Convertissez-vous-et-croyez-a-l-Evangile-Mc-1-15.jpg
« Les temps sont accomplis : le Règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile »
(Mc 1, 15)


« Sainte Messe du 3ème Dimanche du Temps Ordinaire » du 24 janvier 2021 (année « B ») :


L’esprit du 3ème Dimanche du Temps Ordinaire (année B) : Immédiatement tout de suite ? « Lorsque je relis la page d'Évangile proposée en ce Dimanche, j'éprouve toujours un sentiment d'étonnement. Au fil des versets, mon regard est obligé de s'ajuster, car rien ne se déroule selon mes prévisions. Alors que Jésus inaugure son Ministère en Galilée, un discours consistant aurait été de mise. Pourtant, sa première prise de Parole tient en deux phrases à peine : « Les temps sont accomplis : le Règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l'Évangile ». La suite du texte surprend encore par le climat de précipitation qui demeure. Sans préavis, Jésus se pointe sur le lieu de travail de Simon et André. Il pousse même l'audace jusqu'à les inviter à tout laisser en plan pour venir avec Lui. La réponse des deux pêcheurs déconcerte tout autant. Sans discuter, et malgré des occupations justifiées, ils laissent « aussitôt » leurs filets pour suivre Jésus. L'histoire se poursuit dans la même veine. Voyant Jacques et Jean dans leur barque, Jésus les appelle « aussitôt » à se joindre à Lui, sans avoir préalablement consulté leur curriculum vitae ! Et la réponse ne souffre pas de délai : sur-le-champ, ils partent à Sa suite. Au-delà de l'aspect déroutant de ces lignes, l'évangéliste Marc poursuit un but particulier. En relatant les débuts du Ministère de Jésus, il ne cherche pas d'abord à nous raconter des faits selon une logique historique rigoureuse, mais plutôt selon une visée théologique. Par de brèves touches successives, il s'efforce de faire entrer son lecteur dans l'intelligence du Royaume. Il essaie de l'aider à percevoir les signes de l'Avènement du Règne de Dieu. Lu à ce niveau, le texte prend une tout autre saveur. Il nous situe dans un temps autre que celui de la simple chronologie : le Temps de la Grâce et du Salut, qui trouve son accomplissement en Jésus. En effet, l'Évangile de ce jour nous permet d'apprécier la correspondance qui se réalise entre la Parole de Jésus et la réponse du disciple. Il s'attarde à déployer sous nos yeux ce « moment favorable » où, dès les premiers Mots, la Parole de Jésus se révèle performative. Car la Venue du Verbe dans la chair provoque un tournant : Elle suscite un dynamisme relationnel où la confiance s'installe et prend le relais de la peur et du doute, où l'être ensemble devient porteur d'une fécondité missionnaire. C’est ce que l'évangéliste nous apprend de manière imagée : Jésus appelle à passer de la mer houleuse de ce monde pour cheminer avec Lui sur la terre ferme du Royaume. Il rend possible la vie en communion avec Dieu et le prochain. Dès lors, la conversion demandée par Jésus ne concerne-t-elle pas d'abord l'acte de foi en cette Bonne Nouvelle ? Depuis quelques semaines, nous sommes entrés dans une nouvelle année calendaire. Puissions-nous accueillir ce temps qui nous est donné en prenant davantage conscience que le moment présent est toujours le « moment favorable » (2Co 6, 2) où la Grâce s'offre à nous, où le Salut se déploie dans notre existence. Car le Royaume de Dieu continue de s'approcher de nous, là où nous sommes. Un jour, un Prêtre âgé ayant la réputation d'être lent dit à une amie qui l'attendait : « Je viens immédiatement ». Avec un sourire amusé, celle-ci lui demanda : « immédiatement tout de suite ou immédiatement un peu plus tard ? » Vous devinez la réponse ? Dans l'aujourd'hui de Dieu, c'est toujours immédiatement tout de suite ! » (Sœur Nathalie Roberge o.p.)


