Dieu.jpg

« Sainte Messe du Dimanche 25 octobre 2020 » de la 30ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :


« Je T'aime, Seigneur, ma Force : Seigneur, mon Roc, ma Forteresse » (Psaume 17).

L’esprit du 30ème Dimanche du Temps Ordinaire (année A) : « Peut-on réduire le Message évangélique à un concept aussi vague que l’« amour » ? Idée répandue à tort et à travers, devenue aussi vide et molle, voire aussi vulgaire et sale qu'il est possible. Oui, bien sûr, l'amour peut être vrai. A condition de retourner aux Sources de la Révélation. Il n'y a d'amour, nous rappelle l'Évangile de ce Dimanche, qu'en le greffant, l'appuyant, l'enracinant en Dieu. Il en est la Source perpétuelle. Il le purifie sans cesse, car, porté par des hommes, il est aussi fragile qu'eux. Il le renouvelle. Il le fait grandir. Si peu qu'il soit détourné de Dieu, il ne sera plus l'amour, mais un substitut ou un faux-semblant. L'amour évangélique est l'Amour de Dieu en acte, en esprit et en vérité. Lorsque nous aimons, gardons présent ce Modèle. Cherchons sans cesse à nous y rapporter, « en gardant sa Parole ». Nous y gagnerons profondeur et élan, sans craindre la déception ou l'échec ».


Parole de Dieu pour ce Dimanche 25 octobre 2020 : Amour, mode d'emploi « Quand vous pensez aux bons fruits du Christianisme, à quoi pensez-vous ? A des édifices magnifiques ? À des sculptures inoubliables ? À des peintures dignes des musées ? À cette échelle, il est normal de se dire : « Les bons effets du Christianisme, je n'ai pas le talent pour les mettre en œuvre ». Jésus ne s'embarrasse pas de truelles ni de pinceaux. Il ramène à un seul verbe la discussion sur le plus grand Commandement : Aimer. Aimer le Tout-Autre en totalité. Et aimer notre vis-à-vis comme un autre nous-mêmes. Ces miettes tirées du Deutéronome et du Lévitique sont accessibles, simples à vivre, surtout. Loin du grandiose et de l'éclatant, l'Amour de Dieu et l'amour du prochain sont des barèmes très portatifs des grands Enseignements du premier Testament. Loin d'être dépassé par l'Évangile, ce Commandement à deux facettes s'avère incontournable, comme Jésus le confirme. Dans la pratique, à quoi cela ressemble-t-il ? La Première Lecture rejette sévèrement les comportements qui briment les immigrés, les veuves, les orphelins. Comme au temps des Hébreux maltraités en Égypte, les démunis de toutes sortes qui peuplent nos villes et crient vers Dieu sont Ses interlocuteurs privilégiés. On ne les exploite pas. On ne les prive pas de leur manteau, leur survie pour les nuits si froides ... Dieu tient à ces limites. Quiconque les respecte n'a pas besoin d'en parler. Il rejoint la cohorte des croyants solidaires, centrés sur le service des autres, laissant de côté les idoles pour servir le Dieu vivant et véritable » (Père Alain Faucher)


Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


Antienne d'ouverture de la Sainte « Messe du Dimanche 25 octobre 2020 » de la 30ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

« Soyez dans la joie, vous qui cherchez Dieu. Cherchez le Seigneur et sa Force, sans vous lasser, recherchez son Visage »


Prière d’Ouverture de la Sainte « Messe du Dimanche 25 octobre 2020 » de la 30ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

« Dieu Éternel et Tout-Puissant, augmente en nous la foi, l'espérance et la charité; et pour que nous puissions obtenir ce que Tu promets, fais-nous aimer ce que Tu commandes. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles ». Ainsi soit-il.


