Selon le Plan divin, le Messie devait naître d'une Vierge. Mais, le Verbe fait chair et sa jeune mère, avaient besoin d'un protecteur qui tiendrait la place d'un père terrestre, d'un gardien fidèle et dévoué qui les entourerait de son affection, et dont le travail les ferait vivre. Joseph devait donner au Seigneur son état civil, son insertion dans la société.

Joseph était de la descendance de David. Mais, tout en ayant cette ascendance royale, il vivait dans des conditions très modestes. Il exerçait le métier de charpentier (cf. Mt. 13,55 : « Celui-là n'est-il pas le fils du charpentier ? »). Joseph était un homme simple, pauvre, silencieux, humble et doux, patient et fort, plein de bonté, de piété, de fidélité à la Volonté de Dieu. L'Évangile nous dit qu'il était « juste » (Mt. 1,19 : « Joseph, son mari, qui était un homme juste »).

Se soumettant à la Volonté divine. Marie devint l'épouse virginale de Joseph. Et Joseph accepta pleinement la mission que Dieu lui confiait. L'Ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse. L'enfant qui est engendré en elle vient de l'Esprit-Saint » (Mt. 1,20).

Le mariage de Marie et de Joseph fut l'union très pure de deux virginités, destinées à se protéger l'une l'autre, et dont la fidélité avait justement pour but de garder entre eux cette chasteté qui les unissait. Marie et Joseph furent deux lys de pureté, deux âmes virginales, merveilleusement pures, éprises de Dieu, qui vécurent ensemble, suivant la Volonté de Dieu, pour s'élancer avec une ardeur redoublée vers le Seigneur.
Dieu a confié à Joseph, non seulement ce qu'il a de plus précieux dans tout l'univers, mais ce qui dépasse le prix de tous les univers possibles : Jésus, son Fils, et Marie, sa Mère. Comme le patriarche Joseph avait eu autrefois entre les mains, tous les grains de l'Egypte, ainsi à l'aube des temps nouveaux. Dieu a confié à Joseph la garde des mystères du Salut.

Joseph fut élevé à une sainteté éminente. Lorsque Dieu prédestine à quelque vocation, il ne manque jamais d'accorder à l'élu de son choix, toutes les grâces qui lui seront nécessaires pour accomplir la mission à laquelle il est destiné. Et plus la tâche est difficile, plus la mesure des dons divins est abondante. C’est là ce qui nous explique la hauteur de perfection à laquelle Joseph a été élevé. Joseph réalise à la lettre la parole que Jésus devait prononcer un jour : « Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait » (Mt. 5,48).

Joseph est l'homme de la Volonté de Dieu. La foi et l'obéissance sont des vertus qui brillent dans l'âme de Joseph, comme dans celle de Marie, d'un très vif éclat. Sa foi et son obéissance, quand l'ange lui dit de ne pas craindre de prendre chez lui Marie, son épouse (cf. Mt.1,20-24). Quand l'ange le réveille en pleine nuit, et lui intime l'ordre de fuir sans retard en Egypte (cf. Mt. 2,13-15 : « Après leur départ, voici que l'Ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit : " Lève-toi, prends avec toi l'enfant et sa mère, et fuis en Égypte ; et restes-y jusqu'à ce que je te dise. Car Hérode va rechercher l'enfant pour le faire périr. Il se leva, prit avec lui l'enfant et sa mère, de nuit, et se retira en Égypte ; et il resta là jusqu'à la mort d'Hérode, pour que s'accomplît cet oracle prophétique du Seigneur : d'Égypte j'ai appelé mon fils. »). Quand plus tard, l'ange de nouveau lui ordonne de revenir en Palestine (Mt. 2,19-21 : « Quand Hérode eut cessé de vivre, voici que l'Ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph, en Égypte, et lui dit : " Lève-toi, prends avec toi l'enfant et sa mère, et mets-toi en route pour la terre d'Israël ; car ils sont morts, ceux qui en voulaient à la vie de l'enfant. " Il se leva, prit avec lui l'enfant et sa mère, et rentra dans la terre d'Israël. »). Saint Joseph se laisse conduire comme un enfant par Dieu, sans murmure. Joseph est l'homme juste et généreux, prêt à tous les sacrifices, abandonnant sur l'heure les conseils de la prudence humaine, pour obéir promptement aux ordres de Dieu. Pour Joseph, le service de Dieu prime et domine tout. Il assujettit toute sa vie au bon plaisir divin.

Joseph est l'homme du devoir d'état. Il a accompli fidèlement, avec beaucoup d'amour, son humble devoir de chaque jour. Ses actions ordinaires étaient valorisées par un grand amour de Dieu et du prochain. Il est vrai que, dans le contact quotidien avec le Cœur de Jésus et le Cœur de Marie, son amour ne pouvait manquer de s'élever à la plus haute perfection.

Joseph est pour nous un protecteur de choix. Modèle de la vie intérieure, saint Joseph, au dire de Sainte Thérèse d'Avila, favorise singulièrement le progrès spirituel des âmes qui se recommandent à lui (Lire : Prières de Sainte Thérèse d’Avila à Saint Joseph). Aux hommes qui envisagent avec appréhension l'heure de la mort, saint Joseph se présente comme le patron des mourants, lui qui a eu le bonheur de mourir auprès de Jésus et de Marie.

Le Saint Pape Pie IX a placé l'Église universelle sous le patronage de Saint Joseph (Lire la Prière à Saint Joseph de Pie IX). « Joseph a été le gardien, l'économe, l'éducateur, le Chef de la Famille dans laquelle le Fils de Dieu a voulu vivre sur terre. Il a été, en un mot, le protecteur de Jésus. Et l'Église dans sa sagesse a conclu : s'il a été le protecteur du corps, de la vie physique et historique du Christ, au ciel Joseph sera certainement le protecteur du Corps mystique du Christ, c'est-à-dire de l'Église » (Paul VI).

Aimons saint Joseph ! Invoquons-le avec ferveur, et imitons-le, en vivant comme lui, avec Marie, pour Jésus. Sanctifions notre vie par l'humilité, la simplicité, la foi, l'obéissance, la piété, l'amour de Dieu et du prochain, la bonté, la douceur et la fidélité à notre devoir d'état.

Prions saint Joseph de couronner nos efforts, et de nous obtenir la grâce de mourir un jour comme lui, auprès de Jésus et de Marie. Amen !


Prions : Dieu qui mène toute chose avec sagesse par des chemins qui ne sont pas les nôtres, tu as demandé à Joseph, le charpentier de Nazareth, de prendre pour épouse la mère de ton Fils. Fais qu'en nous tenant ici-bas sous sa protection nous l'ayons pour intercesseur dans le ciel. Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur. Amen.


Voir toutes les Prières à Saint Joseph