Parole de Dieu pour ce 3ème Dimanche du Temps Ordinaire : Laissez-vous rencontrer … « Ce qui fait la richesse d'une vie, ce sont les rencontres réussies. Au tout début de son Ministère, Jésus propose une pédagogie de la rencontre en trois étapes. « Jésus partit pour la Galilée » : Jésus rappelle qu'il n'y aura pas de rencontre sans se déplacer, sans quitter ses sécurités et sans aller au-delà de l'entre-soi. Ensuite, Jésus va au-devant de ceux qu'Il veut appeler. Il les rencontre chacun à partir de ce qu'ils sont, des pêcheurs du bord du lac. Il va sur leur terrain. Il ne s'agit pas de les attirer à Lui mais de s'intéresser à leur vie. Il les appelle par leur nom. Une rencontre authentique ne fait pas pression, il n'y a pas d'intrusion, mais un pas qui invite l'autre à faire librement le sien. Alors Jésus peut appeler Simon, André, Jacques et Jean et combien d'autres ensuite, jusqu'à nous aujourd'hui. Avec Jésus, la Rencontre s'ouvre souvent sur un Appel. La réponse se déploie dans les engagements. Jonas l'avait compris. Il se lève et part pour sa mission à Ninive. Dans sa Lettre aux Corinthiens, Paul rappelle que le temps est limité. Le temps sur terre est compté, mais il nous est donné comme un cadeau à transformer en amour, en pardon, en bienveillance ! « Ma vie n'est qu'un instant, une heure passagère / Ma vie n'est qu'un seul jour qui m’échappe et qui fuit / Tu le sais, ô mon Dieu ! Pour T'aimer sur la terre / Je n'ai rien qu'aujourd'hui ! » (Sainte Thérèse de Lisieux). À Ninive, toute une ville prend conscience de ses égarements et se convertit. L'histoire d'une vie est un chemin de conversion. « Convertissez-vous et croyez à l'Évangile » (Père Didier Noblot)


Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


Antienne d'ouverture de la Sainte « Messe du 3ème Dimanche du Temps Ordinaire » du 24 janvier 2021 (année « B ») :

« Chantez au Seigneur un chant nouveau, chantez au Seigneur, terre entière : la splendeur et l'éclat, la puissance et la beauté brillent dans son Temple saint ! »


Prière d’Ouverture de la Sainte « Messe du 3ème Dimanche du Temps Ordinaire » du 24 janvier 2021 (année « B ») :

« Dieu Éternel et Tout-Puissant, dirige notre vie selon ton Amour, afin qu'au Nom de ton Fils bien-aimé, nous portions des fruits en abondance. Par Jésus, le Christ, Notre Seigneur ». Ainsi soit-il.


Lectures de la Sainte « Messe du 3ème Dimanche du Temps Ordinaire » du 24 janvier 2021 (année « B ») :




Première Lecture du Livre de Jonas (Jon 3, 1-5.10) de la Sainte « Messe du 3ème Dimanche du Temps Ordinaire » du 24 janvier 2021 (année « B ») :

« Les gens de Ninive se détournèrent de leur conduite mauvaise »

« La Parole du Seigneur fut adressée de nouveau à Jonas : « Lève-toi, va à Ninive, la grande ville païenne, proclame le Message que je te donne sur elle. » Jonas se leva et partit pour Ninive, selon la Parole du Seigneur. Or, Ninive était une ville extraordinairement grande : il fallait trois jours pour la traverser. Jonas la parcourut une journée à peine en proclamant : « Encore quarante jours, et Ninive sera détruite ! » Aussitôt, les gens de Ninive crurent en Dieu. Ils annoncèrent un jeûne, et tous, du plus grand au plus petit, se vêtirent de toile à sac. En voyant leur réaction, et comment ils se détournaient de leur conduite mauvaise, Dieu renonça au châtiment dont Il les avait menacés ».

