annonciation.jpg

« Sainte Messe de l’Annonciation à Marie » du 25 mars 2021 :


L'Annonciation nous est décrite dans l'Évangile de Saint Luc (1, 26-38) : Marie apprend par l'ange Gabriel qu'Elle sera la Mère du Sauveur, la Mère de Dieu qui se fait homme. C'est avec le OUI de Marie, qui accepte de faire la Volonté de Dieu, que commence le Mystère de l'Incarnation.

Annonciation.jpg

Voir toutes les « Prières pour l’Annonciation » classées par auteur

Neuf mois avant la Nativité, nous célébrons l’Annonce du Seigneur à Marie et son Incarnation. Si intimement liée que soit la Vierge à l'événement qui devait faire d'elle la Mère de Dieu, c'est le Verbe fait chair qui est au centre de la Célébration. L'Incarnation en vue de la Rédemption résume le Dessein d’Amour de Dieu pour les hommes. Le moment où le Fils de Dieu s'est fait homme « dans le sein de la Vierge Marie » (Prière d'ouverture) s'impose aujourd'hui d'une manière privilégiée à notre contemplation, qui se concentre tour à tour sur le Christ et sur sa Mère : le Christ qui, en entrant dans le monde, fait acte d'obéissance à son Père (Antienne d'ouverture), Marie qui « L'accueille par la foi et Le porte avec tendresse dans sa chair » (Préface de l'Annonciation du Seigneur). Mais l’Incarnation du Verbe de Dieu « venait accomplir les Promesses faites à Israël, combler, et même dépasser, l'espérance des nations » (Préface de l'Annonciation du Seigneur). Elle contenait en germe toute la divinisation de l'homme (prière d'ouverture) avec l'Église qui « n'oublie pas qu’Elle a commencé ce Jour-là » (Prière sur les Offrandes). Incarnation et Rédemption ne se séparent pas. Aussi, en cette Fête Solennelle de L'Annonciation, qui précède de peu les Solennités Pascales, demandons-nous à Dieu d'être sauvés « par la puissance de la Résurrection du Christ » pour parvenir « à la Joie éternelle » (Prière après la Sainte Communion).


Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


Antienne d'ouverture de la Sainte « Messe de l’Annonciation » du 25 mars 2021 :

« Le Christ, en entrant dans le monde, dit : « Me voici, mon Dieu ; je viens pour faire Ta Volonté »


Prière d’Ouverture de la Sainte « Messe de l’Annonciation » du 25 mars 2021 :

« Seigneur, Tu as voulu que ton Verbe prît chair dans le sein de la Vierge Marie ; puisque nous reconnaissons en Lui notre Rédempteur, à la fois homme et Dieu, accorde-nous d'être participants de sa Nature divine. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles ». Ainsi soit-il.


Lectures de la Sainte « Messe de l’Annonce du Seigneur à Marie et son Incarnation » du 25 mars 2021 :


Première Lecture du Livre du prophète Isaïe (Is 7, 10-14 ; 8, 10) de la Sainte « Messe de l’Annonciation » du 25 mars 2021 :

« Voici que la Vierge concevra »

« En ces jours-là, le Seigneur parla ainsi au roi Acaz : « Demande pour toi un Signe de la part du Seigneur ton Dieu, au fond du séjour des morts ou sur les sommets, là-haut. » Acaz répondit : « Non, je n’en demanderai pas, je ne mettrai pas le Seigneur à l’épreuve. » Isaïe dit alors : « Écoutez, maison de David ! Il ne vous suffit donc pas de fatiguer les hommes : il faut encore que vous fatiguiez mon Dieu ! C’est pourquoi le Seigneur Lui-même vous donnera un Signe : voici que la Vierge est enceinte, elle enfantera un Fils, qu’elle appellera Emmanuel, car Dieu est avec nous ».

Le sens de cette Première Lecture du Livre du prophète Isaïe (Is 7, 10-14 ; 8, 10) Le texte que nous allons entendre rapporte une entrevue mémorable entre Acaz, le jeune roi de Jérusalem, et le prophète Isaïe. Celui-ci sait que le roi vient de commettre la pire atrocité, interdite en Israël : pris de panique à la perspective de la guerre menée contre lui, il a sacrifié son petit garçon à une idole. C'était une grave désobéissance aux lois de Dieu, mais c'était aussi éteindre la dynastie de David dans laquelle on attendait le Messie. Le prophète invite le roi à se tourner vers Dieu et non vers les idoles et lui annonce déjà que Dieu va renouveler l'avenir de la dynastie en lui donnant un autre héritier.



Psaume 39 (Ps 39, 7-8a, 8b-9, 10,11) de la Sainte « Messe de l’Annonciation » du 25 mars 2021 :

R/ Me voici, Seigneur, je viens faire Ta volonté (cf. Ps 39, 8a.9a)

Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice,
Tu as ouvert mes oreilles ;
Tu ne demandais ni holocauste ni victime,
Alors j'ai dit : « Voici, je viens.

Dans le livre, est écrit pour moi
Ce que Tu veux que je fasse.
Mon Dieu, voilà ce que j'aime :
Ta loi me tient aux entrailles. »

J'annonce la justice
Dans la grande assemblée ;
Vois, je ne retiens pas mes lèvres,
Seigneur, Tu le sais.

Je n'ai pas enfoui ta Justice au fond de mon cœur,
Je n'ai pas caché ta Fidélité, ton Salut ;
J'ai dit ton Amour et ta Vérité
A la grande assemblée.


