Priere-de-repentance.jpg

« Sainte Messe du Dimanche 30 août 2020 » de la 22ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :



L’esprit du 22ème Dimanche du Temps Ordinaire (année A) : « Être traité de « Satan » a probablement dû choquer l'apôtre Pierre. Avec sa vivacité coutumière, il tente de faire de son mieux pour qu'un malheur n'arrive pas à son Maître. Et le voilà tancé d'importance, devant tout le monde. Dans la Bible, le « satan », c'est l'adversaire par excellence de l'homme. Ennemi redoutable, il est capable de percer l'intimité des humains, de toutes les ruses et manipulations. Il ne cesse d'accuser l'homme et d'essayer de le faire tomber, avec l'aide de ses nombreux acolytes. C'est donc de se mettre en travers « des Pensées de Dieu » pour les hommes, dont Pierre se rend coupable selon Jésus. Sa faute : ne pas comprendre que la Mission du Messie doit s'accomplir par la souffrance et la mort, autrement dit l'échec apparent. Qui veut gagner sa vie doit la perdre d'abord. Que celui qui veut suivre Jésus prenne sa croix avec Lui. A peine atténué par les siècles, le scandale est toujours là. Nous peinons à laisser à Dieu le choix des chemins de sa Miséricorde. Nous continuons à vouloir contrôler l'Action de Dieu ».


Parole de Dieu pour ce Dimanche 30 août 2020 : Retournement « directement lié à Celui de Dimanche dernier ; l'Évangile nous invite encore à une conversion du regard : les attitudes des protagonistes sont riches d'enseignement. Contemplons la scène. Jésus parle à Ses disciples de choses graves : Sa mort et Sa résurrection. Pierre est rétif, cela le choque et ne lui convient pas. Alors, il prend Jésus à part. Littéralement, il Le sort du cercle, de la communauté des disciples. Il extirpe Jésus de « l'Église » pour avoir un face-à-Face. Cette attitude est révélatrice du zèle de Pierre ... et de nos résistances intérieures. Lorsque nous avons, parfois avec les meilleurs sentiments du monde, l'audace de dire à Dieu ce qu'Il doit faire, nous risquons de nous couper de nos frères et de nous mettre à part. Mais Jésus se retourne vers Ses disciples et dit à Pierre : « Passe derrière moi ». Imaginons bien la scène. Jésus se retourne, Il met Pierre dans Son dos : Il dit ce qu'Il fait (Il se retourne) et Il fait ce qu'Il dit (Il met Pierre derrière Lui). Pierre ne fait rien, il laisse Jésus agir, et retrouve la position du disciple. Son rôle n'est pas d'être face à Jésus, il entraverait Sa route, mais d'être derrière Lui pour Lui emboîter le pas. Pierre est alors retourné intérieurement vers les disciples et peut réintégrer le cercle qu'il avait, peut-être malgré lui, quitté. Ainsi, nous-mêmes quand nous ne sommes plus ajustés à notre place, ayons confiance : Jésus nous remettra dans le bon sens pour nous ramener vers l'Église » (Père Sylvain Brison)


Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


Antienne d'ouverture de la Sainte « Messe du Dimanche 30 août 2020 » de la 22ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

« Prends pitié de moi, Seigneur, Toi que je supplie tout le jour ; Toi, Tu es bon, Tu pardonnes, Tu es plein d'Amour pour tous ceux qui T'appellent »


Prière d’Ouverture de la Sainte « Messe du Dimanche 30 août 2020 » de la 22ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

« Dieu Puissant de qui vient tout Don parfait, enracine en nos cœurs l'Amour de ton Nom; resserre nos liens avec Toi, pour développer ce qui est bien en nous ; veille sur nous avec sollicitude, pour protéger ce que Tu as fait grandir. Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles » Ainsi soit-il.


