Ce quatrième Dimanche de Carême du 22 mars 2020, traditionnellement désigné comme « Dimanche Lætare » (Dimanche de Joie), premier mot de l'antienne d'ouverture de la Liturgie de la Sainte Messe en rose, est empreint d'une Joie qui, dans une certaine mesure, adoucit le climat de pénitence et de confinement du Coronavirus de ce Temps saint. Le violet disparait laissant place au rose dans la Liturgie comme une pause au milieu du Saint Carême. Aujourd'hui, la Liturgie nous invite à nous réjouir parce que Pâques, le Jour de la Victoire du Christ sur le péché et la mort, approche…


« Lætáre, Ierúsalem : et convéntum fácite, omnes qui dilígitis eam : gaudéte cum lætítia, qui in tristítia fuístis : ut exsultétis, et satiémini ab ubéribus consolatiónis vestræ ».

« Réjouis-toi, Jérusalem, et rassemblez-vous, vous tous qui l’aimez ; tressaillez de joie avec elle, vous qui avez été dans la tristesse afin que vous exultiez et soyez rassasiés à la mamelle de vos consolations ».



Office des Laudes du « Dimanche de Laetare » du 22 mars 2020 :


A suivre en direct sur YouTube à partir de 9h00…



V/ Seigneur, ouvre mes lèvres ,
R/ et ma bouche publiera ta louange.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, au Dieu qui est, qui était et qui vient, pour les siècles des siècles. Amen.


Chant des Laudes du Dimanche de Laetare, IVème Dimanche de Carême, Dimanche 22 mars 2020 :

R/ Ô Seigneur, à Toi la Gloire,
La Louange pour les siècles,
Ô Seigneur, à Toi la Gloire,
Eternel est ton Amour !

1 - Vous les cieux, (bis)
Vous les anges, (bis)
Toutes ses œuvres, (bis)
Bénissez votre Seigneur.

2 - Astres du ciel, (bis)
Soleil et lune, (bis)
Pluies et rosées, (bis)
Bénissez votre Seigneur.

6 - Vous son Peuple, (bis)
Vous ses Prêtres, (bis)
Vous ses Serviteurs, (bis)
Bénissez votre Seigneur.


Antienne Invitatoire du Psaume 94 de l’Office des Laudes du 4ème Dimanche de Carême, de Lætare (Année A) du Dimanche 22 mars 2020 :

« Aujourd’hui, ne fermons pas notre cœur, mais écoutons la Voix du Seigneur »

Ps 94, 1 : Venez, crions de joie pour le Seigneur, acclamons notre Rocher, notre Salut !
Ps 94, 2 : Allons jusqu'à Lui en rendant Grâce, par nos hymnes de fête acclamons-Le !
Ps 94, 3 : Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur, le grand Roi au-dessus de tous les dieux :
Ps 94, 4 : Il tient en main les profondeurs de la terre, et les sommets des montagnes sont à Lui ;
Ps 94, 5 : à Lui la mer, c'est Lui qui l'a faite, et les terres, car Ses mains les ont pétries.
Ps 94, 6 : Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous, adorons le Seigneur qui nous a faits.
Ps 94, 7 : Oui, Il est notre Dieu ; + nous sommes le peuple qu'Il conduit, le troupeau guidé par Sa main. Aujourd'hui écouterez-vous sa Parole ? +
Ps 94, 8 : « Ne fermez pas votre cœur comme au désert, comme au jour de tentation et de défi,
Ps 94, 9 : où vos pères m'ont tenté et provoqué, et pourtant ils avaient vu mon Exploit.
Ps 94, 10 : « Quarante ans leur génération m'a déçu, + et j'ai dit : ce peuple a le cœur égaré, il n'a pas connu mes Chemins.
Ps 94, 11 : Dans ma colère, j'en ai fait le serment : jamais ils n'entreront dans mon Repos. »

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


L’Hymne du Comte Patrice de La Tour du Pin « Dites-nous d’où souffle le vent » pour l’Office des Laudes du 4ème Dimanche de Carême, de Lætare (Année A) du Dimanche 22 mars 2020


Antienne du Psaume 117 (Ps 117, 1-29) de l’Office des Laudes du Dimanche de Laetare, IVème Dimanche de Carême, Dimanche 22 mars 2020 :

« Tu es mon Dieu, je Te rends grâce, mon Dieu, je T’exalte » (cf. Ps 117, 28)