Le sens de cette Première Lecture du Livre de Jonas (Jon 3, 1-5.10) « À travers le conte de Jonas et l'histoire des méchants Ninivites, l'auteur délivre une prédication musclée sur deux points. Premièrement ne vous croyez pas seuls au monde face à Dieu. Celui-ci aime toute l'humanité du même Amour. Deuxièmement, ne vous croyez pas meilleurs que les autres : ceux que vous considérez comme des pécheurs sont peut-être plus prêts que vous à se convertir ».



Psaume 24 (Ps 24 (25), 4-5ab, 6-7bc, 8-9) de Sainte « Messe du 3ème Dimanche du Temps Ordinaire » du 24 janvier 2021 (année « B ») :

R/ Seigneur, enseigne-moi Tes Chemins (cf. Ps 24, 4a)

Seigneur, enseigne-moi tes Voies,
Fais-moi connaître ta Route.
Dirige-moi par ta Vérité, enseigne-moi,
Car Tu es le Dieu qui me sauve.

Rappelle-Toi, Seigneur, ta Tendresse,
Ton Amour qui est de toujours.
Dans ton Amour, ne m’oublie pas,
En raison de ta Bonté, Seigneur.

Il est Droit, Il est Bon, le Seigneur,
Lui qui montre aux pécheurs le chemin.
Sa Justice dirige les humbles,
Il enseigne aux humbles son Chemin.


Deuxième Lecture de la Première Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens (1 Co 7, 29-31) de la Sainte « Messe du 3ème Dimanche du Temps Ordinaire » du 24 janvier 2021 (année « B ») :

« Il passe, ce monde tel que nous le voyons »

« Frères, je dois vous le dire : le temps est limité. Dès lors, que ceux qui ont une femme soient comme s’ils n’avaient pas de femme, ceux qui pleurent, comme s’ils ne pleuraient pas, ceux qui ont de la joie, comme s’ils n’en avaient pas, ceux qui font des achats, comme s’ils ne possédaient rien, ceux qui profitent de ce monde, comme s’ils n’en profitaient pas vraiment. Car il passe, ce monde tel que nous le voyons ».


Alléluia ! Alléluia !

« Le Règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile » (cf. Mc 1, 15)

Alléluia !


Saint Évangile de Notre Seigneur Jésus Christ selon Saint Marc (Mc 1, 14-20) pour la Sainte « Messe du 3ème Dimanche du Temps Ordinaire » du 24 janvier 2021 (année « B ») :


« Convertissez-vous et croyez à l’Évangile »

« Après l’arrestation de Jean le Baptiste, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu ; Il disait : « Les temps sont accomplis : le Règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. » Passant le long de la mer de Galilée, Jésus vit Simon et André, le frère de Simon, en train de jeter les filets dans la mer, car c’étaient des pêcheurs. Il leur dit : « Venez à ma suite. Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. » Aussitôt, laissant leurs filets, ils Le suivirent. Jésus avança un peu et Il vit Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque et réparaient les filets. Aussitôt, Jésus les appela. Alors, laissant dans la barque leur père Zébédée avec ses ouvriers, ils partirent à Sa suite ».


Prière Universelle de la Sainte « Messe du 3ème Dimanche du Temps Ordinaire » du 24 janvier 2021 (année « B ») :

Ces intentions sont à adapter en fonction de l'actualité et de l'Assemblée qui célèbre.

R/ Ô Christ ressuscité, exauce-nous

En ce Dimanche de la Parole de Dieu, donne à Tes disciples, ô Dieu d’Amour, d'avoir faim de Te connaître et de Te suivre en restant connectés à Toi par les saintes Écritures. R/

La Parole de Dieu est ce qui peut fédérer les Chrétiens pour l'unité desquels nous prions particulièrement cette semaine. Permets, Seigneur, que se développent dans nos communautés des temps de partage et d'échange autour de ta Parole. R/

A la suite de Saint Paul dont nous fêterons la Conversion demain, nous Te prions, ô Dieu d'Amour, de convertir les cœurs à ton Amour, en particulier les cœurs des gouvernants. R/

Comme Saint Paul, mets dans nos cœurs, Seigneur, le désir d'être zélés pour annoncer ta Parole dans le monde entier. Que la vie de Tes disciples donne envie de Te connaître et Te suivre, nous T'en prions, Seigneur. R/

Dieu qui sauves tous les hommes et ne veux en perdre aucun, écoute nos prières et donne-nous la joie de connaître l'unité de ton Église. Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur.