Deuxième Lecture de la Lettre de Saint Paul Apôtre aux Hébreux (He 10, 4-10) de la Sainte « Messe de l’Annonciation » du 25 mars 2021 :

« Me voici, je suis venu, mon Dieu, pour faire Ta volonté, ainsi qu’il est écrit de moi dans le Livre »

« Frères, il est impossible que du sang de taureaux et de boucs enlève les péchés. Aussi, en entrant dans le monde, le Christ dit : Tu n’as voulu ni sacrifice ni offrande, mais Tu m’as formé un corps. Tu n’as pas agréé les holocaustes ni les sacrifices pour le péché ; alors, j’ai dit : Me voici, je suis venu, mon Dieu, pour faire Ta volonté, ainsi qu’il est écrit de moi dans le Livre. Le Christ commence donc par dire : Tu n’as pas voulu ni agréé les sacrifices et les offrandes, les holocaustes et les sacrifices pour le péché, ceux que la Loi prescrit d’offrir. Puis Il déclare : Me voici, je suis venu pour faire Ta volonté. Ainsi, Il supprime le premier état de choses pour établir le second. Et c’est grâce à cette Volonté que nous sommes sanctifiés, par l’Offrande que Jésus Christ a faite de son Corps, une fois pour toutes ».


Gloire et Louange à Toi Seigneur Jésus !

« Le Verbe s’est fait chair, Il a habité parmi nous et nous avons vu sa Gloire » (Jn 1, 14ab)

Gloire et Louange à Toi Seigneur Jésus !


Saint Évangile de Notre Seigneur Jésus Christ selon Saint Luc (Lc 1, 26-38) pour la Sainte « Messe de l’Annonciation » du 25 mars 2021 :


« Voici que Tu vas concevoir et enfanter un Fils »

« En ce temps-là, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je Vous salue, comblée de Grâce, le Seigneur est avec Vous ». À cette Parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette Salutation. L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé Grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un Fils ; tu Lui donneras le Nom de Jésus. Il sera grand, Il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu Lui donnera le trône de David son père ; Il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son Règne n’aura pas de fin ». Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je ne connais pas d’homme ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la Puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi Celui qui va naître sera Saint, Il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu ». Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta Parole ». Alors l’ange la quitta ».


Prière sur les Offrandes de la Sainte « Messe de l’Annonciation » du 25 mars 2021 :

« Daigne, accepter, Dieu tout-puissant, les dons offerts par ton Église : Elle n'oublie pas qu’Elle a commencé le Jour où ton Verbe s'est fait chair ; accorde-nous, en cette Fête de l'Annonciation, de célébrer avec joie les Mystères du Christ. Lui qui vit et règne avec Toi dans l’unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen ! »


Préface de la Sainte « Messe de l’Annonciation » du 25 mars 2021 :

Vraiment, il est juste et bon de Te rendre gloire, de T'offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à Toi, Père très Saint, Dieu éternel et tout puissant, par le Christ, notre Seigneur. C'est Lui qui pour sauver les hommes devait naître parmi les hommes ; c'est Lui que l'ange annonce à la Vierge Immaculée et qu'à l'ombre de l'Esprit Saint elle accueille par la foi, Lui qu'elle porte avec tendresse dans sa chair. Il venait accomplir les promesses faites à Israël, combler, et même dépasser, l'espérance des nations. C'est par Lui que les anges assemblés devant Toi adorent ta Gloire; à leur hymne de louange laisse-nous joindre nos voix pour chanter et proclamer : …

« Sanctus, Sanctus, Sanctus Dominus Deus Sabaoth. Pleni sunt caeli et terra gloria tua. Hosanna, in excélsis. Benedictus qui venit in nomine Domini. Hosanna, in excélsis ! »

Communion-Salutaris-Hostia.jpg

Antienne de la Sainte Communion de la Sainte « Messe de l’Annonciation » du 25 mars 2021 :

« Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un Fils, et on Lui donnera pour nom Emmanuel, ce qui veut dire : « Dieu avec nous ! »


Voir l’Acte de Communion Spirituelle afin de permettre aux Fidèles Catholiques de Communier spirituellement face au Coronavirus dans un Jeûne Eucharistique en ce temps dit de « déconfinement face au Coronavirus » où les autorités civiles de Macron nous interdisent toujours de recevoir la Sainte Communion sur les lèvres : « Seigneur Jésus, puisque je suis empêché de Te recevoir sacramentellement » composé par Monseigneur Raymond Centène. Voir également la Prière du Cardinal Rafael Merry del Val pour une Communion Spirituelle « Ô mon Jésus, dans l’attente du bonheur de la Communion sacramentelle, je veux Te posséder en esprit » prononcée par le Pape François lors de sa Messe matinale à Sainte-Marthe le lundi 23 mars 2020.


Prière après la Sainte Communion de la Sainte « Messe de l’Annonciation » du 25 mars 2021 :

« Par cette Communion, Seigneur, fortifie en nos cœurs la vraie foi, afin qu'ayant proclamé le Fils de la Vierge vrai Dieu et vrai homme, nous parvenions au Salut et à la Joie éternelle par la puissance de sa Résurrection. Lui qui vit et règne avec Toi dans l’unité du Saint-Esprit » Ainsi soit-il.


Et que Dieu Tout-Puissant vous bénisse...

Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


V/ Ita Missa est.
R/ Deo gratias.

V/ Allez, dans la Paix du Christ.
R/ Nous rendons Grâce à Dieu.



Vidéo de la « Sainte Messe de l’Annonciation » du 25 mars 2021 célébrée et prêchée par Mgr Olivier Ribadeau Dumas, Recteur du Sanctuaire de Lourdes :



Voir également toutes les « Prières pour l’Annonciation de Notre Seigneur Jésus-Christ à la Très Sainte Vierge Marie » classées par auteur