Sainte « Messe du 2ème Dimanche du Carême » (Dominica Secunda in Quadragesima) :

1ère classe - Ornements violets - Station à Sainte-Marie in Domnica

Jésus fut transfiguré devant eux, et Moïse et Elie apparurent, conversant avec Lui

« Après les Tentations au désert, l'Église nous offre ce Dimanche l'épisode de la Transfiguration de Notre-Seigneur. Cette Vision du Christ transfiguré avait pour but de prévenir dans le cœur des Apôtres le scandale de la Croix. Au début de ce Temps de pénitence, Il nous donne Lumière et Force, afin que nous ne succombions pas aux tentations de tristesse et de découragement sur le chemin de nos épreuves quotidiennes, et que nous gardions en nous le souvenir et la Grâce de cette divine Lumière.


INTROÏT : (Psaume 24, 6.3.22)
L’Église, dans l’Introït, nous excite à la confiance en la Miséricorde de Dieu, qui nous délivrera de nos ennemis, si nous L’invoquons du fond de notre cœur. Nous avons deux Bienfaits à obtenir de Lui, dans le Carême : le Pardon de nos fautes, et sa Protection pour n’y pas retomber :

REMINISCERE miseratiónum tuarum, Dómine, et misericórdiæ tuæ, quæ a sǽculo sunt : ne umquam dominéntur nobis inimíci nostri : líbera nos, Deus Israël, ex ómnibus angústiis nostris.
SOUVENEZ-VOUS de vos Bontés, Seigneur, et de votre Miséricorde qui datent des siècles passés. Que nos ennemis ne triomphent jamais de nous. Dieu d’Israël, délivrez-nous de toutes nos tribulations.

Ps. 24, 1-2 : Ad te, Dómine, levávi ánimam meam : Deus meus, in te confído, non erubéscam.
Ps. 24, 1-2 : Vers Vous, Seigneur, j’ai élevé mon âme ; mon Dieu, je mets ma confiance en Vous, que je n’aie pas à rougir.

V/. Gloria Patri, et Filio, et Spiritui Sancto, sicut erat in principio, et nunc et semper, et in saecula saeculorum. Amen (Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, comme Il était au Commencement, maintenant et toujours, dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il)

Puis on répète l'antienne « REMINISCERE » . Cette façon de répéter l'Introït s'observe pendant toute l'année.

Pour écouter l’enregistrement audio de l’Introït « REMINISCERE miseratiónum tuarum, Dómine »


COLLECTE :
Dans la Collecte, nous implorons pour nos besoins intérieurs et extérieurs : Dieu nous accordera les uns et les autres, si notre prière est humble et sincère ; Il veillera sur nos nécessités corporelles, et défendra nos âmes contre les suggestions de l’ennemi, qui cherche à souiller jusqu’à nos pensées :
DEUS, qui cónspicis omni nos virtúte destítui : intérius exteriúsque custódi ; ut ab ómnibus adversitátibus muniámur in córpore, et a pravis cogitatiónibus mundémur in mente.
Ô DIEU, qui voyez que nous n’avons de nous-mêmes aucune force, gardez-nous au dedans et au dehors, afin que notre corps soit préservé de toute adversité, et notre âme purifiée de toute pensée mauvaise. Par Notre-Seigneur.


ÉPITRE : (1 Thess. 4, 1-7)
Par deux fois, Saint Paul nous rappelle que Dieu veut notre Sainteté, c'est-à-dire que nous participions pleinement à sa Vie divine manifestée dans son Fils. Tel est le but de l'Incarnation rédemptrice et de toute l’Œuvre sacramentelle de l'Église  :

Léctio Epístolæ beáti Páuli Apóstoli ad Thessalonicénses
Lecture de l’Épître du Saint Paul Apôtre aux Thessaloniciens

FRATRES : Rogámus vos et obsecrámus in Dómino Iesu : ut, quemádmodum accepístis a nobis, quómodo opórteat vos ambuláre et placére Deo, sic et ambulétis, ut abundétis magis. Scitis enim, quæ præcépta déderim vobis per Dóminum Iesum. Hæc est enim volúntas Dei, sanctificátio vestra : ut abstineátis vos a fornicatióne, ut sciat unusquísque vestrum vas suum possidére in sanctifícatióne et honóre ; non in passióne desidérii, sicut et gentes, quæ ignórant Deum : et ne quis supergrediátur neque circumvéniat in negótio fratrem suum : quóniam vindex est Dóminus de his ómnibus, sicut prædíximus vobis et testificáti sumus. Non enim vocávit nos Deus in immundítiam, sed in sanctificatiónem : in Christo Iesu, Dómino nostro.
MES FRERES, nous vous demandons et vous conjurons dans le Seigneur Jésus, qu’ayant appris de nous comment vous devez marcher et plaire à Dieu, vous marchiez ainsi, de manière à progresser de plus en plus. En effet, vous savez quels préceptes je vous ai donnés de la part du Seigneur Jésus ! Car la Volonté de Dieu est que vous soyez Saints ; que vous vous absteniez de la fornication ; que chacun de vous sache posséder le vase de son corps dans la sainteté et l’honnêteté, et non en suivant les convoitises de la passion, comme les païens, qui ne connaissent pas Dieu ; et que personne à cet égard ne trompe son frère, et ne lui fasse tort, parce que le Seigneur tire vengeance de toutes ces choses, comme nous l’avons déjà dit et attesté. Car Dieu ne nous a pas appelés à l’impureté, mais à la Sanctification en Jésus-Christ Notre-Seigneur.