Lectures de la Sainte « Messe du Dimanche 30 août 2020 » de la 22ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :




Première Lecture du Livre du prophète Jérémie (Jr 20, 7-9) de la Sainte « Messe du Dimanche 30 août 2020 » de la 22ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

« La Parole du Seigneur attire sur moi l’insulte »

Seigneur, Tu m’as séduit, et j’ai été séduit ; Tu m’as saisi, et Tu as réussi. À longueur de journée je suis exposé à la raillerie, tout le monde se moque de moi. Chaque fois que j’ai à dire la Parole, je dois crier, je dois proclamer : « Violence et dévastation ! » À longueur de journée, la Parole du Seigneur attire sur moi l’insulte et la moquerie. Je me disais : « Je ne penserai plus à Lui, je ne parlerai plus en son Nom ». Mais Elle était comme un feu brûlant dans mon cœur, Elle était enfermée dans mes os. Je m’épuisais à La maîtriser, sans y réussir.

Le sens de cette Première Lecture du Livre du prophète Jérémie (Jr 20, 7-9) : Dans ce que l'on appelle ses « confessions » au sens de « confidences », Jérémie décrit l'expérience spirituelle de persécution et de déchirement intérieur qu'il a vécue toute sa vie ; comme tout véritable prophète, il est écartelé entre l'Appel de Dieu qui le pousse à parler, et la prudence humaine qui le pousse à se taire : car les Appels à la conversion ne sont pas faits pour plaire, et la persécution est inévitable. Mais abandonner la partie serait abandonner ses concitoyens à leur triste sort et tromper la Confiance de Dieu.



Psaume 62 (Ps 62, 2, 3-4, 5-6, 8-9) de la Sainte « Messe du Dimanche 30 août 2020 » de la 22ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

R/ Mon âme a soif de Toi, Seigneur, mon Dieu ! (cf. Ps 62, 2b)

Dieu, Tu es mon Dieu,
Je Te cherche dès l’aube :
Mon âme a soif de Toi ;
Après Toi languit ma chair,
Terre aride, altérée, sans eau.

Je T’ai contemplé au Sanctuaire,
J’ai vu ta Force et ta Gloire.
Ton Amour vaut mieux que la vie :
Tu seras la louange de mes lèvres !

Toute ma vie je vais Te bénir,
Lever les mains en invoquant ton Nom.
Comme par un festin je serai rassasié ;
La joie sur les lèvres, je dirai Ta louange.

Oui, Tu es venu à mon secours :
Je crie de joie à l’ombre de Tes ailes.
Mon âme s’attache à Toi,
Ta main droite me soutient.


Deuxième Lecture de la Lettre de Saint Paul Apôtre aux Romains (Rm 12, 1-2) de la Sainte « Messe du Dimanche 30 août 2020 » de la 22ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

« Présentez votre corps en sacrifice vivant »

« Je vous exhorte, frères, par la Tendresse de Dieu, à Lui présenter votre corps – votre personne tout entière –, en sacrifice vivant, saint, capable de plaire à Dieu : c’est là, pour vous, la juste manière de Lui rendre un culte. Ne prenez pas pour modèle le monde présent, mais transformez-vous en renouvelant votre façon de penser pour discerner quelle est la Volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui est capable de Lui plaire, ce qui est parfait ».


Alléluia ! Alléluia !

« Que le Père de Notre Seigneur Jésus Christ ouvre à sa Lumière les yeux de notre cœur, pour que nous percevions l’Espérance que donne son Appel » (cf. Ep 1, 17-18)

Alléluia !

prendre-sa-croix-et-suivre-le-Christ.jpg

Saint Évangile de Notre Seigneur Jésus Christ selon Saint Matthieu (Mt 16, 21-27) pour la Sainte « Messe du Dimanche 30 août 2020 » de la 22ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :


« Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même »

