise aujourd'hui la Purification de la Sainte Vierge, la Présentation de son Fils au Temple, et bénit des Cierges qui sont distribués et portés en procession, en mémoire de ce que le Saint Prêtre Siméon porta Jésus-Christ entre ses bras, chanta un cantique, par lequel il reconnut que c'était le Sauveur et la Lumière d'Israël, et que L'ayant vu, il ne désirait plus voir la lumière du jour, mais partir de ce monde en paix. Aujourd'hui en votre Communion, tâchez d'entrer dans de si saintes dispositions ; renouvelez votre dévotion envers la Sainte Vierge, priez La qu'Elle vous présente à Son cher Fils : assistez à la procession avec dévotion et modestie dans les dispositions de Saint Siméon, c'est-à-dire, la crainte de Dieu et de la justice, et soyez remplie du divin Amour. Lisez l'évangile de Saint Luc, chapitre 2 verset 22, et récitez souvent le Cantique de Saint Siméon : « Nunc dimittis, … »

Presentation-Jesus-au-Temple.jpg

La Prière pour la Fête de la Purification de la Sainte Vierge après la Communion « C'est Vous, ô saint Enfant, qui inspirez à votre Mère d'offrir deux tourterelles » :

« Il est vrai, Seigneur, que le nombre et l'énormité de mes péchés me rendent indigne d'être appelée Votre enfant ; mais détournez Vos yeux et regardez Votre Christ, ce Dieu fait homme pour Vous rendre l'honneur qui Vous est dû, et pour sauver les hommes, regardez cet Agneau sans tache qui s'est chargé de nos péchés ; regardez ce Fils obéissant, qui se soumet, pour l'amour de nous, à toute la rigueur de la Loi, et qui commence le Sacrifice qu'Il achèvera bientôt, en s'humiliant sous Votre main toute puissante jusqu'à la Mort de la Croix. Ô Père éternel ! Recevez l'offrande qu'il Vous fait de Lui-même en notre faveur ; puisque Marie Vous paie l'offrande ordonnée par la Loi, rendez-nous son Fils bien-aimé, Il est notre Chef, notre Sauveur, notre Roi et notre Dieu ; c'est par Lui que nous Vous prions, c'est par Lui que nous Vous adorons et que nous espérons de Vous voir durant toute l'éternité. Verbe éternel, quoique je Vous voie confondu parmi la foule des enfants d'Adam, je Vous reconnais pour le Fils unique de Dieu, et le premier Né de tous les élus ; c'est pour nous, ô notre divin Chef, que Vous Vous offrez à votre Père dans son Temple ? C’est pour être entièrement à nous, que Votre très-sacrée Mère Vous rachète à la façon des premiers nés; c'est Vous, ô saint Enfant, qui inspirez à votre Mère d'offrir deux tourterelles, en attendant que par l'effusion de votre Sang sur la Croix, Vous mettiez fin à ce sacrifice d'animaux, et à toutes les obligations légales ! Ce sera pour lors que l'Eglise Votre épouse sera lavée dans votre Sang, et deviendra une chaste colombe, digne de Vous offrir tous les jours sur ses Autels. Ô Jésus, puisque Vous m'avez rachetée par le prix inestimable de votre Sang, puisque je Vous ai offert et consacré, non seulement dans votre Temple, mais pour y être moi-même votre Temple ; je ratifie de bon cœur cette oblation qui m'est si honorable et si avantageuse ; je Vous offre de nouveau mon esprit, mon cœur et mon corps, et je Vous promets, avec votre Grâce, de ne le profaner jamais en les faisant servir au péché. Ô Lumière, qui avez paru au monde pour nous éclairer ! Faites-moi connaître la fausseté des maximes du monde, l'énormité du péché ; découvrez-moi l'étendue de mes obligations et les artifices du démon pour me perdre ; donnez-moi une foi vive et toute ardente de charité, afin que je me conduise toujours par la Lumière de votre Parole et de votre Grâce, et que je mérite de Vous contempler éternellement dans la Lumière de la Gloire ».

Ainsi soit-il.

Presentation-de-Jesus-au-Temple.jpg

La Prière à la Sainte Vierge pour la Fête de la Purification « Très-Sainte Vierge, Mère de Dieu, qui partagez avec votre divin Fils l'humilité de la cérémonie de ce Jour » :

« Très-Sainte Vierge, Mère de Dieu, qui partagez avec votre divin Fils l'humilité de la cérémonie de ce Jour, je reconnais, avec toute l'Eglise, que Vous n'aviez aucun besoin d'être purifiée ; mais je reconnais aussi que j'avais besoin de ce rare exemple d'humilité, pour confondre mon orgueil ; que Vous offrez il me semble qu'en ne Vous distinguant point des autres mères, Vous faites quelque tort à Votre pureté virginale, et même à la divinité de l'Enfant que Vous offrez mais c'est ce divin Fils que Vous consultez, c'est par son Mouvement et par son Exemple que Vous réglez toutes Vos démarches ; Vous avez vu ce Dieu Très-Haut et Très-Puissant s'anéantir dans Votre sein, naître dans une étable, s'assujettir à la loi humiliante de la circoncision, Vous savez même que Votre virginité n'aurait pas suffi pour l'attirer en Vous, si Vous n'aviez eu une profonde humilité ; apprenez-moi que l'humilité est la vertu propre de ceux qui appartiennent à votre Fils, la gardienne et l'ornement de la virginité ; apprenez-moi à cacher les Faveurs du Ciel pour les conserver ; apprenez-moi à ne point rougir de la pauvreté, et à ne me préférer à qui que ce soit et à fuir toutes sortes de singularités ».

Ainsi soit-il.


Mgr Gaspard-Jean-André-Joseph Jauffret (1759-1823) - « Règles et exercices pour les Congrégations de la Très-Sainte Vierge »  : Fête de la Purification de la Très Sainte Vierge Marie, pages 147-150, chez Collignon, 1816


Voir « Toutes les Prières pour la Fête de la Purification », plus d’une centaine !


Voir également les autres Prières des Fêtes Mariales :
- La Prière pour la Fête de l’Assomption de la Sainte Vierge « Ô Marie, notre Très-Miséricordieuse Mère, regardez du haut du ciel nos combats »
- La Prière pour la Fête de la Nativité de Marie « Ô Marie naissante, nous Vous bénissons et Vous honorons »
- La Prière pour la Fête de la Présentation de Marie « Attirez-moi après Vous, ô Reine et Modèle des vierges, à imiter Votre ferveur et Votre fidélité à Dieu »
- La Prière pour la Fête de la Purification de la Sainte Vierge après la Communion « C'est Vous, ô saint Enfant, qui inspirez à votre Mère d'offrir deux tourterelles »
- La Prière à la Sainte Vierge pour la Fête de la Purification « Très-Sainte Vierge, Mère de Dieu, qui partagez avec votre divin Fils l'humilité de la cérémonie de ce Jour »
- Les Prières pour la Fête de l'Immaculée Conception « Ô Vierge Immaculée, je bénirai à jamais Celui qui Vous a préservé du péché originel », « Très Sainte et Immaculée Mère de Dieu », « Je Vous salue, Marie, qui êtes conçue et née sans tâche et sans péché »
- Les Prières pour la Fête de l’Annonciation de la Très Sainte Vierge Marie « J’adore, mon Dieu, que Vous Vous soyez incarné pour nous », « Sainte Vierge, je Vous honore dans la qualité de Mère de mon Dieu et de Vierge »