Ps 117, 01 : Rendez grâce au Seigneur : Il est bon ! * Éternel est son Amour !
Ps 117, 02 : Oui, que le dise Israël : Éternel est son Amour ! +
Ps 117, 03 : Que le dise la maison d'Aaron : Éternel est son Amour ! *
Ps 117, 04 : Qu'ils le disent, ceux qui craignent le Seigneur : Éternel est son Amour !
Ps 117, 05 : Dans mon angoisse j'ai crié vers le Seigneur, et Lui m'a exaucé, mis au large.
Ps 117, 06 : Le Seigneur est pour moi, je ne crains pas ; que pourrait un homme contre moi ?
Ps 117, 07 : Le Seigneur est avec moi pour me défendre, et moi, je braverai mes ennemis.
Ps 117, 08 : Mieux vaut s'appuyer sur le Seigneur que de compter sur les hommes ; *
Ps 117, 09 : Mieux vaut s'appuyer sur le Seigneur que de compter sur les puissants !
Ps 117, 10 : Toutes les nations m'ont encerclé : au Nom du Seigneur, je les détruis !
Ps 117, 11 : Elles m'ont cerné, encerclé : au Nom du Seigneur, je les détruis !
Ps 117, 12 : Elles m'ont cerné comme des guêpes : + (– ce n'était qu'un feu de ronces –) * au Nom du Seigneur, je les détruis !
Ps 117, 13 : On m'a poussé, bousculé pour m'abattre ; mais le Seigneur m'a défendu.
Ps 117, 14 : Ma force et mon chant, c'est le Seigneur ; Il est pour moi le Salut.
Ps 117, 15 : Clameurs de joie et de victoire * sous les tentes des justes : « Le Bras du Seigneur est fort,
Ps 117, 16 : Le Bras du Seigneur se lève, * le Bras du Seigneur est fort ! »
Ps 117, 17 : Non, je ne mourrai pas, je vivrai pour annoncer les Actions du Seigneur :
Ps 117, 18 : Il m'a frappé, le Seigneur, Il m'a frappé, mais sans me livrer à la mort.
Ps 117, 19 : Ouvrez-moi les portes de justice : j'entrerai, je rendrai grâce au Seigneur.
Ps 117, 20 : C'est ici la Porte du Seigneur : qu'ils entrent, les justes !
Ps 117, 21 : Je Te rends grâce car Tu m'as exaucé : Tu es pour moi le Salut.
Ps 117, 22 : La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d'angle :
Ps 117, 23 : C'est là l'œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux.
Ps 117, 24 : Voici le Jour que fit le Seigneur, qu'il soit pour nous Jour de fête et de joie !
Ps 117, 25 : Donne, Seigneur, donne le Salut ! Donne, Seigneur, donne la Victoire !
Ps 117, 26 : Béni soit au Nom du Seigneur Celui qui vient ! * De la Maison du Seigneur, nous Vous bénissons !
Ps 117, 27 : Dieu, le Seigneur, nous illumine. * Rameaux en main, formez vos cortèges jusqu'auprès de l’Autel.
Ps 117, 28 : Tu es mon Dieu, je Te rends grâce, * mon Dieu, je T'exalte !
Ps 117, 29 : Rendez grâce au Seigneur : Il est bon ! Éternel est son Amour !

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


Cantique des Trois Enfants (Dn 3, 52-57) de l’Office des Laudes du 4ème Dimanche de Carême, de Lætare (Année A) du Dimanche 22 mars 2020 :

« Dieu Fort, arrache-nous à la main du puissant, délivre-nous, Seigneur »

Dn 3, 52 : Béni sois-Tu, Seigneur, Dieu de nos pères : à Toi, louange et gloire éternellement ! Béni soit le Nom très saint de ta Gloire : à Toi, louange et gloire éternellement !
Dn 3, 53 : Béni sois-Tu dans ton saint Temple de gloire : à Toi, louange et gloire éternellement !
Dn 3, 54 : Béni sois-tu sur le Trône de ton Règne : à Toi, louange et gloire éternellement !
Dn 3, 55 : Béni sois-Tu, Toi qui sondes les abîmes : à Toi, louange et gloire éternellement ! Toi qui sièges au-dessus des Kéroubim : à Toi, louange et gloire éternellement !
Dn 3, 56 : Béni sois-Tu au firmament, dans le ciel, à Toi, louange et gloire éternellement !
Dn 3, 57 : Toutes les Œuvres du Seigneur, bénissez-Le : à Toi, louange et gloire éternellement !

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


Psaume 150 (Ps 150, 1-6) de l’Office des Laudes du Dimanche de Laetare, IVème Dimanche de Carême, Dimanche 22 mars 2020 :

« Louez Dieu pour ses Actions éclatantes ! »

Ps 150, 01 : Louez Dieu dans son Temple saint, louez-Le au ciel de Sa puissance ;
Ps 150, 02 : Louez-Le pour ses Actions éclatantes, louez-Le selon Sa grandeur !
Ps 150, 03 : Louez-Le en sonnant du cor, louez-Le sur la harpe et la cithare ;
Ps 150, 04 : Louez-Le par les cordes et les flûtes, louez-Le par la danse et le tambour !
Ps 150, 05 : Louez-Le par les cymbales sonores, louez-Le par les cymbales triomphantes !
Ps 150, 06 : Et que tout être vivant chante Louange au Seigneur !

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


La Parole de Dieu (Ne 8, 9.10) de l’Office des Laudes du 4ème Dimanche de Carême, de Lætare (Année A) du Dimanche 22 mars 2020 :
« Ce Jour est consacré au Seigneur votre Dieu. Ne prenez pas le deuil, ne pleurez pas ! Car ce Jour est consacré à notre Dieu ! Ne vous affligez pas : la Joie du Seigneur est votre rempart ! »


R/ La Joie du Seigneur est notre rempart !
V/ Tu es béni, Seigneur notre Dieu, d’éternité en éternité. R/
V/ Que soit béni ton Nom glorieux, que terre et ciel Te chantent sans fin. R/
V/ Gloire et Puissance au Père et au Fils, au Saint-Esprit qui chante en nos cœurs. R/


Antienne du Cantique de Zacharie (Lc 1, 68-79) des Laudes du Dimanche de Laetare, IVème Dimanche de Carême, Dimanche 22 mars 2020 :

« Qui peut ouvrir les yeux d’un aveugle de naissance sinon le Christ, le Fils de Dieu ? »

