semence-bon-grain.jpg

« Sainte Messe du Cinquième Dimanche de Carême » du 21 mars 2021 (année « B ») :


Parole de Dieu pour ce Cinquième Dimanche du Carême : Tomber en terre… « Alors que les Paroles de jésus manifestent tout le tragique d'une vie humaine, Elles en dévoilent également l'orientation fondamentale. Devant l'Heure de la Passion, la solitude du Calvaire ou le délaissement des disciples, la résignation n'est pas de mise. « Père, sauve-moi de cette Heure ? » La réponse du Christ est à la fois directe et mystérieuse : « C'est pour cela que je suis parvenu à cette Heure-ci ! » Directe, parce qu'Elle exprime la Décision libre et totale du Fils pour devenir la Cause du Salut Eternel. Mystérieuse, parce qu'Elle accomplit la prophétie de Jérémie selon laquelle la Nouvelle Alliance sera une Alliance du cœur et de la Connaissance de Dieu. Voilà pourquoi la demande des Grecs est décisive. Voir Jésus n'est pas d'abord une affaire d’intelligence ou d'entregent, mais d'apprentissage de la charité. Là aussi sera mon serviteur. Le Carême aura été ce Temps favorable s'il nous a permis d'orienter toute notre vie selon le principe de la « Caritas » divine. Telle est la Gloire qui est à l'altitude de celle de Dieu. Non pas la gloriole des titres ni des pouvoirs, mais celle que le Fils assume sur la Croix. « Quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes ». Le psalmiste peut alors nous en donner le chemin : « Lave-moi tout entier de ma faute, purifie-moi de mon offense ». Apprenons l'obéissance qui est celle de la Charité et de la Miséricorde » (Père Olivier Praud)


L’esprit du 5ème Dimanche du Carême (année B) : Toul à l'heure ! « Parmi les préoccupations qui envahissent notre quotidien, il y a incontestablement celle de l'heure. Au cours de la journée, on se demande à répétition : « Quelle heure est-il ? » Selon la réponse, d'autres questions prennent le relais : « Vais-je être à l'heure à l'école, au travail, pour le dîner ? » Il arrive alors qu'on quitte précipitamment les gens qui nous tiennent compagnie en leur disant : « A tout à l'heure ! » Parfois, on anticipe même les heures à venir, ruminant par avance les joies ou les incertitudes dont on les croit porteuses. Cela se reflète notamment dans la prière qu'on adresse à la Vierge Marie : « priez pour nous, maintenant et à l'heure de notre mort ». Dans la Page d'Évangile proposée en ce 5e Dimanche du Carême, on découvre que Jésus est Lui aussi habité par la préoccupation de l'heure. En quelque sorte, on pourrait dire que Jésus est« tout » à l'heure, puisque son Existence entière est tendue vers l'avènement de « son» Heure. Mais ne tombons pas dans le piège ! Jésus n'est pas simplement en attente de Son moment de gloire, au sens où on le dirait dans le langage courant : il a eu son « heure de gloire» ! L'Heure de Jésus nous oriente résolument vers le Mystère Pascal, ce Chemin inédit emprunté par Dieu pour nous manifester la démesure de son Amour. Elle n'est pas une heure passagère, un moment fugitif et isolé de l'histoire puisque, grâce à la Puissance de l'Amour divin, Elle s'actualise à chaque Eucharistie. Cette Heure est donc une Source ininterrompue de Grâce. Alors que la Fête de Pâques approche à grands pas, la Liturgie de ce Jour nous interpelle à être plus que jamais présents à l'Heure de Jésus. Elle nous convie à vivre dans une union toujours plus intime avec le Crucifié/Ressuscité qui, depuis le premier instant de l'Incarnation, et particulièrement à l'heure du Don ultime de sa Vie, se révèle l'Adorateur du Père. Car c'est bien d'adoration dont il est finalement question dans l'Évangile. Non pas l'adoration pour laquelle on arrache, ici ou là, une heure à notre emploi chargé du temps pour se tenir devant Dieu - ce qui est en soi très salutaire. Mais cette adoration qui, à chaque heure du jour, nous garde en communion avec le Père, dans la conscience que nous sommes tous frères et sœurs. Jésus nous enseigne qu'elle est adoration en esprit et en vérité. LUI, le Premier, a emprunté ce chemin. Faisant Sien le Rêve du Père, Il a offert sa Vie jusqu'au bout pour que la multitude des hommes et des femmes retrouve en Lui la joie d'être recréée dans l'Amour, et participe ainsi à l'avènement d'un Ciel nouveau et d'une terre nouvelle. Puisse cette heureuse nouvelle dynamiser sans cesse notre quotidien! Car « à Sa suite, Jésus nous invite à sanctifier chaque heure du jour, nous laissant entraîner dans une exigeante mais palpitante aventure de communion et de don de soi par amour. Pour ce faire, ne manquons pas le rendez-vous Eucharistique dominical qui nous permet d'avoir part, nous aussi, à l'Heure de Jésus et aux fruits abondants qui en découlent » (Sœur Nathalie Roberge)


Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


Antienne d'ouverture de la Sainte « Messe du 5ème Dimanche du Carême » du 21 mars 2021 (année « B ») :

« Rends-moi justice, ô mon Dieu, soutiens ma cause contre un peuple sans foi ; de l'homme qui ruse et qui trahit, libère-moi, Dieu qui es mon recours »


Prière d’Ouverture de la Sainte « Messe du 5ème Dimanche du Carême » du 21 mars 2021 (année « B ») :

« Que ta Grâce nous obtienne, Seigneur, d'imiter avec joie la Charité du Christ qui a donné sa Vie par Amour pour le monde. Lui qui vit et règne avec Toi dans l’unité du Saint-Esprit » Ainsi soit-il.


Lectures de la Sainte « Messe du 5ème Dimanche du Carême » du 21 mars 2021 (année « B ») :




Première Lecture du Livre du Prophète Jérémie (Jr 31, 31-34) de la Sainte « Messe du 5ème Dimanche du Carême » du 21 mars 2021 (année « B ») :

« Je conclurai une Alliance Nouvelle et je ne me rappellerai plus leurs péchés »

« Voici venir des jours – oracle du Seigneur –, où je conclurai avec la maison d’Israël et avec la maison de Juda une Alliance Nouvelle. Ce ne sera pas comme l’alliance que j’ai conclue avec leurs pères, le jour où je les ai pris par la main pour les faire sortir du pays d’Égypte : mon alliance, c’est eux qui l’ont rompue, alors que moi, j’étais leur Maître – oracle du Seigneur. Mais voici quelle sera l’Alliance que je conclurai avec la maison d’Israël quand ces jours-là seront passés – oracle du Seigneur. Je mettrai ma Loi au plus profond d’eux-mêmes ; je l’inscrirai sur leur cœur. Je serai leur Dieu, et ils seront mon Peuple. Ils n’auront plus à instruire chacun son compagnon, ni chacun son frère en disant : « Apprends à connaître le Seigneur ! » Car tous me connaîtront, des plus petits jusqu’aux plus grands – oracle du Seigneur. Je pardonnerai leurs fautes, je ne me rappellerai plus leurs péchés ».

Le sens de cette Première Lecture du Livre du Prophète Jérémie (Jr 31, 31-34) La caractéristique des prophètes est de toujours garder l'espérance, quoi qu'il arrive. C'est en plein Exil à Babylone, par exemple, que Jérémie ose annoncer que Dieu va conclure avec son Peuple une Nouvelle Alliance. Car, non seulement Il ne s'est pas lassé de son Peuple, malgré ses infidélités répétées, mais Il promet une « Alliance Nouvelle » c'est-à-dire « renouvelée ». Et parce que tous connaîtront Dieu tel qu'Il est, c'est-à-dire le Dieu d'Amour, ils pratiqueront de bon cœur la Loi donnée par Dieu pour leur bonheur.