GRADUEL : (Psaume 24, 17-18)
Devant l'Idéal rappelé par l'Apôtre, confessons humblement notre misère :
TRIBULATIONES cordis mei dilatátæ sunt : de necessitátibus meis éripe me, Dómine.
LES TRIBULATIONS de mon cœur se sont multipliées ; tirez-moi de mes angoisses.

V/. Vide humilitátem meam et labórem meum : et dimítte ómnia peccáta mea.
V/. Voyez mon humiliation et ma peine et remettez-moi tous mes péchés.


TRAIT : (Psaume 105, 1-4)
Chantons notre confiance en Celui qui veut et peut nous sanctifier : notre conversion est une « Œuvre de Puissance » bien plus admirable que la Création :
CONFITEMINI Dómino, quóniam bonus : quóniam in sǽculum misericórdia eius.
CELEBREZ le Seigneur, parce qu’Il est Bon et que sa Miséricorde est Éternelle.
V/. Quis loquétur poténtias Dómini : audítas fáciet omnes laudes eius ?
V/. Qui racontera les Œuvres de Puissance du Seigneur ? Qui fera entendre toutes ses Louanges ?
V/. Beáti, qui custódiunt iudícium et fáciunt iustítiam in omni témpore.
V/. Heureux ceux qui gardent l’équité et qui pratiquent la justice en tout temps.
V/. Meménto nostri, Dómine, in beneplácito pópuli tui : vísita nos in salutári tuo.
V/. Souvenez-Vous de nous, Seigneur, dans votre Bienveillance pour votre Peuple ; visitez-nous par votre Salut.


ÉVANGILE : (Matth. 4, 1-11)
Moise et Élie - représentant la loi et les prophètes - avaient jeûné quarante jours : ils apparaissent tous les deux autour de Jésus, comme si l'Evangile recevait le témoignage de tout l'Ancien Testament. Et la Voix même du Père se fait entendre. Cette Gloire lumineuse de Jésus transfiguré devra rester présente à nos âmes quand nous Le verrons dans les humiliations de sa Passion :

+ Sequéntia sancti Evangélii secundum Matthǽum
+ Suite du Saint Évangile selon Saint Matthieu

IN illo témpore : Assúmpsit Iesus Petrum, et Iacóbum, et Ioánnem fratrem eius, et duxit illos in montem excélsum seórsum : et transfigurátus est ante eos. Et resplénduit fácies eius sicut sol : vestiménta autem eius facta sunt alba sicut nix. Et ecce, apparuérunt illis Móyses et Elías cum eo loquéntes. Respóndens autem Petrus, dixit ad Iesum : Dómine, bonum est nos hic esse : si vis, faciámus hic tria tabernácula, tibi unum, Móysi unum et Elíæ unum. Adhuc eo loquénte, ecce, nubes lúcida obumbrávit eos. Et ecce vox de nube, dicens : Hic est Fílius meus diléctus, in quo mihi bene complácui : ipsum audíte. Et audiéntes discípuli, cecidérunt in fáciem suam, et timuérunt valde. Et accéssit Iesus, et tétigit eos, dixítque eis : Súrgite, et nolíte timére. Levántes autem óculos suos, néminem vidérunt nisi solum Iesum. Et descendéntibus illis de monte, præcépit eis Iesus, dicens : Némini dixéritis visiónem, donec Fílius hóminis a mórtuis resúrgat.
EN ce Temps-là, Jésus prit avec Lui Pierre, Jacques, et Jean son frère, et les conduisit à l’écart sur une haute montagne. Et Il fut transfiguré devant eux : son Visage resplendit comme le soleil, et ses Vêtements devinrent blancs comme la neige. Et voici que Moïse et Élie leur apparurent, s’entretenant avec Lui. Alors Pierre prenant la parole, dit à Jésus : Seigneur, il nous est bon d’être ici ; si Vous le voulez, faisons-y trois tentes, une pour Vous, une pour Moïse, et une pour Élie. Comme il parlait encore, voici qu’une nuée lumineuse les couvrit ; et voici qu’une Voix sortit de la nuée, disant : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toutes mes Complaisances ; écoutez-Le. Les disciples, L’entendant, tombèrent le visage contre terre, et furent saisis d’une grande crainte. Mais Jésus, s’approchant, les toucha, et leur dit : Levez-vous, et ne craignez point. Alors, levant les yeux, ils ne virent plus que Jésus seul. Lorsqu’ils descendaient de la montagne, Jésus leur donna cet Ordre : Ne parlez à personne de ce que vous avez vu, jusqu’à ce que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts.