Lc 1, 68 : Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, qui visite et rachète Son peuple.
Lc 1, 69 : Il a fait surgir la force qui nous sauve dans la maison de David, Son serviteur,
Lc 1, 70 : Comme Il l'avait dit par la bouche des Saints, par ses prophètes, depuis les temps anciens :
Lc 1, 71 : Salut qui nous arrache à l'ennemi, à la main de tous nos oppresseurs,
Lc 1, 72 : Amour qu’Il montre envers nos pères, mémoire de son Alliance sainte,
Lc 1, 73 : Serment juré à notre père Abraham de nous rendre sans crainte,
Lc 1, 74 : Afin que, délivrés de la main des ennemis, +
Lc 1, 75 : Nous Le servions dans la justice et la sainteté, en sa Présence, tout au long de nos jours.
Lc 1, 76 : Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut : * tu marcheras devant, à la Face du Seigneur, et tu prépareras Ses chemins
Lc 1, 77 : Pour donner à Son peuple de connaître le Salut par la rémission de ses péchés,
Lc 1, 78 : Grâce à la Tendresse, à l’Amour de notre Dieu, quand nous visite l'astre d'en haut,
Lc 1, 79 : Pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres et l'ombre de la mort, * pour conduire nos pas au chemin de la paix.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


Prière d’Intercession de l’Office des Laudes du 4ème Dimanche de Carême, de Lætare (Année A) du Dimanche 22 mars 2020 :

Jésus, Ami des hommes, assailli par la tentation, Tu nous apprends l’obéissance dans l’amour.
R/ Notre Seigneur et notre Frère, louange à Toi !

- Jésus, Fils de Dieu, transfiguré sur la montagne, Tu nous révèles que la Croix est le chemin de ta Gloire. R/
- Jésus, Don de Dieu, Source vive, Tu apaises notre soif de la Vie véritable. R/
- Jésus, Lumière du monde, Tu rends la vue aux aveugles et nous Te reconnaissons Fils de Dieu. R/
- Jésus, Vainqueur de la mort, Tu as tiré Lazare du tombeau et Tu nous appelles tous à la Résurrection. R/


Notre Père


Oraison des Laudes du 4ème Dimanche de Carême, de Lætare (Année A) du Dimanche 22 mars 2020 :

« Dieu qui as réconcilié avec Toi toute l’humanité en lui donnant Ton propre Fils, augmente la foi du peuple chrétien, pour qu’il se hâte avec amour au-devant des Fêtes Pascales qui approchent. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen ! »



Communion-en-rose-laetare-gaudate.jpg

« Sainte Messe » du « Dimanche de Laetare » du 22 mars 2020 prêchée par Don Rémi Marchal (c. s. m.) :


A suivre en direct sur YouTube à partir de 11h00…



Chant d’entrée de la Sainte Messe du Dimanche de Laetare, IVème Dimanche de Carême, Dimanche 22 mars 2020 :

R. Jubilez, criez de joie ! Acclamez le Dieu trois fois Saint ! Venez Le prier dans la paix, témoigné de son Amour. Jubilez, criez de joie pour Dieu, notre Dieu
1. Louez le Dieu de Lumière. Il nous arrache aux ténèbres. Devenez en Sa clarté des enfants de la lumière.
2. Ouvrez-vous, ouvrez vos cœurs au Dieu de Miséricorde. Laissez-vous réconcilier, laissez-vous transfigurer.
3. Notre Dieu est tout Amour, toute Paix, toute Tendresse. Demeurez en son Amour, Il vous comblera de Lui.


Antienne d'ouverture de la Sainte Messe du 4ème Dimanche de Carême, de Lætare (Année A) du Dimanche 22 mars 2020 :

« Réjouissez-vous avec Jérusalem, exultez à cause d'elle, vous tous qui l'aimez ! Avec elle, soyez pleins d'allégresse, vous tous qui portiez son deuil ! Ainsi vous serez nourris et rassasiés de l'abondance de sa joie. »

« Lætáre, Ierúsalem : et convéntum fácite, omnes qui dilígitis eam : gaudéte cum lætítia, qui in tristítia fuístis : ut exsultétis, et satiémini ab ubéribus consolatiónis vestræ ».



Prière d'ouverture de la Sainte Messe du Dimanche de Laetare, IVème Dimanche de Carême, Dimanche 22 mars 2020 :
« Dieu qui as réconcilié avec Toi toute l'humanité en lui donnant Ton propre Fils, augmente la foi du peuple chrétien, pour qu'il se hâte avec amour au-devant des Fêtes Pascales qui approchent. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen ! »


Lectures de la Sainte Messe du 4ème Dimanche de Carême, de Lætare (Année A) du Dimanche 22 mars 2020 :



Première Lecture du Premier Livre de Samuel (1 S 16, 1b.6-7.10-13a) de la Sainte Messe du Dimanche de Laetare, IVème Dimanche de Carême, Dimanche 22 mars 2020 :

« David reçoit l’onction comme roi d’Israël »

« En ces jours-là, le Seigneur dit à Samuel : « Prends une corne que tu rempliras d’huile, et pars ! Je t’envoie auprès de Jessé de Bethléem, car j’ai vu parmi ses fils mon roi. » Lorsqu’ils arrivèrent et que Samuel aperçut Éliab, il se dit : « Sûrement, c’est lui le messie, lui qui recevra l’onction du Seigneur ! » Mais le Seigneur dit à Samuel : « Ne considère pas son apparence ni sa haute taille, car je l’ai écarté. Dieu ne regarde pas comme les hommes : les hommes regardent l’apparence, mais le Seigneur regarde le cœur. » Jessé présenta ainsi à Samuel ses sept fils, et Samuel lui dit : « Le Seigneur n’a choisi aucun de ceux-là. » Alors Samuel dit à Jessé : « N’as-tu pas d’autres garçons ? » Jessé répondit : « Il reste encore le plus jeune, il est en train de garder le troupeau. » Alors Samuel dit à Jessé : « Envoie-le chercher : nous ne nous mettrons pas à table tant qu’il ne sera pas arrivé. » Jessé le fit donc venir : le garçon était roux, il avait de beaux yeux, il était beau. Le Seigneur dit alors : « Lève-toi, donne-lui l’onction : c’est lui ! » Samuel prit la corne pleine d’huile, et lui donna l’onction au milieu de ses frères. L’Esprit du Seigneur s’empara de David à partir de ce jour-là ».