Psaume 50 (Ps 50 (51), 3-4, 12-13, 14-15) de la Sainte « Messe du 5ème Dimanche du Carême » du 21 mars 2021 (année « B ») :

R/ Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu (cf. Ps 50, 12a)

Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton Amour,
Selon Ta grande Miséricorde, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute,
Purifie-moi de mon offense.

Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
Renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de ta Face,
Ne me reprends pas ton Esprit Saint.

Rends-moi la joie d’être sauvé ;
Que l’esprit généreux me soutienne.
Aux pécheurs, j’enseignerai Tes chemins ;
Vers Toi, reviendront les égarés.


Deuxième Lecture de la Lettre aux Hébreux (He 5, 7-9) de la Sainte « Messe du 5ème Dimanche du Carême » du 21 mars 2021 (année « B ») :

« Il a appris l’obéissance et est devenu la Cause du Salut Éternel »

« Le Christ, pendant les jours de sa Vie dans la chair, offrit, avec un grand cri et dans les larmes, des Prières et des Supplications à Dieu qui pouvait Le sauver de la mort, et Il fut exaucé en raison de Son grand Respect. Bien qu’Il soit le Fils, Il apprit par Ses souffrances l’obéissance et, conduit à sa perfection, Il est devenu pour tous ceux qui Lui obéissent la Cause du Salut Éternel ».


Gloire à Toi, Seigneur, Gloire à Toi

« Si quelqu’un veut me servir, qu’il me suive, dit le Seigneur ; et là où moi je suis, là aussi sera mon serviteur » (cf. Jn 12, 26)

Gloire à Toi, Seigneur, Gloire à Toi

Jean-12-20-33-Mort-du-grain-de-ble-tombe-en-terre.jpg

Saint Évangile de Notre Seigneur Jésus Christ selon Saint Jean (Jn 12, 20-33) pour la Sainte « Messe du 5ème Dimanche du Carême » du 21 mars 2021 (année « B ») :


« Si le grain de blé tombé en terre meurt, il porte beaucoup de fruit »

« En ce Temps-là, il y avait quelques Grecs parmi ceux qui étaient montés à Jérusalem pour adorer Dieu pendant la fête de la Pâque. Ils abordèrent Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée, et lui firent cette demande : « Nous voudrions voir Jésus. » Philippe va le dire à André, et tous deux vont le dire à Jésus. Alors Jésus leur déclare : « L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié. Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. Qui aime sa vie la perd ; qui s’en détache en ce monde la gardera pour la Vie éternelle. Si quelqu’un veut me servir, qu’il me suive ; et là où moi je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera. Maintenant mon âme est bouleversée. Que vais-je dire ? « Père, sauve-moi de cette Heure » ? – Mais non ! C’est pour cela que je suis parvenu à cette Heure-ci ! Père, glorifie ton Nom ! » Alors, du Ciel vint une Voix qui disait : « Je L’ai glorifié et je Le glorifierai encore. » En L’entendant, la foule qui se tenait là disait que c’était un coup de tonnerre. D’autres disaient : « C’est un ange qui Lui a parlé. » Mais Jésus leur répondit : « Ce n’est pas pour moi qu’il y a eu cette Voix, mais pour vous. Maintenant a lieu le Jugement de ce monde ; maintenant le prince de ce monde va être jeté dehors ; et moi, quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes. » Il signifiait par là de quel genre de mort Il allait mourir ».


Prière Universelle de la Sainte « Messe du 5ème Dimanche du Carême » du 21 mars 2021 (année « B ») :

Ces intentions sont à adapter en fonction de l'actualité et de l'Assemblée qui célèbre.