OFFERTOIRE : (Psaume 118, 47-48)
En réponse à l'Ordre du Père, nous disons à Jésus notre amour pour ses Commandements :
MEDITABOR in mandátis tuis, quæ diléxi valde : et levábo manus meas ad mandáta tua, quæ diléxi.
JE MEDITERAI sur vos Commandements, car je Les aime, et je lèverai mes mains vers vos Commandements que j’aime.


SECRÈTE :
Puisons dans l’assistance au Saint Sacrifice cette dévotion dont Il est la Source, comme l’Église le demande pour nous dans la Secrète. Cette Hostie qui va s’offrir bientôt est le gage et la rançon de notre Salut ; par Elle nos cœurs fidèlement préparés obtiendront ce qui leur manquerait encore pour être réconciliés au Seigneur :
SACRIFICIIS præséntibus, Dómine, quǽsumus, inténde placátus : ut et devotióni nostræ profíciant et salúti. Per Dóminum.
NOUS Vous en supplions, Seigneur, jetez un Regard favorable sur ce présent Sacrifice, afin qu’Il augmente notre piété et contribue à notre Salut. Par Notre-Seigneur.


PRÉFACE DU CARÊME :
La Préface du Carême (Præfatio de Quadragesima) suivante est dite jusqu’au samedi avant le Dimanche de la Passion inclus, selon les rubriques :
VERE dignum et iustum est, æquum et salutáre, nos tibi semper et ubíque grátias ágere : Dómine, sancte Pater, omnípotens ætérne Deus :
Il est vraiment juste et nécessaire, c’est notre devoir et c’est notre salut, de Vous rendre grâces toujours et partout, Seigneur, Père saint, Dieu éternel et tout-puissant :

Qui corporáli jejúnio vitia cómprimis, mentem élevas, virtútem largíris et prǽmia : per Christum Dóminum nostrum.
Vous qui, par le jeûne corporel, réprimez les vices, élevez l’âme, accordez la force et la récompense : par le Christ notre Seigneur.

Per quem maiestátem tuam laudant Angeli, adórant Dominatiónes, tremunt Potestátes. Cæli cælorúmque Virtútes ac beáta Séraphim sócia exsultatióne concélebrant. Cum quibus et nostras voces ut admítti iúbeas, deprecámur, súpplici confessióne dicentes.
Par Lui les Anges louent votre Majesté, les Dominations Vous adorent, les Puissances se prosternent en tremblant. Les Cieux, les Vertus des cieux et les bienheureux Séraphins La célèbrent, unis dans une même allégresse. A leurs chants, nous Vous prions, laissez se joindre aussi nos voix pour proclamer dans une humble louange.


COMMUNION : (Ps 5, 2-4)
Notre prière part du désir de rester fidèle à Jésus, jusqu'au Calvaire :
INTELLEGE clamórem meum : inténde voci oratiónis meæ, Rex meus et Deus meus : quóniam ad te orábo, Dómine.
COMPRENEZ mon cri. Soyez attentif à la voix de ma prière, mon Roi et mon Dieu, car c’est Vous que je prierai, Seigneur.


POSTCOMMUNION :
Demandons la Grâce de faire passer en nos actes la Lumière de la Transfiguration :
SUPPLICES te rogámus, omnípotens Deus : ut quos tuis réficis sacraméntis, tibi etiam plácitis móribus dignánter deservíre concédas. Per Dóminum.
NOUS Vous adressons d’ardentes supplications, Dieu Tout-Puissant, afin qu’à ceux que Vous nourrissez de vos Sacrements, Vous accordiez aussi de Vous servir dignement en ayant une conduite qui Vous soit agréable. Par Notre-Seigneur.


ORAISON SUR LE PEUPLE :
À toutes les Messes de Carême, en semaine, on ajoute après les postcommunions l'Oraison sur le Peuple. A l'invitation du Célébrant (ou, à la Messe Solennelle, du diacre, qui se tourne alors vers le peuple), les fidèles inclinent la tête :
Orémus. Humiliáte cápita vestra Deo.
Prions. Humiliez vos têtes devant Dieu
INCLINANTES se, Dómine, maiestáti tuæ, propitiátus inténde : ut, qui divíno múnere sunt refécti, cæléstibus semper nutriántur auxíliis. Per Dóminum.
Jetez un regard favorable, ô Seigneur, sur ceux qui s’inclinent devant votre Majesté, afin que ceux qui ont été nourris de Vos dons divins soient toujours soutenus par les Secours célestes.


Voir l’ensemble du déroulement de « l’Ordinaire de la Messe de Saint Pie V » en latin et en français avec des explications selon l’Ordo Missae de 1962 afin de mieux assister au Saint Sacrifice de la Messe