Psaume 22 (Ps 22, 1-2ab, 2c-3, 4, 5, 6) de la Sainte Messe du 4ème Dimanche de Carême, de Lætare (Année A) du Dimanche 22 mars 2020 :

R/ Le Seigneur est mon Berger : rien ne saurait me manquer (cf. Ps 22, 1)

Le Seigneur est mon Berger :
Je ne manque de rien.
Sur des prés d’herbe fraîche,
Il me fait reposer.

Il me mène vers les eaux tranquilles
Et me fait revivre ;
Il me conduit par le juste chemin
Pour l’honneur de son Nom.

Si je traverse les ravins de la mort,
Je ne crains aucun mal,
Car Tu es avec moi :
Ton bâton me guide et me rassure.

Tu prépares la table pour moi
Devant mes ennemis ;
Tu répands le parfum sur ma tête,
Ma coupe est débordante.

Grâce et bonheur m’accompagnent
Tous les jours de ma vie ;
J’habiterai la Maison du Seigneur
Pour la durée de mes jours.


Deuxième Lecture de la Lettre de Saint Paul Apôtre aux Éphésiens (Ep 5, 8-14) de la Sainte Messe du Dimanche de Laetare, IVème Dimanche de Carême, Dimanche 22 mars 2020 :

« Relève-toi d’entre les morts, et le Christ t’illuminera »

« Frères, autrefois, vous étiez ténèbres ; maintenant, dans le Seigneur, vous êtes lumière ; conduisez-vous comme des enfants de lumière – or la lumière a pour fruit tout ce qui est bonté, justice et vérité – et sachez reconnaître ce qui est capable de plaire au Seigneur. Ne prenez aucune part aux activités des ténèbres, elles ne produisent rien de bon ; démasquez-les plutôt. Ce que ces gens-là font en cachette, on a honte même d’en parler. Mais tout ce qui est démasqué est rendu manifeste par la lumière, et tout ce qui devient manifeste est lumière. C’est pourquoi l’on dit : Réveille-toi, ô toi qui dors, relève-toi d’entre les morts, et le Christ t’illuminera ».


Gloire et Louange à Toi Seigneur Jésus !

« Moi, je suis la Lumière du monde, dit le Seigneur. Celui qui me suit aura la Lumière de la Vie » (Jn 8, 12)

Gloire et Louange à Toi Seigneur Jésus !


Évangile de Notre Seigneur Jésus Christ selon Saint Jean (Jn 9, 1-41) de la Sainte Messe du 4ème Dimanche de Carême, de Lætare (Année A) du Dimanche 22 mars 2020 :


« Il s’en alla et se lava ; quand il revint, il voyait »