Lectures de la Sainte « Messe du Dimanche 25 octobre 2020 » de la 30ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :




Première Lecture du Livre de l’Exode (Ex 22, 20-26) de la Sainte « Messe du Dimanche 25 octobre 2020 » de la 30ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

« Si tu accables la veuve et l’orphelin, ma Colère s’enflammera »

« Ainsi parle le Seigneur : « Tu n’exploiteras pas l’immigré, tu ne l’opprimeras pas, car vous étiez vous-mêmes des immigrés au pays d’Égypte. Vous n’accablerez pas la veuve et l’orphelin. Si tu les accables et qu’ils crient vers Moi, j’écouterai leur cri. Ma Colère s’enflammera et Je vous ferai périr par l’épée : vos femmes deviendront veuves, et vos fils, orphelins. Si tu prêtes de l’argent à quelqu’un de mon peuple, à un pauvre parmi tes frères, tu n’agiras pas envers lui comme un usurier : tu ne lui imposeras pas d’intérêts. Si tu prends en gage le manteau de ton prochain, tu le lui rendras avant le coucher du soleil. C’est tout ce qu’il a pour se couvrir ; c’est le manteau dont il s’enveloppe, la seule couverture qu’il ait pour dormir. S’il crie vers Moi, Je l’écouterai, car Moi, je suis Compatissant ! »

Le sens de cette Première Lecture du Livre de l’Exode (Ex 22, 20-26) : À la suite du Décalogue, le Livre de l'Exode prescrit toute une série de Lois inspirées par l'expérience du buisson ardent : parce que Dieu s'est révélé comme Celui qui entend la plainte des malheureux, qui leur rend leur liberté et leur dignité, très logiquement, Il continue à travers la Loi à prendre la défense des humiliés.



Psaume 17 (Ps 17 (18), 2-3, 4.20, 47.51ab) de Sainte « Messe du Dimanche 25 octobre 2020 » de la 30ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

R/ Je T’aime, Seigneur, ma Force (cf. Ps 17, 2a)

Je T’aime, Seigneur, ma Force :
Seigneur, mon Roc, ma Forteresse,
Dieu mon Libérateur, le Rocher qui m’abrite,
Mon Bouclier, mon Fort, mon Arme de victoire !

Louange à Dieu ! Quand je fais appel au Seigneur,
Je suis sauvé de tous mes ennemis.
Lui m’a dégagé, mis au large,
Il m’a libéré, car Il m’aime.

Vive le Seigneur ! Béni soit mon Rocher !
Qu’Il triomphe, le Dieu de ma victoire !
Il donne à son roi de grandes victoires,
Il se montre fidèle à son Messie.


Deuxième Lecture de la Première Lettre de Saint Paul Apôtre aux Thessaloniciens (1 Th 1, 5c-10) de la Sainte « Messe du Dimanche 25 octobre 2020 » de la 30ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

« Vous vous êtes convertis à Dieu en vous détournant des idoles afin de servir Dieu et d’attendre son Fils »

« Frères, vous savez comment nous nous sommes comportés chez vous pour votre bien. Et vous-mêmes, en fait, vous nous avez imités, nous et le Seigneur, en accueillant la Parole au milieu de bien des épreuves, avec la joie de l’Esprit Saint. Ainsi vous êtes devenus un modèle pour tous les croyants de Macédoine et de Grèce. Et ce n’est pas seulement en Macédoine et en Grèce qu’à partir de chez vous la Parole du Seigneur a retenti, mais la nouvelle de votre foi en Dieu s’est si bien répandue partout que nous n’avons pas besoin d’en parler. En effet, les gens racontent, à notre sujet, l’accueil que nous avons reçu chez vous ; ils disent comment vous vous êtes convertis à Dieu en vous détournant des idoles, afin de servir le Dieu vivant et véritable, et afin d’attendre des Cieux son Fils qu’Il a ressuscité d’entre les morts, Jésus, qui nous délivre de la colère qui vient ».


Alléluia ! Alléluia !

« Si quelqu’un M’aime, il gardera ma Parole, dit le Seigneur ; mon Père l’aimera, et Nous viendrons vers lui » (cf. Jn 14, 23)

Alléluia !