Prière sur les Offrandes de la Sainte « Messe du 3ème Dimanche du Temps Ordinaire » du 24 janvier 2021 (année « B ») :

« Dans ta Bonté, Seigneur, accepte notre offrande : qu'elle soit sanctifiée et serve ainsi à notre Salut. Par Jésus, le Christ, Notre Seigneur »


Préface de la Sainte « Messe du 3ème Dimanche du Temps Ordinaire » du 24 janvier 2021 (année « B ») :

Vraiment, il est juste et bon de Te rendre gloire, de T'offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à Toi, Père très Saint, Dieu Éternel et Tout-Puissant, par le Christ, Notre Seigneur. Par Lui, Tu nous conduis à la connaissance de ta Vérité, nous appelant à devenir son Corps grâce à la même foi et par un seul Baptême ; par Lui, Tu répands ton Esprit Saint sur tous les peuples du monde, l'Esprit qui met en œuvre ses Dons les plus divers et qui réalise l'unité : Il habite le cœur de Tes fils, Il remplit l'Église tout entière, Il ne cesse de La guider. C'est pourquoi, avec les anges et tous les Saints, nous proclamons ta Gloire en (disant) chantant d'une seule voix : ...

« Sanctus, Sanctus, Sanctus Dominus Deus Sabaoth. Pleni sunt caeli et terra gloria tua. Hosanna, in excélsis. Benedictus qui venit in nomine Domini. Hosanna, in excélsis ! »

Communion-Salutaris-Hostia.jpg

Antienne de la Sainte Communion de la Sainte « Messe du 3ème Dimanche du Temps Ordinaire » du 24 janvier 2021 (année « B ») :

« Ensemble, approchez du Seigneur : resplendissez de sa Lumière et sur votre visage il n'y aura plus d'ombre »


Voir l’Acte de Communion Spirituelle afin de permettre aux Fidèles Catholiques de Communier spirituellement face au Coronavirus dans un Jeûne Eucharistique en ce temps dit de « déconfinement face au Coronavirus » où les autorités civiles de Macron nous interdisent toujours de recevoir la Sainte Communion sur les lèvres : « Seigneur Jésus, puisque je suis empêché de Te recevoir sacramentellement » composé par Monseigneur Raymond Centène. Voir également la Prière du Cardinal Rafael Merry del Val pour une Communion Spirituelle « Ô mon Jésus, dans l’attente du bonheur de la Communion sacramentelle, je veux Te posséder en esprit » prononcée par le Pape François lors de sa Messe matinale à Sainte-Marthe le lundi 23 mars 2020.


Prière après la Sainte Communion de la Sainte « Messe du 3ème Dimanche du Temps Ordinaire » du 24 janvier 2021 (année « B ») :

« Permets, nous T'en prions, Dieu Tout-Puissant, qu'ayant reçu de Toi la Grâce d'une nouvelle Vie, nous puissions nous en émerveiller toujours. Par Jésus, le Christ, Notre Seigneur ».


Et que Dieu Tout-Puissant vous bénisse...

Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


V/ Ita Missa est.
R/ Deo gratias.

V/ Allez, dans la Paix du Christ.
R/ Nous rendons Grâce à Dieu.



Vidéo de la « Sainte Messe du 3ème Dimanche du Temps Ordinaire » du 24 janvier 2021 (année « B ») célébrée et prêchée au Sanctuaire de Lourdes par Monsieur le Chanoine Jean-Marcel Rossini (OFMCap) :




Vidéo de la « Sainte Messe du 3ème Dimanche du Temps Ordinaire » du 24 janvier 2021 (année « B ») célébrée et prêchée par Mgr Patrick Chauvet, Recteur-archiprêtre de la Cathédrale de Notre-Dame de Paris, en l'église Saint-Germain l'Auxerrois :