« En ce temps-là, en sortant du Temple, Jésus vit sur son passage un homme aveugle de naissance. Ses disciples l’interrogèrent : « Rabbi, qui a péché, lui ou ses parents, pour qu’il soit né aveugle ? » Jésus répondit : « Ni lui, ni ses parents n’ont péché. Mais c’était pour que les œuvres de Dieu se manifestent en lui. Il nous faut travailler aux œuvres de Celui qui m’a envoyé, tant qu’il fait jour ; la nuit vient où personne ne pourra plus y travailler. Aussi longtemps que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. » Cela dit, il cracha à terre et, avec la salive, il fit de la boue ; puis il appliqua la boue sur les yeux de l’aveugle, et lui dit : « Va te laver à la piscine de Siloé » – ce nom se traduit : Envoyé. L’aveugle y alla donc, et il se lava ; quand il revint, il voyait. Ses voisins, et ceux qui l’avaient observé auparavant – car il était mendiant – dirent alors : « N’est-ce pas celui qui se tenait là pour mendier ? » Les uns disaient : « C’est lui. » Les autres disaient : « Pas du tout, c’est quelqu’un qui lui ressemble. » Mais lui disait : « C’est bien moi. » Et on lui demandait : « Alors, comment tes yeux se sont-ils ouverts ? » Il répondit : « L’homme qu’on appelle Jésus a fait de la boue, il me l’a appliquée sur les yeux et il m’a dit : « Va à Siloé et lave-toi ». J’y suis donc allé et je me suis lavé ; alors, j’ai vu. » Ils lui dirent : « Et lui, où est-il ? » Il répondit : « Je ne sais pas. » On l’amène aux pharisiens, lui, l’ancien aveugle. Or, c’était un jour de sabbat que Jésus avait fait de la boue et lui avait ouvert les yeux. À leur tour, les pharisiens lui demandaient comment il pouvait voir. Il leur répondit : « Il m’a mis de la boue sur les yeux, je me suis lavé, et je vois. » Parmi les pharisiens, certains disaient : « Cet homme-là n’est pas de Dieu, puisqu’il n’observe pas le repos du sabbat. » D’autres disaient : « Comment un homme pécheur peut-il accomplir des signes pareils ? » Ainsi donc ils étaient divisés. Alors ils s’adressent de nouveau à l’aveugle : « Et toi, que dis-tu de lui, puisqu’il t’a ouvert les yeux ? » Il dit : « C’est un prophète. » Or, les Juifs ne voulaient pas croire que cet homme avait été aveugle et que maintenant il pouvait voir. C’est pourquoi ils convoquèrent ses parents et leur demandèrent : « Cet homme est bien votre fils, et vous dites qu’il est né aveugle ? Comment se fait-il qu’à présent il voie ? » Les parents répondirent : « Nous savons bien que c’est notre fils, et qu’il est né aveugle. Mais comment peut-il voir maintenant, nous ne le savons pas ; et qui lui a ouvert les yeux, nous ne le savons pas non plus. Interrogez-le, il est assez grand pour s’expliquer. » Ses parents parlaient ainsi parce qu’ils avaient peur des Juifs. En effet, ceux-ci s’étaient déjà mis d’accord pour exclure de leurs assemblées tous ceux qui déclareraient publiquement que Jésus est le Christ. Voilà pourquoi les parents avaient dit : « Il est assez grand, interrogez-le ! » Pour la seconde fois, les pharisiens convoquèrent l’homme qui avait été aveugle, et ils lui dirent : « Rends gloire à Dieu ! Nous savons, nous, que cet homme est un pécheur. » Il répondit : « Est-ce un pécheur ? Je n’en sais rien. Mais il y a une chose que je sais : j’étais aveugle, et à présent je vois. » Ils lui dirent alors : « Comment a-t-il fait pour t’ouvrir les yeux ? » Il leur répondit : « Je vous l’ai déjà dit, et vous n’avez pas écouté. Pourquoi voulez-vous m’entendre encore une fois ? Serait-ce que vous voulez, vous aussi, devenir ses disciples ? » Ils se mirent à l’injurier : « C’est toi qui es son disciple ; nous, c’est de Moïse que nous sommes les disciples. Nous savons que Dieu a parlé à Moïse ; mais celui-là, nous ne savons pas d’où il est. » L’homme leur répondit : « Voilà bien ce qui est étonnant ! Vous ne savez pas d’où il est, et pourtant il m’a ouvert les yeux. Dieu, nous le savons, n’exauce pas les pécheurs, mais si quelqu’un l’honore et fait sa volonté, il l’exauce. Jamais encore on n’avait entendu dire que quelqu’un ait ouvert les yeux à un aveugle de naissance. Si lui n’était pas de Dieu, il ne pourrait rien faire. » Ils répliquèrent : « Tu es tout entier dans le péché depuis ta naissance, et tu nous fais la leçon ? » Et ils le jetèrent dehors. Jésus apprit qu’ils l’avaient jeté dehors. Il le retrouva et lui dit : « Crois-tu au Fils de l’homme ? » Il répondit : « Et qui est-il, Seigneur, pour que je croie en lui ? » Jésus lui dit : « Tu le vois, et c’est lui qui te parle. » Il dit : « Je crois, Seigneur ! » Et il se prosterna devant lui. Jésus dit alors : « Je suis venu en ce monde pour rendre un jugement : que ceux qui ne voient pas puissent voir, et que ceux qui voient deviennent aveugles. » Parmi les pharisiens, ceux qui étaient avec lui entendirent ces paroles et lui dirent : « Serions-nous aveugles, nous aussi ? » Jésus leur répondit : « Si vous étiez aveugles, vous n’auriez pas de péché ; mais du moment que vous dites : « Nous voyons ! », votre péché demeure ».


Prière sur les Offrandes de la Sainte Messe du Dimanche de Laetare, IVème Dimanche de Carême, Dimanche 22 mars 2020 :
« Seigneur, nous Te présentons dans la joie le Sacrifice qui sauve notre vie, et nous Te prions humblement : accorde-nous de Le célébrer avec respect et de savoir L'offrir pour le Salut du monde. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec Toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen ! »

Chant de l’Offertoire de la Sainte Messe du Dimanche de Laetare, IVème Dimanche de Carême, Dimanche 22 mars 2020 :
R. Ne crains pas, je suis ton Dieu, c’est moi qui t’ai choisi, appelé par ton nom. Tu as du prix à mes yeux et je t’aime. Ne crains pas car je suis avec toi.
1. Toi mon serviteur, je te soutiendrai ; toi mon élu que préfère mon âme, je mettrai en toi mon Esprit, je te comblerai de mon Esprit.

Communion-en-rose-laetare-gaudate.jpg

Antienne de la Sainte Communion de la Sainte Messe du 4ème Dimanche de Carême, de Lætare (Année A) du Dimanche 22 mars 2020 :
« Le Seigneur a mis de la boue sur mes yeux, je me suis lavé, et maintenant je vois, et je crois »

Chant de Communion de la Sainte Messe du Dimanche de Laetare, IVème Dimanche de Carême, Dimanche 22 mars 2020 :
R. Plus près de Toi, mon Dieu, j'aimerais reposer, c'est Toi qui m'a créé, et Tu m'as fait pour Toi, mon cœur est sans repos tant qu'il ne demeure en Toi ! (bis)
1. Qui donc pourra combler les désirs de mon cœur, répondre à ma demande d’un Amour parfait ? Qui sinon Toi, Seigneur, Dieu de toute Bonté, Toi, l’Amour absolu de toute éternité ?