« En ce Temps-là, Jésus commença à montrer à Ses disciples qu’il Lui fallait partir pour Jérusalem, souffrir beaucoup de la part des anciens, des grands prêtres et des scribes, être tué, et le troisième Jour ressusciter. Pierre, Le prenant à part, se mit à Lui faire de vifs reproches : « Dieu T’en garde, Seigneur ! cela ne T’arrivera pas ». Mais Lui, se retournant, dit à Pierre : « Passe derrière moi, Satan ! Tu es pour moi une occasion de chute : tes pensées ne sont pas Celles de Dieu, mais celles des hommes ». Alors Jésus dit à Ses disciples : « Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il Me suive. Car celui qui veut sauver sa vie la perdra, mais qui perd sa vie à cause de Moi la trouvera. Quel avantage, en effet, un homme aura-t-il à gagner le monde entier, si c’est au prix de sa vie ? Et que pourra-t-il donner en échange de sa vie ? Car le Fils de l’homme va venir avec Ses anges dans la Gloire de son Père ; alors Il rendra à chacun selon sa conduite ».


Prière sur les Offrandes de la Sainte « Messe du Dimanche 30 août 2020 » de la 22ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

« Que l'Offrande Eucharistique, Seigneur, nous apporte toujours la Grâce du Salut ; que ta Puissance accomplisse Elle-même ce que nous célébrons dans cette Liturgie. Par Jésus, le Christ, Notre Seigneur »


Préface de la Sainte « Messe du Dimanche 30 août 2020 » de la 22ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

Vraiment, il est juste et bon de Te rendre gloire, de T'offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à Toi, Père très Saint, Dieu Éternel et Tout-Puissant, par le Christ, notre Seigneur. Dans le Mystère de sa Pâque, Il a fait une Œuvre merveilleuse, car nous étions esclaves de la mort et du péché, et nous sommes appelés à partager sa Gloire ; nous portons désormais ces Noms glorieux : Nation Sainte, Peuple racheté, Race choisie, Sacerdoce royal ; nous pouvons annoncer au monde les Merveilles que Tu as accomplies, Toi qui nous fais passer des ténèbres à Ton admirable Lumière. C'est pourquoi, avec les anges et tous les Saints, nous proclamons ta Gloire, en chantant (disant) d'une seule voix : ...

« Sanctus, Sanctus, Sanctus Dominus Deus Sabaoth. Pleni sunt caeli et terra gloria tua. Hosanna, in excélsis. Benedictus qui venit in nomine Domini. Hosanna, in excélsis ! »

Communion-Salutaris-Hostia.jpg

Antienne de la Sainte Communion de la Sainte « Messe du Dimanche 30 août 2020 » de la 22ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

« Heureux les artisans de paix : ils seront appelés fils de Dieu ! Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice : le Royaume des Cieux est à eux ! »

Ou bien :

« Qu'Elle est grande, Seigneur, ta Bonté envers ceux qui T'adorent ! »


Voir l’Acte de Communion Spirituelle afin de permettre aux Fidèles Catholiques de Communier spirituellement face au Coronavirus dans un Jeûne Eucharistique en ce temps dit de « déconfinement face au Coronavirus » où les autorités civiles de Macron nous interdisent toujours de recevoir la Sainte Communion sur les lèvres : « Seigneur Jésus, puisque je suis empêché de Te recevoir sacramentellement » composé par Monseigneur Raymond Centène. Voir également la Prière du Cardinal Rafael Merry del Val pour une Communion Spirituelle « Ô mon Jésus, dans l’attente du bonheur de la Communion sacramentelle, je veux Te posséder en esprit » prononcée par le Pape François lors de sa Messe matinale à Sainte-Marthe le lundi 23 mars 2020.


Prière après la Sainte Communion de la Sainte « Messe du Dimanche 30 août 2020 » de la 22ème Semaine du Temps Ordinaire de l’Année « A » :

« Rassasiés par le Pain de la Vie, nous Te prions, Seigneur : que cette Nourriture fortifie l'amour en nos cœurs, et nous incite à Te servir dans nos frères. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur ».



Que Dieu Tout-Puissant vous bénisse...

Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


V/ Ita Missa est.
R/ Deo gratias.

V/ Allez, dans la Paix du Christ.
R/ Nous rendons Grâce à Dieu.



Vidéo de la « Sainte Messe du Dimanche 30 août 2020 » célébrée par Don Pascal Boulic, Prêtre de la Communauté Saint-Martin et Chapelain du Sanctuaire de Lourdes :