Saint Évangile de Notre Seigneur Jésus Christ selon Saint Matthieu (Mt 22, 34-40) pour la Sainte « Messe du Dimanche 25 octobre 2020 » de la 30ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :


« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu, et ton prochain comme toi-même »

« En ce temps-là, les pharisiens, apprenant que Jésus avait fermé la bouche aux sadducéens, se réunirent, et l’un d’entre eux, un docteur de la Loi, posa une question à Jésus pour Le mettre à l’épreuve : « Maître, dans la Loi, quel est le grand Commandement ? » Jésus lui répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit. Voilà le grand, le premier Commandement. Et le Second lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux Commandements dépend toute la Loi, ainsi que les Prophètes ».


Prière sur les Offrandes de la Sainte « Messe du Dimanche 25 octobre 2020 » de la 30ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

« Regarde les présents déposés devant Toi, Seigneur notre Dieu : permets que notre Célébration contribue d'abord à ta Gloire. Par Jésus, le Christ, Notre Seigneur. »


Préface de la Sainte « Messe du Dimanche 25 octobre 2020 » de la 30ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

Vraiment, il est juste et bon de Te rendre gloire, de T'offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à Toi, Père très Saint, Dieu Éternel et Tout-Puissant, par le Christ, notre Seigneur. Dans le Mystère de sa Pâque, Il a fait une Œuvre merveilleuse, car nous étions esclaves de la mort et du péché, et nous sommes appelés à partager sa Gloire ; nous portons désormais ces Noms glorieux : Nation Sainte, Peuple racheté, Race choisie, Sacerdoce royal ; nous pouvons annoncer au monde les Merveilles que Tu as accomplies, Toi qui nous fais passer des ténèbres à Ton admirable Lumière. C'est pourquoi, avec les anges et tous les Saints, nous proclamons ta Gloire, en chantant (disant) d'une seule voix : ...

« Sanctus, Sanctus, Sanctus Dominus Deus Sabaoth. Pleni sunt caeli et terra gloria tua. Hosanna, in excélsis. Benedictus qui venit in nomine Domini. Hosanna, in excélsis ! »

Communion-Salutaris-Hostia.jpg

Antienne de la Sainte Communion de la Sainte « Messe du Dimanche 25 octobre 2020 » de la 30ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

« Joyeux d'être sauvés, nous acclamons le Nom de notre Dieu »

Ou bien :

« Le Christ nous a aimés et s'est livré pour nous en offrant à Dieu le seul Sacrifice qui soit digne de Lui »


Voir l’Acte de Communion Spirituelle afin de permettre aux Fidèles Catholiques de Communier spirituellement face au Coronavirus dans un Jeûne Eucharistique en ce temps dit de « déconfinement face au Coronavirus » où les autorités civiles de Macron nous interdisent toujours de recevoir la Sainte Communion sur les lèvres : « Seigneur Jésus, puisque je suis empêché de Te recevoir sacramentellement » composé par Monseigneur Raymond Centène. Voir également la Prière du Cardinal Rafael Merry del Val pour une Communion Spirituelle « Ô mon Jésus, dans l’attente du bonheur de la Communion sacramentelle, je veux Te posséder en esprit » prononcée par le Pape François lors de sa Messe matinale à Sainte-Marthe le lundi 23 mars 2020.


Prière après la Sainte Communion de la Sainte « Messe du Dimanche 25 octobre 2020 » de la 30ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

« Que tes Sacrements, Seigneur, achèvent de produire en nous ce qu'Ils signifient, afin que nous entrions un jour en pleine possession du Mystère que nous célébrons dans ces Rites. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur ».



Que Dieu Tout-Puissant vous bénisse...

Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


V/ Ita Missa est.
R/ Deo gratias.

V/ Allez, dans la Paix du Christ.
R/ Nous rendons Grâce à Dieu.


Vidéo de la « Sainte Messe du Dimanche 25 octobre 2020 » célébrée et prêchée à 10h30 au Sanctuaire de Lourdes par Monsieur le Chanoine Jean-Marcel Rossini (OFMCap) :




Vidéo de la « Sainte Messe du Dimanche 25 octobre 2020 » célébrée et prêchée à 18h30 par Mgr Philippe Marsset, Évêque auxiliaire de Paris, en l'église Saint-Germain l'Auxerrois :