Voir l’Acte de Communion Spirituelle afin de permettre aux Fidèles Catholiques de Communier spirituellement face au Coronavirus dans un Jeûne Eucharistique en ce Temps de Carême « Seigneur Jésus, puisque je suis empêché de Te recevoir sacramentellement » composé par Monseigneur Raymond Centène

Prière après la Sainte Communion de la Sainte Messe du Dimanche de Laetare, IVème Dimanche de Carême, Dimanche 22 mars 2020 :
« Dieu qui éclaires tout homme venant en ce monde, illumine nos cœurs par la clarté de ta Grâce : afin que toutes nos pensées soient dignes de Toi, et notre amour, de plus en plus sincère. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec Toi, dans l'unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen ! »

Prière de Mgr Dominique Rey face à l’épidémie du Covid-19 que nous pouvons réciter à la fin de cet Office des Vêpres du Samedi 21 mars 2020 de la troisième semaine de Carême « Mère de la divine Grâce, en ce temps d’épidémie, nous sollicitons votre Intercession » ou/et, selon votre diocèse, la Prière de Mgr Michel Aupetit « Saint Joseph, daigne implorer pour nous la Miséricorde de Dieu en ce temps d’épidémie que nous connaissons » ou la Prière du Diocèse d’Annecy de Laure Pipien-Yout « Notre Dame de la Bénite Fontaine, comme nos ancêtres face aux épidémies de jadis, nous Te prions », la Prière de Mgr Roland Minnerath contre la propagation du virus covid-19 « Notre Dame de Bon Espoir, nous nous tournons vers Vous pour qu’en ces temps d’épidémie et d’inquiétude nous partagions notre espérance avec nos prochains qui sont dans l’angoisse »


Saint-Sacrement-1.jpg

« Temps d’Adoration » du « Dimanche de Laetare » du 22 mars 2020 :

de 17h00 à 17h30 en direct sur YouTube


Chant d’exposition du Saint Sacrement :

R. Humblement, dans le silence de mon cœur, je me donne à Toi, mon Seigneur.
1. Par ton Amour, fais-moi demeurer humble et petit devant Toi.
2. Entre Tes mains, je remets ma vie, ma volonté, tout mon être.
3. Enseigne-moi ta Sagesse, Ô Dieu, viens habiter mon silence.


Voir toutes les « Prières à réciter devant le Saint Sacrement » (plus de 70 !)


Office des IIème Vêpres du « Dimanche de Laetare » du 22 mars 2020 :


A suivre en direct sur YouTube à partir de 17h30… sur la vidéo ci-dessus qui a débutée à 17h00 pour le « Temps d’Adoration »


V/ Dieu, viens à mon aide ,
R/ Seigneur, à notre secours.
Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, au Dieu qui est, qui était et qui vient, pour les siècles des siècles. Amen.


Hymne des IIème Vêpres du Dimanche de Laetare, IVème Dimanche de Carême du 22 mars 2020 :

R/ Mets ta joie dans le Seigneur,
Compte sur Lui et tu verras,
Il agira et t'accordera,
Plus que les désirs de ton cœur. (bis)

1 - Remets ta vie, dans les Mains du Seigneur
Compte sur Lui Il agira.
Grâce à son Amour, ta foi apparaîtra
Comme un soleil en plein jour.

2 - Reste en silence devant le Seigneur
Oui, attends-Le avec patience
Grâce à son Amour, ton pas est assuré,
Et ton chemin Lui plaît.


Psaume 109 (Ps 109, 1-5, 7) de l’Office des IIème Vêpres du 4ème Dimanche de Carême, de Lætare (Année A) du Dimanche 22 mars 2020 :

« Dieu l’a choisi pour juger les vivants et les morts »

Ps 109, 1 : Oracle du Seigneur à mon seigneur : « Siège à ma droite, * et je ferai de tes ennemis le marchepied de ton trône. »
Ps 109, 2 : De Sion, le Seigneur te présente le sceptre de ta force : * « Domine jusqu'au cœur de l'ennemi. »
Ps 109, 3 : Le jour où paraît ta puissance, tu es prince, éblouissant de sainteté : * « Comme la rosée qui naît de l'aurore, je t'ai engendré. »
Ps 109, 4 : Le Seigneur l'a juré dans un Serment irrévocable : * « Tu es Prêtre à jamais selon l'ordre du roi Melkisédek. »
Ps 109, 5 : À ta droite se tient le Seigneur : * Il brise les rois au jour de sa colère.
Ps 109, 7 : Au torrent il s'abreuve en chemin, * c'est pourquoi il redresse la tête.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


Psaume 111 (Ps 111, 1-10) de l’Office des IIème Vêpres du Dimanche de Laetare, IVème Dimanche de Carême du 22 mars 2020 :

« Heureux celui qui fait miséricorde, jamais il ne tombera »

Ps 111, 01 : Heureux qui craint le Seigneur, qui aime entièrement sa volonté !
Ps 111, 02 : Sa lignée sera puissante sur la terre ; la race des justes est bénie.
Ps 111, 03 : Les richesses affluent dans sa maison : à jamais se maintiendra sa justice.
Ps 111, 04 : Lumière des cœurs droits, il s'est levé dans les ténèbres, homme de justice, de tendresse et de pitié.
Ps 111, 05 : L'homme de bien a pitié, il partage ; il mène ses affaires avec droiture.
Ps 111, 06 : Cet homme jamais ne tombera ; toujours on fera mémoire du juste.
Ps 111, 07 : Il ne craint pas l'annonce d'un malheur : le cœur ferme, il s'appuie sur le Seigneur.
Ps 111, 08 : Son cœur est confiant, il ne craint pas : il verra ce que valaient ses oppresseurs.
Ps 111, 09 : À pleines mains, il donne au pauvre ; + à jamais se maintiendra sa justice, sa puissance grandira, et sa gloire !
Ps 111, 10 : L'impie le voit et s'irrite ; + il grince des dents et se détruit. L'ambition des impies se perdra.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


Cantique de Pierre (1 P 2, 21-24) de l’Office des IIème Vêpres du 4ème Dimanche de Carême, de Lætare (Année A) du Dimanche 22 mars 2020 :

« Quand le Messie souffrait sa Passion, Dieu accomplissait les paroles des prophètes »