R/ Accueille au creux de tes Mains la prière de Tes enfants

« Avec tous les organismes caritatifs, viens dans les cœurs augmenter la générosité et le désir de servir nos frères et sœurs les plus nécessiteux, nous T'en prions, Père Tout Aimant ». R/

« Avec l'arrivée du printemps, c'est la vie qui renaît. Montre-nous, Seigneur, comment nous débarrasser de tout ce qui est mort en nous ou de tout ce qui nous conduit sur des chemins de mort, et fais-nous revivre à la Vie que Tu promets, Celle en ton Amour dès ici-bas ». R/

« Des Catholiques s'apprêtent pour la Semaine Sainte qui arrive. D’autres ne peuvent même pas imaginer prier sans risquer le courroux de leurs autorités civiles. Donne force et confiance à Tes fidèles persécutés et martyrisés, nous T'en prions Dieu Tout-Puissant ». R/

« Nous Te confions, Seigneur, les étudiants qui s'apprêtent dès à présent à passer des concours déterminants pour leur avenir. Qu'ils mettent leur confiance en ton Amour et que leur vie dans leur futur emploi, puisse refléter ton Visage et permettre de Te faire davantage aimer ». R/

Dieu Éternel et Tout-Puissant, Consolation des affligés et Force de ceux qui peinent, laisse monter vers Toi les prières des hommes qui T'appellent. Par Jésus, le Christ, Notre Seigneur.


Prière sur les Offrandes de la Sainte « Messe du 5ème Dimanche du Carême » du 21 mars 2021 (année « B ») :

« Exauce Tes serviteurs, Dieu Tout-Puissant : Tu les as initiés à la Foi Catholique, qu'ils soient purifiés par ce Sacrifice. Par Jésus, le Christ, Notre Seigneur »


Préface de la Sainte « Messe du 5ème Dimanche du Carême » du 21 mars 2021 (année « B ») :

Vraiment, il est juste et bon de Te rendre gloire, de T'offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à Toi, Père très Saint, Dieu Éternel et Tout-Puissant. Car Tu veux, par notre jeûne et nos privations, réprimer nos penchants mauvais, élever nos esprits, nous donner la force et enfin la Récompense, par le Christ, Notre Seigneur. Par Lui, avec les anges et tous les Saints, nous chantons l'hymne de ta Gloire et sans fin nous proclamons : ...

« Sanctus, Sanctus, Sanctus Dominus Deus Sabaoth. Pleni sunt caeli et terra gloria tua. Hosanna, in excélsis. Benedictus qui venit in nomine Domini. Hosanna, in excélsis ! »

Communion-Salutaris-Hostia.jpg

Antienne de la Sainte Communion de la Sainte « Messe du 5ème Dimanche du Carême » du 21 mars 2021 (année « B ») :

« Vraiment, dit le Seigneur, si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s'il meurt, il donne beaucoup de fruits » »


Voir l’Acte de Communion Spirituelle afin de permettre aux Fidèles Catholiques de Communier spirituellement face au Coronavirus dans un Jeûne Eucharistique en ce temps dit de « déconfinement face au Coronavirus » où les autorités civiles de Macron nous interdisent toujours de recevoir la Sainte Communion sur les lèvres : « Seigneur Jésus, puisque je suis empêché de Te recevoir sacramentellement » composé par Monseigneur Raymond Centène. Voir également la Prière du Cardinal Rafael Merry del Val pour une Communion Spirituelle « Ô mon Jésus, dans l’attente du bonheur de la Communion sacramentelle, je veux Te posséder en esprit » prononcée par le Pape François lors de sa Messe matinale à Sainte-Marthe le lundi 23 mars 2020.


Prière après la Sainte Communion de la Sainte « Messe du 5ème Dimanche du Carême » du 21 mars 2021 (année « B ») :

« Accorde-nous, Dieu Tout-Puissant, d'être toujours comptés parmi les membres du Christ, nous qui communions à son Corps et à son Sang. Lui qui vit et règne avec Toi dans l’unité du Saint-Esprit » Ainsi soit-il.


Et que Dieu Tout-Puissant vous bénisse...

Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


V/ Ita Missa est.
R/ Deo gratias.

V/ Allez, dans la Paix du Christ.
R/ Nous rendons Grâce à Dieu.



Vidéo de la « Sainte Messe du Cinquième Dimanche de Carême » du 21 mars 2021 (année « B ») célébrée et prêchée par Mgr Michel Aupetit en l'église Saint-Germain l'Auxerrois à Paris :