1 P 2, 21 : C'est pour nous que le Christ a souffert ; + Il nous a marqué le chemin * pour que nous allions sur Ses traces.
1 P 2, 22 : Il n'a pas commis le péché ; dans Sa bouche, on n'a pu trouver de mensonge.
1 P 2, 23 : Insulté, sans rendre l'insulte, + maltraité, sans proférer de menace, * Il s'en remettait à Celui qui juge avec Justice.
1 P 2, 24 : C'était nos péchés qu’Il portait, dans son Corps, sur le Bois, + afin que, morts à nos péchés, * nous vivions pour la Justice.
R/ Par ses Blessures, nous sommes guéris

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


La Parole de Dieu (1 Co 9, 24-25) de l’Office des IIème Vêpres du Dimanche de Laetare, IVème Dimanche de Carême du 22 mars 2020 :

« Vous savez bien que, dans les courses du stade, tous les coureurs prennent le départ, mais un seul gagne le prix. Alors, vous, courez de manière à l’emporter. Tous les athlètes à l’entraînement s’imposent une discipline sévère ; ils le font pour gagner une couronne de laurier qui va se faner, et nous, pour une Couronne qui ne se fane pas. »


R/ Pour le combat Tu m’emplis de vaillance, * Dieu de ma victoire.
V/ Que ta Justice me conduise, * Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit.

Cantique de Marie « Magnificat » (Lc 1, 47-55) de l’Office des IIème Vêpres du 4ème Dimanche de Carême, de Lætare (Année A) du Dimanche 22 mars 2020 :

« Il fallait se réjouir et festoyer, car ton frère était mort et le voici vivant »

Lc, 47 : Mon âme exalte le Seigneur , exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
Lc, 48 : Il s'est penché sur Son humble servante ; désormais, tous les âges me diront Bienheureuse.
Lc, 49 : Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son Nom !
Lc, 50 : Son Amour s'étend d'âge en âge sur ceux qui Le craignent ;
Lc, 51 : Déployant la force de Son bras, Il disperse les superbes.
Lc, 52 : Il renverse les puissants de leurs trônes, Il élève les humbles.
Lc, 53 : Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides.
Lc, 54 : Il relève Israël, son serviteur, Il se souvient de son Amour,
Lc, 55 : de la Promesse faite à nos pères, en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


Prière d’Intercession de l’Office des IIème Vêpres du Dimanche de Laetare, IVème Dimanche de Carême du 22 mars 2020 :

Toi qui nous donnes la Grâce de croire en Toi, Seigneur, écoute notre prière pour nos frères humains :
R/ Nous T’implorons, Seigneur !

- Pour les hommes qui travaillent à la paix en ce monde, afin que leur amour de l’humanité cherche ton Amour,
- Pour les hommes aveuglés par le péché du monde, afin qu’ils s’exposent sans prévention à ton Espérance,
- Pour les croyants qui n’ouvrent pas leurs yeux sur le monde, afin qu’ils n’étouffent pas au fond d’eux la Lumière,
- Pour les hommes dont le regard s’est éteint, afin qu’ils s’éveillent à ton Jour.


Notre Père


L’Oraison de l’Office des IIème Vêpres du 4ème Dimanche de Carême, de Lætare (Année A) du Dimanche 22 mars 2020 :

« Dieu qui as réconcilié avec Toi toute l’humanité en lui donnant Ton propre Fils, augmente la foi du peuple chrétien, pour qu’il se hâte avec amour au-devant des Fêtes Pascales qui approchent. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec Toi, dans l'unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen ! »

Saint-Sacrement-2.jpg

Le « Salut du Saint Sacrement » avec le « Tantum ergo » de Saint Thomas d'Aquin :

Tantum ergo Sacraméntum venerémur cérnui.
Il est si grand, ce Sacrement ! Adorons-Le, prosternés.

Et antíquum documéntum novo cedat rítui
Que s'effacent les anciens rites devant le Culte nouveau !

Præstet fides supplémentum sénsuum deféctui.
Que la foi vienne suppléer aux faiblesses de nos sens !

Genitóri, Genitóque laus et iubilatio,
Au Père et au Fils qu'il engendre louange et joie débordante,

Salus, honor, virtus quoque sit et benedíctio
Salut, honneur, toute-puissance et toujours bénédiction !

Procédénti ab utróque compar sit laudátio. Amen.
A l'Esprit qui des deux procède soit rendue même louange. Amen.

V/ Tu leur as donné le pain du ciel
Panem de cælo præstitisti eis
R/ Toute saveur se trouve en lui
Omne delectamentum in se habentem


Prions le Seigneur : « Seigneur Jésus Christ, dans cet admirable Sacrement, Vous nous avez laissé le Mémorial de votre Passion ; donnez-nous de vénérer d’un si grand amour le Mystère de votre Corps et de votre Sang, que nous puissions recueillir sans cesse le fruit de votre Rédemption. Vous qui régnez avec le Père et le Saint Esprit pour les siècles des siècles. Amen ».

Oremus : « Deus, qui nobis sub sacramento mirabili passionis tuæ memoriam reliquisti : tribue, quæsumus, ita nos Corporis et Sanguinis tui sacra mysteria venerari, ut redemptionis tuæ fructum in nobis jugiter sentiamus. Qui vivis et regnas cum Deo Patre in unitate Spiritus Sancti, Deus, per omnia sæcula sæculorum. Amen ».


Bénédiction du Très Saint Sacrement :
Dieu soit béni.
Béni soit son Saint Nom.
Béni soit Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme.
Béni soit le Nom de Jésus.
Béni soit son Sacré Cœur.
Béni soit son Précieux Sang.
Béni soit Jésus dans le Très Saint Sacrement de l’Autel.
Béni soit l’Esprit Saint Consolateur.
Bénie soit l’auguste Mère de Dieu, la Très Sainte Vierge Marie.
Bénie soit sa Sainte et Immaculée Conception.
Bénie soit sa glorieuse Assomption.
Béni soit le nom de Marie, Vierge et Mère.
Béni soit Saint Joseph, son très chaste époux.
Béni soit Dieu dans ses anges et dans ses Saints.
Seigneur, donnez-nous des Prêtres !
Seigneur, donnez-nous de Saints Prêtres !
Seigneur, donnez-nous des Vocations Religieuses !
Seigneur, bénissez nos Familles !


Chant « Regarde l’étoile, invoque Marie » d’après l’hymne de Saint Bernard :

1. : Si le vent des tentations s’élève,
Si tu heurtes le rocher des épreuves.
Si les flots de l’ambition t’entraînent,
Si l’orage des passions se déchaîne :

R. : Regarde l’étoile, invoque Marie,
Si tu la suis, tu ne crains rien !
Regarde l’étoile, invoque Marie,
Elle te conduit sur le chemin !

2. : Dans l’angoisse et les périls, le doute,
Quand la nuit du désespoir te recouvre.
Si devant la gravité de tes fautes
La pensée du jugement te tourmente :


Prière de Mgr Dominique Rey face à l’épidémie du Covid-19 que nous pouvons réciter à la fin de cet Office des IIème Vêpres du 4ème Dimanche de Carême, de Lætare (Année A) du Dimanche 22 mars 2020 « Mère de la divine Grâce, en ce temps d’épidémie, nous sollicitons votre Intercession » ou/et, selon votre diocèse, la Prière de Mgr Michel Aupetit « Saint Joseph, daigne implorer pour nous la Miséricorde de Dieu en ce temps d’épidémie que nous connaissons » ou la Prière du Diocèse d’Annecy de Laure Pipien-Yout « Notre Dame de la Bénite Fontaine, comme nos ancêtres face aux épidémies de jadis, nous Te prions », la Prière de Mgr Roland Minnerath contre la propagation du virus covid-19 « Notre Dame de Bon Espoir, nous nous tournons vers Vous pour qu’en ces temps d’épidémie et d’inquiétude nous partagions notre espérance avec nos prochains qui sont dans l’angoisse », la Prière de Mgr Marc Stenger du diocèse de Troyes pour la cessation de l'épidémie de coronavirus « Dieu Notre Père, devant l’épidémie qui secoue notre monde, nous recourons à Toi »

Operation-Anges-Gardiens.jpg

Opération « Anges Gardiens » de soutien aux personnes isolées :

Vous êtes seul(e) pendant la durée du confinement ? Vous connaissez une personne seule ?
Nos « Anges Gardiens » se chargeront de vous contacter régulièrement pour vous apporter réconfort, écoute et espérance. La Paroisse de Fayence a mis en place une équipe de bénévoles afin d’appeler et de soutenir les personnes seules et isolées. Si vous connaissez des personnes seules, isolées, sans internet… vous pouvez appeler Gaëlle Tosi au 06 64 67 47 36 (laisser un message si elle ne répond pas) en lui indiquant le nom et le numéro de la personne en question. Elle transmettra à l’équipe de bénévoles qui appellera la personne et prendra soin d’elle. Vous pouvez également contacter ce numéro de téléphone pour rejoindre l'équipe des « Anges Gardiens » !


Pretres-Fayence-2020.jpg

Lors de l’épidémie du Coronavirus, les Prêtres de la Communauté Saint-Martin des 9 Paroisses Catholiques du Pays de Fayence ont célébrés les Messes suivantes en direct sur YouTube :
- La « Sainte Messe du Dimanche 15 mars 2020 », 3e Dimanche de Carême
- La « Sainte Messe du Mardi 17 mars 2020 »
- La « Sainte Messe du Mercredi 18 mars 2020 »
- La « Sainte Fête de Saint Joseph » du 19 mars 2020
- La « Sainte Messe du Vendredi 20 mars 2020 »
- La « Sainte Messe du Samedi 21 mars 2020 »
- La « Sainte Messe du Dimanche 22 mars 2020 », dit « Dimanche de Lætare »
- La « Sainte Messe du Mardi 24 mars 2020 »
- La « Sainte Fête de l’Annonciation » du 25 mars 2020
- La « Sainte Messe du Jeudi 26 mars 2020 »
- La « Sainte Messe du Vendredi 27 mars 2020 »
- La « Sainte Messe du Samedi 28 mars 2020 »
- La « Sainte Messe du Dimanche 29 mars 2020 », 5e Dimanche de Carême
- La « Sainte Messe du Mardi 31 mars 2020 »
- La « Sainte Messe du Mercredi 1 avril 2020 »
- La « Sainte Messe du Jeudi 2 avril 2020 »
- La « Sainte Messe du Vendredi 3 avril 2020 »
- La « Sainte Messe du Samedi 4 avril 2020 »
- La « Sainte Messe du 5 avril 2020 », Dimanche des Rameaux et de la Passion du Seigneur
- La Sainte Messe du « Mardi Saint » 7 avril 2020
- La Sainte Messe du « Mercredi Saint » 8 avril 2020
- …
- La « Sainte Messe du Dimanche 19 avril 2020 », 2ème Dimanche de Pâques
- La « Sainte Messe du Dimanche 26 avril 2020 », 3ème Dimanche de Pâques
- La « Sainte Messe du Dimanche 3 mai 2020 », 4ème Dimanche de Pâques
- La « Sainte Messe du Dimanche 10 mai 2020 », 5ème Dimanche de Pâques